Accès abonnés Voir nos offres
Menu

MOBILITÉ
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ
EMPLOI

Eco-Mobilité : prendre le virage du transport par câble avec UP

Partager :
Eco-Mobilité : prendre le virage du transport par câble avec UP
Par C.B, le 14 novembre 2018
Découvrez notre newsletter gratuite Mobilité
Fruit de trois années de travail collaboratif mené par les groupes Eiffage, RATP et Poma, l’offre "UP" de transport aérien urbain par câble vient d’être officiellement lancée ce mardi 13 novembre. Proposant de nouvelles solutions sur mesure, cette offre tout-en-un devrait lever la plupart des verrous techniques et culturels qui dissuadaient jusqu’alors élus et autorités organisatrices à développer cette solution de transport décarboné sur leur territoire.

Empreinte énergétique minimale, temps de trajets garanti, économie de foncier et empreinte réduite au sol, intégration architecturale, maîtrise des coûts… A lire cette liste de superlatifs à la Prévert, on en vient à se demander pourquoi le transport aérien par câble peine tant à s’implanter sur notre territoire alors que plus de 80 métropoles dans le monde ont opté sans réserve pour cette solution alternative de transport. « C’est qu’il existe en France de nombreux freins, dont un, pas des moindres, est l’acceptabilité sociale » explique Catherine Guillouard, pdg du Groupe RATP. Le téléphérique n’a en effet pas bonne presse auprès des citadins qui voient d’un mauvais œil tout projet de liaison aérienne passant devant leurs fenêtres. Pour faire taire ces craintes, les trois ensembliers se sont entourés d’un écosystème de startup et de partenaires académiques et ont planché durant trois ans sur l’adaptation des systèmes de transport par câble aux particularités des milieux urbains denses.

Adapter le téléphérique au milieu urbain dense

« Une attention particulière a été portée à l’habitabilité et au confort des cabines, ainsi qu’à la limitation des potentielles nuisances sonores et visuelles pour les riverains, tandis que l’installation d’un vitrage transparent actif permet de préserver l’intimité de ces derniers » a expliqué Fabien Felli membre du directoire du groupe Poma. Mais l’offre UP va bien plus loin comme l’a rappelé Benoit de Ruffray, pdg du groupe Eiffage : « Ces solutions, dont le développement va se poursuivre ; permettent en particulier de libérer l’espace foncier en réduisant l’emprise au sol des stations jusqu’à 25 m², mais aussi d’effectuer grâce à des pylônes d’angle des virages jusqu’à 45°, sans besoin d’implanter des stations intermédiaires ». Des solutions inédites nécessaires à la parfaite intégration du mode câble en zone urbaine dense. Il s’agira également de permettre aux cabines semi-autonome d’assurer elles-mêmes les fonctions de décélération, d’arrêt et d’accélération, ouvrant la possibilité pour la ligne d’atteindre, avec des cabines de 25 places, la capacité de 4 500 voyageurs par heure et par direction en préservant une accessibilité totale en station. 

Une offre globale

En alliant les compétences complémentaires et reconnues de trois grands groupes, l’offre UP entend donc proposer aux décideurs publics une solution clé en main, porteuse de l’excellence de la filière française, et assurant une gestion de l’ensemble de la chaîne de création (études/ingénierie/conception/réalisation), de maintenance et d’exploitation, voire jusqu’au transfert des compétences. Pas moins de 17 projets en Île-de-France sont d’ailleurs en ligne de mire des trois partenaires. Avec un intérêt certain pour la liaison câblée entre Boulogne et Velizy-Villacoublay pour soulager la route nationale 118, la construction d’un téléphérique entre La Défense et La Garenne Colombe, ou encore la desserte du plateau de Saclay. Sans oublier le projet de Câble A-Televal pour desservir le sud du Val-de-Marne. Piloté par Île-de-France Mobilités, il est actuellement en phase d’enquête publique.
DR
Retrouvez toute l'information mobilité dans Environnement Magazine.
Environnement Magazine, l'information de référence pour tous les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l'environnement.
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
Le grand format
Eau de Paris fête ses dix ans
Eau de Paris fête ses dix ans
À lire également
Mobilités : la Semitan à la pointe de l'innovation
Mobilités : la Semitan à la pointe de l'innovation
Jouer la carte de l’innovation pour accélérer le développement des transports publics dans la capitale de Loire-Atlantique, tel est le sens de la tribune d’Olivier Le Grontec, directeur général de la Semitan.
Engie acquiert 200 vélos hydrogène auprès de Pragma Industries
Engie acquiert 200 vélos hydrogène auprès de Pragma Industries
Le 16 mai dernier, Engie a annoncé l'acquisition de 200 vélos hydrogène auprès de Pragma Industries.
L'Assemblée nationale débute l'examen de la loi d'orientation des mobilités
L'Assemblée nationale débute l'examen de la loi d'orientation des mobilités
A partir de ce lundi 3 juin, le projet de loi d'orientation des mobilités (LOM) est discuté en séance publique à l'Assemblée nationale.
La métropole lilloise a un petit train électrique d’avance
La métropole lilloise a un petit train électrique d’avance
La Métropole européenne de Lille a décidé de remplacer son petit train diesel du Parc des Près du Hem vieillissant par le train électrique équipé de panneaux solaires, SOIOS Sunshuttle commercialisé en France par la société Mobilité Plus.
Mobilité : la jeune pousse Wever intègre Transdev à son capital
Mobilité : la jeune pousse Wever intègre Transdev à son capital
Ce jeudi 23 mai, la start-up de mobilité Wever annonce intégrer à son capital le groupe Transdev, à hauteur de 10%.
Un programme pour le développement des bus urbains électriques
Un programme pour le développement des bus urbains électriques
Le 25 avril dernier, la société de conseil en efficacité énergétique Vertigo, a lancé un programme de soutien à la mobilité propre adressé aux organisateurs de transports collectifs pour le développement des bus électriques.
Mobilité : électricité et hydrogène sont complémentaires, selon Michelin
Mobilité : électricité et hydrogène sont complémentaires, selon Michelin
« L’industrie européenne doit avoir un pied dans la batterie électrique, un autre dans la pile à combustible à hydrogène », affirme Valérie Bouillon-Delporte.
Tous les articles MOBILITÉ
Appels d'offres
En partenariat avec
ACCÈS AU KIOSQUE
Événements
Solscope
26 Juin 2019
Solscope
Novatech 2019
1er Juillet 2019
Novatech 2019
ISEFI 2019
2 Juillet 2019
ISEFI 2019
+ D'ÉVÉNEMENTS
Emploi
- Technicien de maintenance Hydraulique H/F
- Chef d'Equipe TP H/F
- Chargé / Chargée d'études environnement
- ASSISTANT CONTROLEUR DE GESTION F/H
+ D’OFFRES
Rubriques
Eau
Recyclage
Énergie
Territoires
Cleantech
Politiques
Pollutions
Biodiversité
Mobilité
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Magazines
BTP Magazine
BTP Rail
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Emploi
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD 2018
CGV (digital)
CGV (magazines)
CGV (pub)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.