Certaines fonctionnalités de ce site reposent sur l’usage de cookies.
Les services de mesure d'audience sont nécessaires au fonctionnement du site en permettant sa bonne administration.
ACCEPTER TOUS LES COOKIES
LES COOKIES NÉCESSAIRES SEULEMENT
CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Mobilité > Ferroviaire : un premier accord-cadre entre SNCF Réseau et un nouvel opérateur, Kevin Speed
MOBILITÉ

Ferroviaire : un premier accord-cadre entre SNCF Réseau et un nouvel opérateur, Kevin Speed

PUBLIÉ LE 4 MARS 2024
LA RÉDACTION
Archiver cet article
Ferroviaire : un premier accord-cadre entre SNCF Réseau et un nouvel opérateur, Kevin Speed
Gare de l'Est / Crédits : Barthelemy de Mazenod, Unsplash
L’opérateur ferroviaire français Kevin speed et SNCF Réseau ont conclu un accord-cadre de réservation de capacité le 29 février. Celui-ci garantit l’attribution des sillons nécessaires au lancement de l’offre ferroviaire de Kevin Speed sur trois premières lignes.

Conclu pour une durée de 10 ans renouvelable, cet accord marque une étape cruciale dans l’accès des nouveaux entrants au réseau ferroviaire. Dans le cadre de cet accord, SNCF Réseau, gestionnaire du réseau ferré pour le compte de l’Etat, assure à Kevin Speed de bénéficier, à l’horizon 2028, de sillons toutes les heures de l’ouverture à la fermeture des lignes à grande vitesse - soit jusqu’à 16 passages quotidiens dans chaque sens - sur les 3 lignes du lancement du service :

- Lille Flandres - TGV Haute-Picardie - Paris Gare du Nord,
- Strasbourg - Lorraine TGV - Meuse TGV - Champagne-Ardenne TGV - Paris Gare de l’Est, 
- Lyon Part-Dieu - Mâcon-Loché TGV - Le Creusot-Montceau-Montchanin TGV - Paris Gare de Lyon.

Ce type d’accords-cadres sera accessible à tous les opérateurs, y compris déjà en place comme la SNCF, dès lors qu’ils permettent d’être apportés en garantie pour le financement de nouveaux matériels roulants.
 
« Le projet de Kevin Speed est un exemple concret de ce que notre Gouvernement soutient depuis plusieurs années en faveur de l’augmentation de la part modale du train, a déclaré Patrice Vergriete, ministre délégué aux Transports, dans un communiqué. L’ouverture du marché permet l’arrivée de nouveaux opérateurs qui augmenteront le nombre de rames et donc l’offre ferroviaire pour les Français, y compris en faveur des villes et métropoles moyennes. »
 
Cartographie des lignes, par Kevin Speed. 
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
Voies navigables de France investit 310 millions d’euros pour entretenir et développer le réseau fluvial
Voies navigables de France investit 310 millions d’euros pour entretenir et développer le réseau fluvial
Les étudiants français attirés par les formations en environnement à l'Université de Montréal
Les étudiants français attirés par les formations en environnement à l'Université de Montréal
Le retour des trains de nuit se fait-il sur de bons rails ?
Le retour des trains de nuit se fait-il sur de bons rails ?
Singapour : les compagnies aériennes devront intégrer (un peu)  de carburant durable dès 2026
Singapour : les compagnies aériennes devront intégrer (un peu) de carburant durable dès 2026
Tous les articles Mobilité
L'essentiel de l'actualité de l'environnement
Ne manquez rien de l'actualité de l'environnement !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS