Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

POLITIQUES
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ
VIDÉOS

Vendredi 10 mai, l’Union européenne aura épuisé ses ressources naturelles

Partager :
Vendredi 10 mai, l’Union européenne aura épuisé ses ressources naturelles
Par E.G, le 9 mai 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Politiques
Le vendredi 10 mai 2019, l’Union européenne aura épuisé ses ressources naturelles pour l’année.

« Le Jour du dépassement, c’est le jour à partir duquel nous avons pêché plus de poissons, abattu plus d’arbres et cultivé plus de terres que ce que la nature ne peut nous procurer au cours d’une année », explique le WWF ce jeudi 9 mai. Ce « jour du dépassement » sera atteint le vendredi 10 mai 2019 pour l’Union européenne. Cette date est dévoilée par Le WWF en partenariat avec le Global Footprint Network, en ce jour de fête de l’Europe, à 17 jours des élections européennes.

L’équivalent de 2,8 planètes Terre

« Si toute l’humanité consommait autant de ressources que les Européens, elle utiliserait l’équivalent de 2,8 planètes pour subvenir à ses besoins », annonce l’ONG. « Un résultat bien au-dessus de la moyenne mondiale qui se situe autour de 1,7 sur Terre », est-il ajouté. Représentant 7 % de la population mondiale, les Européens utilisent 20 % de la biocapacité de la Terre. Mais il y a, au sein-même de l’Union européenne, des disparités importantes entre les pays : « le Luxembourg atteint son jour du dépassement après seulement 46 jours, tandis que la Roumanie a consommé toutes les ressources pour l’année entière au bout de 192 jours », précise le rapport du WWF et de Global Footprint Network.

Ce rapport permet également de constater que l’empreinte écologique de la quasi-totalité des pays de l’UE a diminué après la crise financière de la fin des années 2000. « Ceci est particulièrement visible pour la Grèce, l’Espagne, le Portugal et l’Italie », est-il précisé. De son côté, la France enregistre une progression de 10 jours entre 2018 et 2019. Cependant, cette amélioration « n’est malheureusement pas due à la transition écologique mais plutôt aux phénomènes météorologiques extrêmes que la France a connu en 2016 », est-il expliqué dans le rapport.

Les événements climatiques ont coûté 450 milliards d’euros à l’Europe

Ce dernier détaille par ailleurs l’empreinte carbone des Etats membres dans différents secteurs d’activité. Par exemple, la Suède, le Danemark, la Finlande, la Pologne, l’Autriche, la Lettonie et l’Estonie ont des empreintes carbone élevées concernant les produits forestiers (production intérieure et importations, moins les exportations). Pour les produits de pêche, ce sont le Danemark, le Portugal et l’Espagne qui ont les empreintes les plus élevées (chiffres de 2016).

En outre, le rapport estime que « les événements climatiques extrêmes ont coûté 450 milliards d’euros à l’Europe depuis 1980 et la pollution de l’air cause 430.000 morts prématurées en Europe chaque année ».

Nouvelle PAC, New Deal pour la nature et économies bleu et verte

Afin de diminuer leur empreinte écologique, le WWF recommande à l’Union européenne et aux Etat membres « d’adopter une politique agricole commune qui préserve les ressources naturelles », « d’adopter un plan d’action contre la déforestation, la dégradation des forêts et la conversion des écosystèmes naturels », de « prendre l’engagement d’atteindre zéro émission nette d’ici 2040 », « d’adopter un New Deal pour la nature en 2020 », de « mettre en œuvre des règles de contrôle et suivi des activités de pêche », ou encore de « consacrer au moins 50 % du budget européen aux économies bleue et verte ».
Pixabay / DR
Retrouvez toute l'information "politiques" dans Environnement Magazine.
Environnement Magazine, l'information de référence pour tous les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l'environnement.
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
Rechercher dans nos articles
  [Exclu] Gaïactica : 60 minutes pour sauver l'humanité du dérèglement climatique !

