Certaines fonctionnalités de ce site reposent sur l’usage de cookies.
Les services de mesure d'audience sont nécessaires au fonctionnement du site en permettant sa bonne administration.
ACCEPTER TOUS LES COOKIES
LES COOKIES NÉCESSAIRES SEULEMENT
CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Mobilité > Recyclage des sapins : 176 points de collecte à Paris
MOBILITÉ

Recyclage des sapins : 176 points de collecte à Paris

PUBLIÉ LE 3 JANVIER 2024
LA RÉDACTION
Archiver cet article
Recyclage des sapins : 176 points de collecte à Paris
Crédits : AdobeStock
Les sapins déposés sont transformés en broyat et utilisés dans les espaces verts de la capitale.

Que faire de son sapin une fois les fêtes passées ? Le recycler ! Les parisiens peuvent déposer leur sapin jusqu’au 20 janvier dans l’un des 176 points de collecte prévus à cet effet dans la capitale, dans le cadre de l’opération « Recyclons nos sapins ». Cette initiative, née en 2007, vise à réduire les dépôts de sapin sur la voie publique et à organiser leur revalorisation.

Produire du broyat

Les sapins déposés sont transformés en broyat, qui est ensuite utilisé dans les espaces verts et les jardins de Paris, sous forme de paillage. Le broyat a plusieurs fonctions : il est un désherbant naturel, il limite l’évaporation de l’eau et favorise le développement des micro-organismes souterrains qui améliorent la vie du sol. 
 
L’année dernière 114 247 sapins ont été collectés et transformés en 2 500 m3 de broyat.
 
La liste des points de collecte et toutes les informations pratiques par arrondissement sont à retrouver en ligne : https://www.paris.fr/pages/recyclons-nos-sapins-3193

Le dépôt de sapins sur le trottoir est considéré comme un dépôt sauvage et est passible d’une amende.
 
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
Teréga intègre l'AZEA pour préparer le développement des avions à hydrogène
Teréga intègre l'AZEA pour préparer le développement des avions à hydrogène
Voies navigables de France investit 310 millions d’euros pour entretenir et développer le réseau fluvial
Voies navigables de France investit 310 millions d’euros pour entretenir et développer le réseau fluvial
FNAUT : François Delétraz prend la tête de la Fédération
FNAUT : François Delétraz prend la tête de la Fédération
Produire des citadines électriques en France est « pertinent et possible », selon une étude
Produire des citadines électriques en France est « pertinent et possible », selon une étude
Tous les articles Mobilité
L'essentiel de l'actualité de l'environnement
Ne manquez rien de l'actualité de l'environnement !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS