Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

La coopérative Railcoop est en route vers l’obtention de la licence ferroviaire voyageurs

La coopérative Railcoop est en route vers l’obtention de la licence ferroviaire voyageurs
Railcoop exploitera la ligne Bordeaux-Lyon à partir de juin 2022. Crédits : Pixabay
Par Abdessamad Attigui, le 5 mars 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Railcoop, qui a pour projet de relancer des liaisons de trains régionaux dont l’exploitation de la ligne Bordeaux-Lyon, a franchi le palier d’1,5 million d’euros de capital souscrit, condition nécessaire à l’obtention de la licence d’opérateur ferroviaire voyageurs.

La coopérative ferroviaire Railcoop a annoncé avoir atteint le capital social nécessaire à l’obtention de la licence ferroviaire voyageurs. Celle-ci vient en effet de franchir le palier d’1,5 million d’euros de capital souscrit. « Railcoop vient d’atteindre l’un de ses objectifs majeurs et ce, grâce à ses sociétaires qui sont plus de 6000 aujourd’hui », peut-on lire dans un communiqué.

Créée en 2019 par des citoyens, entreprises et collectivités, cette jeune coopérative rassemble aujourd’hui plus de 6000 sociétaires. Elle compte ainsi déposer son dossier auprès du ministère en charge des transports afin d’obtenir son certificat de sécurité ferroviaire. Elle prévoit d’abord de faire rouler des trains de marchandises dès le dernier trimestre 2021. « Une navette quotidienne connectera les territoires de l’Aveyron (Viviez-Decazeville) et du Lot (Capdenac) au hub logistique de Toulouse-St-Jory, les reliant ainsi aux principaux corridors fret existants », indique Railcoop.

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Réouverture des lignes de liaison ferroviaire abandonnées

Œuvrant pour le désenclavement des territoires, Railcoop a également pour ambition de relancer des liaisons de trains régionaux, dont l’exploitation de la ligne Bordeaux-Lyon, abandonnée en 2014 par la SNCF pour y faire circuler des trains de voyageurs. Celle-ci serait opérationnelle à compter de juin 2022 et desservirait Libourne, Périgueux, Limoges, Saint-Sulpice-Laurière, Guéret, Montluçon, Gannat, Saint-Germain-des-Fossés et Roanne.

Deux autres lignes ont également été notifiées à l’Autorité de régulation des transports pour 2023 : Toulouse-Rennes en passant par Montauban, Cahors, Brive-la-Gaillarde, Limoges, Poitiers, le Futuroscope, Châtellerault, Tours Ville, Le Mans et Laval. Ainsi qu’une ligne Lyon Part Dieu-Thionville via Mâcon, Chalon-sur-Saône, Beaune, Dijon, Culmont-Chalindrey, Neufchâteau, Toul, Nancy et Metz.

Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
Dernier numéro
Actu réglementaire
À lire également
Plastic Omnium et Hopium, partenaires pour un nouveau système de stockage d’hydrogène
Plastic Omnium et Hopium, partenaires pour un nouveau système de stockage d’hydrogène
Le spécialiste français de l'industrie automobile, Plastic Omnium et Hopium, constructeur français de voitures haut de gamme à hydrogène, ont annoncé leur partenariat en vue de développer une nouvelle génération de réservoirs à hydrogène pour la future voiture Māchina.
Renault Trucks France intègre la Convention des entreprises pour le climat
Renault Trucks France intègre la Convention des entreprises pour le climat
Après avoir annoncé l’abandon des camions à énergies fossiles à l’horizon 2040, Renault Trucks poursuit son engagement pour la transition écologique en rejoignant la Convention des entreprises pour le climat (CEC).
B100 : le biocarburant au colza pour verdir la flotte ferroviaire
B100 : le biocarburant au colza pour verdir la flotte ferroviaire
L'ensemble des trains de la ligne SNCF Paris Montparnasse – Granville rouleront pendant trois mois au B100, issu du colza. Cette alternative biosourcée peut se substituer au gazole fossile dans le transport ferroviaire.
Val-de-Marne : le groupement Doppel France retenu pour la conception de la future ligne téléphérique Câble A
Val-de-Marne : le groupement Doppel France retenu pour la conception de la future ligne téléphérique Câble A
Ile-de-France Mobilités a récemment signé le marché de conception, réalisation et de maintenance de la ligne téléphérique « Câble A » dans le département du Val-de-Marne, avec le groupement Doppel France. La mise en service du service est fixée à l’horizon 2025.
Airbus teste le vol d’un monocouloir avec 100 % de carburant alternatif
Airbus teste le vol d’un monocouloir avec 100 % de carburant alternatif
Airbus, Safran, Dassault Aviation, l’Onera et le ministère des Transports ont lancé ce jeudi 10 juin, le projet Volcan (Vol avec carburants alternatifs nouveaux), pour analyser la compatibilité du carburant d’aviation durable (SAF) avec les systèmes de carburant des avions monocouloirs. Un vol d'essai est prévu fin 2021.
« H2 Hub Airport » : 11 lauréats pour relever le défi de la décarbonation du transport aérien
« H2 Hub Airport » : 11 lauréats pour relever le défi de la décarbonation du transport aérien
Onze projets ont été sélectionnés dans le cadre de l’appel à manifestation « H2 Hub Airport ». Cette initiative à dimension internationale, vise à encourager la transition énergétique du transport aérien.
L’aéroport de Munich transforme ses bus diesel en bus roulant au biogaz
L’aéroport de Munich transforme ses bus diesel en bus roulant au biogaz
L’aéroport de Munich, l’un des plus importants d’Europe, a lancé une expérimentation visant à transformer ses bus diesel, transportant équipages et passagers, en bus à propulsion au biogaz, sans remplacer aucun véhicule de sa flotte.
Tous les articles MOBILITÉ
Inscrivez-vous aux Trophées de la Distribution de Matériels
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.