Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines

MOBILITÉ
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

[Tribune] LOM, Loi climat : les solutions numériques face au nouveau contexte législatif

[Tribune] LOM, Loi climat : les solutions numériques face au nouveau contexte législatif
Benjamin Sonneville, consultant junior chez mc2i et Clément Chardon, consultant chez mc2i. Crédits : mc2i
Par Benjamin Sonneville, consultant junior chez mc2i et Clément Chardon, consultant chez mc2i, le 29 novembre 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
La Loi d’Orientation des Mobilités et la loi Climat et Résilience, venue la compléter, instituent une nouvelle vision de la mobilité dans laquelle l’usager est acteur de ses déplacements, tout en respectant l’environnement. Benjamin Sonneville et Clément Chardon, consultants chez mc2i, évoquent l’importance des plateformes numériques dans la transition du secteur. 

Au cours de la dernière décennie, le secteur de la mobilité a été profondément marqué par l’arrivée de nouveaux modes de transport ainsi que de nouvelles pratiques, notamment grâce au développement des mobilités partagées, aux modes doux en ville, ou à la généralisation des applications dédiées aux transports. C’est dans ce contexte que la Loi d’Orientation des Mobilités (LOM) a été promulguée le 24 décembre 2019. La dernière loi d’orientation sur ce sujet datait de 1982 (LOTI Loi d’Orientation des Transports Intérieur). Ce nouveau cadre juridique a pour objectif de faciliter les déplacements sur l’ensemble du territoire et d’encourager l’utilisation des mobilités propres. Il réglemente la cohabitation de l’ensemble des modes de transport dans l’espace public, et les services offerts pour répondre au mieux aux usagers. L’ensemble des mesures votées seront appliquées progressivement, pour permettre à tous les acteurs et usagers de suivre la cadence. La loi Climat et Résilience, votée le 20 juillet 2021 est venue compléter certains aspects réglementaires de la LOM.

Ces transformations réglementaires impliquent pour les acteurs de mobilités de mettre en place ou de faire évoluer des solutions numériques à destination du voyageur et de leur gestion interne.

Des plateformes numériques embarquant les nouvelles solutions de mobilités

Dans un contexte multimodal encore plus important, les plateformes numériques se multiplient et embarquent peu à peu des nouvelles solutions de mobilités. Les réglementations permettent aux Autorités Organisatrices de la Mobilité (AOM) de cadrer et d’avoir un rôle essentiel dans cette transition numérique. Avec leurs compétences récemment étendues (transport régulier, transport à la demande, transport scolaire, mobilités actives, mobilités partagées, mobilité solidaire), elles doivent mettre à disposition du grand public et de ses partenaires une multitude de données via des plateformes facilement accessibles Open Data.

Les données partagées par les AOM (et les régions), encadrées par les licences, vont étendre les possibilités des plateformes MaaS et développer les nouvelles mobilités. S’ajoute alors la réglementation sur la limitation de la voiture individuelle qui est devenue une priorité et qui induit la promotion d’autres solutions de mobilités comme l’autopartage et le covoiturage. L’information multimodale des plateformes sera de plus en plus qualitative et exhaustive, incluant aussi les services autour du transport tels que la billettique. Ces plateformes sont complémentaires au quotidien des usagers grâce au déploiement d’infrastructures permettant l’autopartage, le covoiturage et le free floating. Les systèmes d’information (SI) des AOM et partenaires doivent encore évoluer pour inclure toujours davantage de données et de services.

Réussir une transition écologique

Les nouvelles mobilités et autres alternatives ne permettent pas à elles seules d’atteindre les objectifs de décarbonation du secteur des transports. La Loi d’Orientation des Mobilités vise à orienter les usages pour favoriser les mobilités moins carbonées. La mise en place du forfait mobilité durable a d’ailleurs pour objectif de promouvoir des moyens de transport plus écologiques, en permettant aux employeurs d’attribuer une indemnité exonérée de cotisations aux salariés privilégiant les modes de transport dits « à mobilité douce » pour effectuer leurs trajets entre leur résidence et leur lieu de travail. Les applications MaaS des AOM peuvent ainsi intégrer ce type de données dans leur calculateur de prix afin d’inciter les usagers à “se déplacer vert”.

Dans un même temps, le déploiement de zones à faibles émissions (ZFE) est rendu obligatoire par la loi Climat et Résilience. Cette zone doit être installée dans toutes les agglomérations métropolitaines de plus de 150 000 habitants d’ici au 1er janvier 2025. Les métropoles doivent se préparer à installer de lourdes infrastructures incluant des systèmes de vérification des plaques et de gestion des amendes.

Enfin, l’objectif d’ici 2022 est de multiplier par cinq les points de recharge pour véhicules électriques. Pour cela un quota minimum de places équipées va être mis en place dans les parkings, ainsi que des zones aménagées facilitant le “droit à la prise” dans les copropriétés. Les SI de ces données devront permettre aux usagers d’avoir une information qualitative.

La transformation des SI et outils internes pour accueillir l’ouverture à la concurrence.

L’ouverture à la concurrence des transports engendre des impacts organisationnels et SI profonds. Pour garantir la continuité de l’exploitation en cas de changement d’opérateur et éviter toute difficulté liée à l’application des conventions collectives, la LOM cadre et permet la mise en place d’un mécanisme de transfert automatique des contrats de travail des salariés. En Ile-de-France, des conditions spéciales sont appliquées aux salariés de la RATP. Ils bénéficient du maintien de leurs avantages sociaux. Ces complexités nouvelles devront être intégrées au sein des SIRH (systèmes d’information de gestion des ressources humaines), afin de supporter les transferts des dossiers et la gestion des différents régimes.

De plus, depuis la promulgation de la LOM les AOM peuvent prendre la responsabilité de la gestion du réseau ferré sur leur territoire. Elles sont à même de choisir l’exploitant chargé de maintenir ce réseau. L’ouverture à la concurrence engendre donc la passation des compétences SNCF Réseau et la mise en place de nouveaux SI de gestion de ces infrastructures, notamment ceux dédiés à la maintenance (GMAO).

La Loi d’Orientation des Mobilités et la loi Climat et Résilience, venue la compléter, instituent une nouvelle vision de la mobilité dans laquelle l’usager est acteur de ses déplacements, tout en respectant l’environnement. Les nouvelles mobilités prennent part à la croissance de ce secteur, favorisant l’innovation mais également la concurrence, notamment avec le récent transfert de la ligne Marseille-Nice à Transdev par la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur; une première qui pourrait être suivie d’autres réattributions.

Ces mesures encouragent une évolution profonde des systèmes d’information, qui doivent intégrer des données plus complètes, pour une meilleure expérience usager dans un contexte marqué par les enjeux environnementaux.
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
Pollutec : Trois questions à Alexis de Gérard
Dernier numéro
N° 1793
Sommaire
Découvrir
S'abonner
Les numéros
Actu réglementaire
Décret du 26 janvier 2022 portant nomination du secrétaire général, haut fonctionnaire de défense et de sécurité, commissaire aux transports et aux travaux publics et de bâtiment - M. LEFORESTIER (Guillaume) Lire
Ordonnance n° 2022-68 du 26 janvier 2022 relative à la gestion du Fonds européen agricole pour le développement rural au titre de la programmation débutant en 2023 Lire
Rapport au Président de la République relatif à l'ordonnance n° 2022-68 du 26 janvier 2022 relative à la gestion du Fonds européen agricole pour le développement rural au titre de la programmation débutant en 2023 Lire
Arrêté du 25 janvier 2022 relatif aux mesures de protection des personnes lors de l'utilisation des produits phytopharmaceutiques et modifiant l'arrêté du 4 mai 2017 relatif à la mise sur le marché et à l'utilisation des produits phytopharmaceutiques et de leurs adjuvants visés à l'article L. 253-1 du code rural et de la pêche maritime Lire
Décret n° 2022-62 du 25 janvier 2022 relatif aux mesures de protection des personnes lors de l'utilisation de produits phytopharmaceutiques à proximité des zones d'habitation Lire
Décret du 21 janvier 2022 accordant la prolongation de la concession de mines d'hydrocarbures liquides ou gazeux, dite « Concession de Tamaris » (Gironde), aux sociétés IPC Petroleum Gascogne SNC et Vermilion REP SAS, conjointes et solidaires Lire
Décret n° 2022-45 du 21 janvier 2022 modifiant le décret n° 90-75 du 17 janvier 1990 relatif à la prime d'enseignement supérieur attribuée à certains personnels enseignants ou exerçant des fonctions d'enseignement dans l'enseignement supérieur relevant du ministre chargé de l'agriculture Lire
Ordonnance n° 2022-43 du 20 janvier 2022 relative à l'organisation du réseau des chambres d'agriculture à l'échelle régionale Lire
Rapport au Président de la République relatif à l'ordonnance n° 2022-43 du 20 janvier 2022 relative à l'organisation du réseau des chambres d'agriculture à l'échelle régionale Lire
Décret du 17 janvier 2022 portant classement, parmi les sites du département des Alpes-de-Haute-Provence, du site de l'éperon de Lurs (commune de Lurs) Lire
Arrêté du 14 janvier 2022 modifiant l'arrêté du 26 décembre 2016 fixant les modalités d'application du complément de la part liée aux fonctions en application de l'article 7 du décret n° 2016-1869 du 26 décembre 2016 fixant le régime indemnitaire applicable aux corps techniques de la direction générale de l'aviation civile Lire
Décret n° 2022-33 du 14 janvier 2022 modifiant le décret n° 2016-1869 du 26 décembre 2016 fixant le régime indemnitaire applicable aux corps techniques de la direction générale de l'aviation civile Lire
Arrêté du 13 janvier 2022 modifiant l'arrêté du 10 décembre 2021 fixant un contingent exprimé en puissance et en jauge pour la réservation de capacités aux fins de délivrance de permis de mise en exploitation de navires de pêche au mois de décembre 2021 Lire
Arrêté du 10 janvier 2022 relatif à l'appel aux services d'élèves des écoles vétérinaires françaises remplissant les conditions prévues à l'article L. 241-6 pour lutter contre l'influenza aviaire hautement pathogène Lire
Décision du 6 janvier 2022 portant délégation de signature (direction générale des infrastructures, des transports et de la mer) Lire
Décision du 6 janvier 2022 portant délégation de signature Lire
Décret n° 2022-8 du 5 janvier 2022 relatif au résultat minimal de performance environnementale concernant l'installation d'un équipement de chauffage ou de production d'eau chaude sanitaire dans un bâtiment Lire
Décret n° 2022-2 du 4 janvier 2022 relatif aux situations permettant de déroger à l'interdiction d'acquisition par l'Etat de produits en plastique à usage unique Lire
Décret n° 2022-1 du 3 janvier 2022 fixant, en application du cinquième alinéa de l'article L. 130-9 du code de la route, la procédure d'expérimentation de la constatation des niveaux d'émissions sonores des véhicules en mouvement par des appareils de contrôle automatique fixes et mobiles et modifiant le code de la route Lire
Décret n° 2021-1942 du 31 décembre 2021 modifiant le décret n° 2013-611 du 10 juillet 2013 relatif à la réglementation applicable aux îles artificielles, aux installations, aux ouvrages et à leurs installations connexes sur le plateau continental et dans la zone économique exclusive et la zone de protection écologique ainsi qu'au tracé des câbles et pipelines sous-marins Lire
À lire également
Sineo ouvre deux nouvelles usines dédiées au reconditionnement de véhicules d’occasion
Sineo ouvre deux nouvelles usines dédiées au reconditionnement de véhicules d’occasion
Marseille et Lyon accueillent deux nouvelles usines de reconditionnement de véhicules d’occasion du groupe Sineo, spécialiste de la préparation esthétique automobile.
Le souteur de GNL Gas Vitality rejoint son port d’attache Marseille-Fos
Le souteur de GNL Gas Vitality rejoint son port d’attache Marseille-Fos
Ce premier navire de soutage géré par V.Ships France et affrété par TotalEnergies Marines Fuel, desservira la région méditerranéenne et effectuera des services d’approvisionnement pour les porte-conteneurs de la compagnie CMA CGM.
Haffner Energy et HRS coopèrent pour propulser la mobilité hydrogène
Haffner Energy et HRS coopèrent pour propulser la mobilité hydrogène
Hydrogen-Refueling-Solutions (HRS), concepteur et fabricant français de stations de ravitaillement en hydrogène, et Haffner Energy signent un protocole d’accord pour la fourniture de solutions de production et distribution de l’hydrogène bas-carbone à destination de la mobilité. Dans ce cadre, HRS participera à l’augmentation de capital de Haffner Energy lors de son introduction en bourse.
Le gouvernement cible le secteur du transport public particulier de personnes
Le gouvernement cible le secteur du transport public particulier de personnes
Un décret ministériel, paru vendredi 10 décembre, vise à renforcer le déploiement des véhicules électriques et hybrides rechargeables dans le parc de taxis et voitures de transport avec chauffeur (VTC).
Hype s’associe à Akuo et Ecolotrans pour organiser le passage à la mobilité zéro émission
Hype s’associe à Akuo et Ecolotrans pour organiser le passage à la mobilité zéro émission
Hype s’associe à Akuo, producteur français indépendant d’énergies renouvelables, et Ecolotrans, spécialiste de la logistique urbaine écologique, pour encourager les professionnels de la logistique à adopter la mobilité hydrogène.
[Tribune] Électromobilité : les ambitions du passage à la voiture électrique pourront-elles être confirmées ?
[Tribune] Électromobilité : les ambitions du passage à la voiture électrique pourront-elles être confirmées ?
L’actualité automobile a été particulièrement mouvementée : avec l’explosion récente des prix du carburant, et la multiplication des plans en France et en Europe pour encourager le passage à l’électrique, les conditions semblent réunies pour une transition fluide vers l’électromobilité. Toutefois, les événements récents montrent un tout autre visage du secteur, et viennent compromettre les ambitions de transformation environnementale. Le passage à l’électrique pourra-t-il être assuré sans encombre, comme annoncé par le gouvernement français ?
[Vidéo] Le bus amphibie se jette à l'eau
[Vidéo] Le bus amphibie se jette à l'eau
Marcel Le Canard déambule dans les rues pour permettre aux touristes de contempler les monuments parisiens et de profiter d'une virée sur la Seine. Ce premier bus amphibie imaginé par l'entreprise Les Canards de Paris, doit être homologué à la fois sur la route comme un autocar et sur l'eau comme un bateau.
Tous les articles MOBILITÉ
En partenariat avec
Événements
RailTech Europe 2022
8 Mars 2022
Talents For The Planet
11 Mars 2022
AUTONOMY PARIS
16 Mars 2022
+ d'événements
Emploi
- Second de culture H/F
- Alternance - Génie des Systèmes de Traitement des Eaux H/F
- Jardinier / Jardinière d'espaces verts
- Ingénieur EPS (RHA et PACA) F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.