Certaines fonctionnalités de ce site reposent sur l’usage de cookies.
Les services de mesure d'audience sont nécessaires au fonctionnement du site en permettant sa bonne administration. Vous avez cependant la possibilité de vous opposer à leur usage.
REFUSER
ACCEPTER
CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Mobilité > Le projet de ligne nouvelle Montpellier-Perpignan se met sur les rails
MOBILITÉ

Le projet de ligne nouvelle Montpellier-Perpignan se met sur les rails

PUBLIÉ LE 22 FÉVRIER 2023
A.A
Archiver cet article
Le projet de ligne nouvelle Montpellier-Perpignan se met sur les rails
Le premier tronçon entre Montpellier et Béziers sera achevé en 2034. Crédit : Pixabay
Un décret, paru le 16 février au Journal officiel, déclare d’utilité publique les travaux nécessaires à la réalisation de la ligne ferroviaire entre Montpellier et Béziers. Une première étape du projet de la ligne nouvelle Montpellier-Perpignan.

Outil essentiel au désenclavement de la partie Est de la Région Occitanie, le projet de ligne ferroviaire nouvelle Montpellier-Perpignan se met progressivement en route. Le décret n° 2023-111 du 16 février attribue la déclaration d’utilité publique au chantier nécessaire à la réalisation du premier tronçon entre Montpellier et Béziers.

Le décret n° 2023-111 donne le coup d’envoi à un projet d’envergure évoqué depuis plus de 30 ans. La première phase entre Montpellier-Béziers de la ligne ferroviaire nouvelle entre Montpellier et Perpignan entrera en travaux à compter de 2029 et sera achevée en 2034. Le coût des travaux est estimé à 2,04 milliards d’euros, dont 816 millions assurés par les collectivités locales partenaires. L’État s’engage à participer à hauteur de 40 %, l’Union européenne à 20 % et les collectivités locales à 40 % (dans ce dernier ensemble, la Région participe à hauteur de 40 %).

Composée de 52,3 km de ligne nouvelle, la ligne 1 traversera 23 communes, et offrira un gain de temps de 18 minutes entre Montpellier et Béziers. Cette étape sera rapidement suivie du tronçon Béziers-Perpignan à l’horizon 2040. Dans l’ensemble, ces aménagements permettront de décongestionner la ligne actuelle, de renforcer le maillage de dessertes du territoire en offrant aux voyageurs des liaisons nationales et internationales en direction de l’Espagne plus rapides.





 
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
Les voitures destinées à la casse pourront être réemployées
Les voitures destinées à la casse pourront être réemployées
Les étudiants français attirés par les formations en environnement à l'Université de Montréal
Les étudiants français attirés par les formations en environnement à l'Université de Montréal
Plan covoiturage 2024 : les principales mesures
Plan covoiturage 2024 : les principales mesures
Climate Impulse, un projet de tour du monde en avion hydrogène
Climate Impulse, un projet de tour du monde en avion hydrogène
Tous les articles Mobilité
L'essentiel de l'actualité de l'environnement
Ne manquez rien de l'actualité de l'environnement !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS