Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

POLITIQUES
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Les 14 lauréats des prix Entreprises & environnement

Partager :
Par la rédaction, le 29 novembre 2016
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Politiques
Les prix Entreprises & environnement, organisés chaque année par le ministère de l'Environnement, ont récompensé cette année 14 lauréats dans cinq catégories auxquelles s'ajoute un Grand prix Lutte contre le changement climatique dont le gagnant est choisi parmi les lauréats. La création d'un prix PME remarquable dans chaque catégorie est une nouveauté 2016. Ce sont Laurence Monnoyer-Smith, commissaire général au Développement durable et Bruno Lechevin, président de l'Ademe, qui ont remis les trophées. "La transition écologique est réalisable pour les entreprises. Ces prix les accompagnent dans leur dynamisme à innover", a déclaré ce dernier à cette occasion. Catégorie Ecoproduit pour le développement durable- Grand Prix : Nexans pour son câble moyenne tension écoconçu EDRMAX.L'analyse de cycle de vie montre une réduction entre 11 et 13 % pour tous les indicateurs considérés. Rien que pendant la phase d'utilisation, il affiche une réduction des pertes énergétiques de 17 % correspondant à une réduction de 2312 MWh sur 40 ans.- Prix PME remarquable : Capoverde TBR pour ses bâches pour la communication à partir de PET recyclé. Le Capotoile est fabriqué en France à 100 % à partir  de bouteilles en plastique issues du tri sélectif. C'est aujourd'hui la seule alternative aux bâches fabriqués à partir de pétrole ou de PVC.- Mention spéciale Lutte contre le changement climatique : Biotraq pour son modèle d'optimisation de la chaîne d'approvisionnement des produits périssables. L'application évalue l'impact de différents facteurs (température, humidité…) sur le produit, le localise et définit et pilote les corrections nécessaires au maintien de la qualité du produit. Il réduit ainsi considérablement les pertes.Catégorie Intégration du développement durable par l’entreprise - Grand Prix : API Restauration. L'entreprise de restauration collective a mis l'accent sur les achats locaux, la réduction du gaspillage alimentaire (- 30%) et l'efficacité énergétique (- 11 % des émissions de gaz à effet de serre) sans oublier un volet important de formation de ses équipes.- 2ème prix : Peintures Schmitt Hubert et fils. Cette TPE familiale de 4 personnes travaille tant à la réduction de ses impacts sur l'environnement (- 15 % d'émissions de gaz à effet de serre) que sur son mode de production (division par cinq des volumes de solvants depuis 2008), les ressources humaines (formation, épargne salariale et parité) et le recours aux fournisseurs locaux jusqu'à 80 %.- Prix PME remarquable : PIC Bois Gravure. Cette PME conçoit, fabrique et pose des panneaux de signalétique touristique et des mobiliers de loisirs à partir de matériaux respectueux de l'environnement. Son système de management environnemental luia permis de réduire de 12 % ses consommations d'électricité, de 18 % ses columes de déchets et de 40 % ses rejets de COV. Dans son catalogue client, elle a créé trois pictogrammes évaluant le respect de l'environnement, la résistance au vandalisme et la résistance aux UV des matériaux de chaque produit.Catégorie Biodiversité- 1er prix et prix spécial PME : Ecocéan pour le projet Nappex.  Ecocéa propose aux infrastructures portuaires ayant déjà déployé une politique environnementale une solution clé en main englobant la fabrication, l'installation et la maintenance de nurseries artificielles baptisées Biohut.- Coup de cœur du jury et mention spéciale Lutte contre le changement climatique : La Bêle solution qui met en relation, dans toute la France, éleveurs bovins en quête d'un complément de revenu et entreprises ou collectivités à proximité qui souhaitent recourir à l'écopastoralisme pour l'entretien de ces espaces vert (démarche RSE, coûts moindres). La Bêle solution travaille avec des Esat pour des tontes mécaniques finales et/ou complémentaires.- Prix spécial : Grand port maritime de la Guadeloupe pour son plan de gestion des espaces naturels. Baptisé Cayoli, il a été lancé en juin 2016 pour une durée de 15 ans. Il s'intéresse à trois milieux emblématiques : milieux humides, récif coralliens et petits fonds côtiers. Catégorie Economie circulaire - Grand Prix Economie circulaire et mention spéciale Lutte contre le changement climatique : Manufacture française des pneumatiques Michelin pour ses offres de gestion Effitires et Effifuel des pneumatiques poids-lourds. Effitires permet une gestion intégrale du poste pneumatique bus ou camion pour laquelle le client paie l'usage au kilomètre. Effifuel est une garantie contractuelle d'économies de carburant liés à la bonne gestion des pneumatiques et à l'accompagnement à l'écoconduite.- Prix PME remarquable : Moulinot Compost & Biogaz pour son offre complète sur les biodéchets. Après l'accompagnement au tri, la collecte par véhicules propres, le recyclage, Moulinot Compst & Biogaz va ouvrir sa propre plateforme de compostage et lombricompostage.Innovation dans les technologies - Grand Prix Innovation dans les technologies : AFULudine SAS pour sa solution lubrifiante écoconçue destinée à la mise en forme des matériaux métalliques.- Prix PME remarquable : Pellenc Selective technologie pour sa machine connectée Mistral+ de tri optique des déchets.- Mention spéciale Lutte contre le changement climatique : Waga-Energie pour sa Wagabox, une solution innovante de valorisation du biogaz issu de centres de stockage de déchets pour l'injection dans le réseau.Enfin, le Grand Prix Lutte contre le changement climatique revient à Waga-Energie. Dominique Bomstein
Retrouvez toute l'information "politiques" dans Environnement Magazine.
Environnement Magazine, l'information de référence pour tous les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l'environnement.
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
  L'éolien français prend le large

Dans ce nouveau numéro, l'équipe d'Environnement TV s'est rendue à Lorient pour rencontrer les acteurs de l'éolien en mer français.
+ de vidéos Environnement TV
À lire également
Agnès Vince est nommée directrice du Conservatoire du littoral
Agnès Vince est nommée directrice du Conservatoire du littoral
Mardi 26 novembre, Agnès Vince a été nommée directrice du Conservatoire littoral par décret du président de la République.
[Tribune] L’environnement n’est pas seulement l’affaire des gouvernements
[Tribune] L’environnement n’est pas seulement l’affaire des gouvernements
Cette semaine, Nicolas Denis, président de Messer France, revient sur le rôle des entreprises dans la préservation de l'environnement. Il estime "qu'en tant qu’acteurs économiques, elles interagissent avec différentes parties prenantes et ont tout intérêt à être moteur dans l’évolution de notre modèle économique".
« Food for good », un concours mondial pour l'alimentation durable
« Food for good », un concours mondial pour l'alimentation durable
La Fondation Famae lance pour la troisième année consécutive son concours mondial consacrée  à l’environnement. Une édition centrée sur l’enjeu majeur de l’alimentation.
Strasbourg : un appel à projets en faveur de la logistique urbaine fluviale
Strasbourg : un appel à projets en faveur de la logistique urbaine fluviale
Lancé à l'initiative de la ville de Strasbourg, de l’Eurométropole de Strasbourg et des Voies navigables de France, le projet a pour objectif d’utiliser les voies d'eaux et les quais  de la ville pour des projets de logistique durable.  
La Seine-Saint-Denis lance un budget participatif pour des projets écologiques
Ce jeudi 7 novembre, le département de Seine-Saint-Denis a lancé un budget participatif consacré aux enjeux écologiques.
[Tribune] L’Investissement socialement responsable : réactions en chaîne
[Tribune] L’Investissement socialement responsable : réactions en chaîne
Cette semaine, Sonia Fasolo, gérante de l'équipe ISR à la Finance de l'Echiquier, revient sur les liens entre climat et inégalités sociales. "L’OCDE estime que 30% des emplois dans le gaz, le charbon et la production d’électricité de source fossile sont à risque, d’ici 2030, en cas de politiques climatiques ambitieuses", rappelle-t-elle.
Derrière la Convention citoyenne, la déconstruction de la démocratie environnementale
Derrière la Convention citoyenne, la déconstruction de la démocratie environnementale
La Convention citoyenne pour le climat ne masque pas le démantèlement des mécanismes de démocratie environnementale : réduction du champ de l’évaluation environnementale, raréfaction des enquêtes publiques impliquant un commissaire-enquêteur – ce qui épargne la radiation de l’auteur d’un avis défavorable –, accès au juge restreint pour les associations, menaces sur la pérennité de la Commission nationale du débat public et des conseils de développement ... Pourtant, les propositions abondent pour consolider les outils de la participation et restaurer la confiance envers les porteurs de projet.
Tous les articles POLITIQUES
En partenariat avec
Accès au kiosque
Événements
Energaia 2019
11 Décembre 2019
Energaia 2019
RDET 2020
7 Janvier 2020
RDET 2020
Colloque : Etat des lieux de la reconversion des sites pollués et perspectives
23 Janvier 2020
Colloque : Etat des lieux de la reconversion des sites pollués et perspectives
+ d'événements
Emploi
- Chef de projet EnR (H/F)
- Ingénieur Exploitation confirmé H/F
- Technicien / Technicienne en traitement des déchets
- Auditeur Formateur en Hygiène, Qualité, Sécurité Env – MEAUX F/H
+ d’offres
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.