A partir du samedi 28 septembre, un escape game pas comme les autres ouvre ses portes à Cap sciences à Bordeaux. Les joueurs auront pour mission, à bord du vaisseau Gaïactica, de sauver l'humanité du dérèglement climatique en une heure ! L'équipe d'Environnement TV est allée à la rencontre du créateur de cette mission immersive en avant-première.
+ de vidéos Environnement TV
Les plus lus
Economie circulaire : quand les sédiments s’y collent
Economie circulaire : quand les sédiments s’y collent
Autrefois matière première, avant de basculer dans la catégorie déchet, les sédiments veulent retrouver leur statut de ressource. Ces dépôts de matières s’accumulant dans les ports et les voies navigables causent bien des difficultés aux gestionnaires maritimes et fluviaux. Alors que les coûts d’enfouissement augmentent de façon exponentielle, ces matières lourdes, difficiles à transporter, peuvent espérer une voie de sortie. Des initiatives émergent, notamment dans les domaines des éco-matériaux, de l’aménagement, de l’agriculture, et du génie civil.
« L’incendie de l’usine Lubrizol est emblématique des limites d’une gestion de crise exclusivement pilotée par l’État »
« L’incendie de l’usine Lubrizol est emblématique des limites d’une gestion de crise exclusivement pilotée par l’État »
Le 26 septembre dernier, un spectaculaire incendie s'est déclaré dans l'usine rouennaise du fabricant de produits chimiques Lubrizol. Très vite, la prise en charge de l'accident par les autorités publiques a été mise en cause. De nombreux habitants, associations et élus ont contesté l'intervention et le discours de l’État dans la gestion de la crise. Décryptage avec Olivier Borraz, directeur de recherche au CNRS et spécialiste des risques.
Trois questions à : Nicolas Soret, président de la commission déchets de l'AMF
Dépôts sauvages : Suez et Point.P déploient un dispositif de collecte des déchets de chantiers
Picogen : de l’énergie renouvelable pour la gestion des réseaux d’eau potable
À lire également
Le Grand Est signe son premier contrat de transition écologique
Le Grand Est signe son premier contrat de transition écologique
Emmanuelle Wargon, secrétaire d’Etat auprès de la ministre de la Transition écologique et solidaire a signé vendredi le contrat de transition écologique, Terres de Lorraine.
Ce que vous avez raté dans l’actualité de l’environnement cet été
Ce que vous avez raté dans l’actualité de l’environnement cet été
En ce jour de rentrée, il convient de se mettre à la page de ce qui s’est passé dans le secteur de l’environnement pendant que vous étiez sur les plages ! Petit tour d’horizon des principaux événements de juillet et août 2019.
Sécheresse : les Etats membres de l'UE approuvent les mesures d'aide aux agriculteurs
Sécheresse : les Etats membres de l'UE approuvent les mesures d'aide aux agriculteurs
Ce mercredi 28 août, les Etats membres de l'Union européenne se sont accordés sur les mesures de soutien proposées par la Commission suite aux vagues de sécheresse survenues ces derniers mois.
La deuxième stratégie nationale sur les perturbateurs endocriniens est lancée
La deuxième stratégie nationale sur les perturbateurs endocriniens est lancée
Ce mardi 3 septembre, les ministres de la transition écologique, Elisabeth Borne, et la ministre des solidarités et de la santé, Agnès Buzyn, ont signé la deuxième stratégie nationale sur les perturbateurs endocriniens.
Climat : le « scénario du pire » gagne en gravité, selon les dernières modélisations françaises
Climat : le « scénario du pire » gagne en gravité, selon les dernières modélisations françaises
Le réchauffement se poursuivra au moins jusqu’en 2040, affirment les chercheurs de l’Institut Pierre-Simon Laplace et de Météo France. Une croissance rapide basée sur les énergies fossiles augmenterait la température moyenne à l’échelle du globe de 6 à 7°C à la fin du siècle par rapport à 1900, soit un degré de plus que ce qu’envisageaient les scientifiques français en 2012. Ces travaux alimenteront le 6ème rapport du GIEC, attendu en 2021.
Changement imminent à la direction générale de l’Astee
Changement imminent à la direction générale de l’Astee
L’Association scientifique et technique pour l’eau et l’environnement (Astee) vient d’annoncer la nomination de Solène Le Fur au poste de directrice générale de l’Astee.
« Les achats responsables doivent être pensés comme stratégiques et créateurs de valeur »
« Les achats responsables doivent être pensés comme stratégiques et créateurs de valeur »
L’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) s’est engagée résolument dans l’accompagnement des collectivités locales et des entreprises sur la voie de l’économie circulaire. Dans le cadre de ce soutien, l’agence préconise notamment la mise en place d’« achats professionnels responsables ». Rencontre avec Antoine Bonsch, chargé de mission économie circulaire à l’Ademe Nouvelle-Aquitaine.
Tous les articles POLITIQUES
En partenariat avec
Accès au kiosque
Événements
Batimat
4 Novembre 2019
Batimat
Le Salon des Professionnels de l’Amiante 2019
13 Novembre 2019
Le Salon des Professionnels de l’Amiante 2019
Solutrans
19 Novembre 2019
Solutrans
+ d'événements
Emploi
- Technicien de maintenance H/F
- Chef de Projet - Facturation et Recouvrement H/F
- Technicien / Technicienne en Hygiène, Sécurité, Environnement industriel -HSE-
- Contrôleur de Gestion Industrielle F/H
+ d’offres
Rubriques
Eau
Recyclage
Énergie
Territoires
Cleantech
Politiques
Pollutions
Biodiversité
Mobilité
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Magazines
BTP Magazine
BTP Rail
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Emploi
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD
CGV (digital)
CGV (magazines)
CGV (pub)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.