Abonnements Découvrez nos formules print et numérique Accès abonnés Voir nos offres
Menu

Mobilité

Dans la dernière ligne droite, les Assises Nationales de la Mobilité s'ouvrent à l'international

Partager :
     
Dans la dernière ligne droite, les Assises Nationales de la Mobilité s'ouvrent à l'international
Par Anthony Laurent, le 24 novembre 2017
Découvrez notre newsletter gratuite Mobilité
Ce 24 novembre, était organisée à Paris, la Journée internationale des Assises Nationales de la Mobilité. L’occasion pour la ministre chargée des Transports, Élisabeth Borne, et tous les acteurs français concernés de prendre connaissance des expériences réalisées à travers le monde.

Cette journée d’échanges a lieu quelques semaines avant la présentation, par le gouvernement, de la future Loi d’orientation des mobilités intérieures (Lomi). « Les Assises Nationales de la Mobilité doivent nous permettre de refondre complètement la politique des transports en France. Cette nouvelle politique, qui sera élaborée à partir des besoins des citoyens, des territoires et des entreprises, devra intégrer les transitions énergétiques et digitales. » Dans son allocution d’ouverture de la Journée internationale des Assises Nationales de la Mobilité, qui a eu lieu ce 24 novembre à Paris, Elisabeth Borne, ministre en charge des Transports, a insisté sur l’importance de « l’intégration, de l’acceptation et de la généralisation » des outils numériques dans le cadre des « nouvelles formes de mobilité ».

Applications mobiles, plateformes numériques, modélisations 3D, véhicules autonomes, « Big data », protection des données personnelles, informations aux usagers en temps réel, paiement en ligne, etc. Il a beaucoup été question, durant cette journée d’échanges, de digitalisation des transports publics et d’automatisation de la voiture individuelle. « L’Union Européenne, qui soutient le développement des véhicules autonomes, se veut être le leader mondial de l’innovation en matière de transports connectés et décarbonés », a rappelé Isabelle Jégouzo, chef de la représentation en France de la Commission Européenne.

« La mobilité comme service », de la Finlande à l’Afrique-du- Sud

Avec le déploiement du digital et des outils numériques, les « nouvelles formes de mobilité » doivent remplacer – si ce n’est « révolutionner » – les services de transports traditionnels. « La mobilité comme service » était le thème de l’une des tables-rondes de la journée, au cours de laquelle des expériences menées en Finlande, à Singapour, au Kenya et
en Afrique-du- Sud ont été présentées.

S’en est suivi un second temps d’échanges autour des « enjeux de la conduite automatisée pour les politiques de mobilité ». Anne-Marie Idrac, haute responsable pour la stratégie nationale de développement du véhicule autonome, est ainsi revenue sur les problématiques technologiques mais aussi socio-économiques et éthiques posées par cette nouvelle génération de voitures, qui « représente plus qu’un bouleversement technologique. C’est un bouleversement de société » a-t- elle précisé.

« Un repli en matière de transport collectif et d’investissements »

Prévue pour remplacer la Loi d’orientation des transports intérieurs (Loti) de 1982, la Loi d’orientation des mobilités intérieures (Lomi), qui sera présentée début 2018, fait déjà l’objet de quelques critiques. Dans un communiqué, la CGT a indiqué que « nonobstant l’abscence d’un bilan de la Loti qui aurait pu servir de base, l’approche proposée dans ces assises révèle une démarche politique orientée et des objectifs déjà ciblés. » Et le syndicat d’écrire : « La promotion ostentatoire de nouvelles applications numériques et autres plateformes de partage en ligne semble préparer une mobilité faussement solidaire et participative, mais réellement individualisée et palliative à un repli en matière de transport collectif et  d’investissements. »

La CGT déplore notamment « le report à d’autres discussions d’enjeux aussi importants que le maritime et les ports, l’aérien, les infrastructures, la logistique ou l’avenir du système ferroviaire. » Avant de résumer : « le verni de la modernité cherche à masquer la promotion de solutions majoritairement routières qui impliquent l’individu et non le collectif, sans répondre à l’ampleur des défis environnementaux, sociaux et économiques. »

De la Loti à la Lomi

Lancées par le gouvernement le 19 septembre dernier, les Assises Nationales de la Mobilité consistent en une concertation du grand public et de tous les « acteurs des territoires » (citoyens, élus, associations professionnelles et syndicales, ONG, entreprises, etc.) concernant les grandes orientations et les priorités d’investissements dans les transports.
Trois mois ne seront assurément pas de trop pour « lancer cette révolution des mobilités » en France, telle que l’appelle de ses vœux Elisabeth Borne.
Stif
Tous nos articles à partir de 8,99 €
JE M'ABONNE
S'identifier
S'inscrire
En partenariat avec
À lire également
GNV et bioGNV : dix-neuf lauréats pour l'appel à projets de l'Ademe
GNV et bioGNV : dix-neuf lauréats pour l'appel à projets de l'Ademe
Début octobre au Mondial de l'Auto, l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe), a annoncé les résultats de son appel à projets GNV et bioGNV, lancé dans le cadre de son fonds air et mobilité, afin de favoriser le développement des stations GNV et bioGNV, notamment dans les « zones blanches ».
La mobilité reste au service de la croissance, pas de la décarbonation
La mobilité reste au service de la croissance, pas de la décarbonation
Aucun pays ne dédie une politique à la mobilité, toujours considérée comme un pilier du développement économique.
Un mooc sur la mobilité durable
Un mooc sur la mobilité durable
IFP School, école nationale supérieure du pétrole et des moteurs de l’IFP EN, lance un nouveau mooc sur la « mobilité de demain », en collaboration avec IFP Training et Vedecom.
Bemobi et Rool’in vont expérimenter un vélo électrique solaire
La marque d’écomobilité de La Poste, Bemobi, vient d’annoncer son association avec la jeune pousse Rool’in, pour l’expérimentation d’un vélo électrique solaire.
En 2017, une hausse des émissions de CO2 malgré la baisse des ventes de véhicules Diesel
En 2017, une hausse des émissions de CO2 malgré la baisse des ventes de véhicules Diesel
Ce jeudi 4 octobre, l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe), publie l'édition 2018 de son étude « Evolution du marché, caractéristiques environnementales et techniques véhicules particuliers neufs vendus en France ».
Un appel à projets pour le développement de la mobilité hydrogène
Un appel à projets pour le développement de la mobilité hydrogène
Vendredi 19 octobre, le ministère de la transition écologique et solidaire et l’agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe), ont lancé un appel à projets pour développer la mobilité hydrogène.
Lancement d'un appel à projets d'expérimentations pour la « mobilité servicielle »
Ce lundi 1er octobre, le gouvernement et l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe), ont lancé un appel à projets d’expérimentation pour le développement de la « mobilité servicielle ».
Tous les articles Mobilité
ACCÈS AU KIOSQUE
Événements
Salon des maires et des collectivités locales
20 Novembre 2018
Salon des maires et des collectivités locales
Salon Amiante
27 Novembre 2018
Salon Amiante
40 ans du salon Pollutec
27 Novembre 2018
40 ans du salon Pollutec
+ D'ÉVÉNEMENTS
Rubriques
Eau
Déchets et Recyclage
Énergie
Territoires
Cleantech
Politiques
Pollutions
Biodiversité
Mobilité
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Magazines
BTP Magazine
BTP Rail
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD 2018
CGV (digital)
CGV (magazines)
CGV (pub)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.