Accès abonnés Voir nos offres
Menu

POLITIQUES
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ
VIDÉOS

Vendredi 10 mai, l’Union européenne aura épuisé ses ressources naturelles

Partager :
Vendredi 10 mai, l’Union européenne aura épuisé ses ressources naturelles
Par E.G, le 9 mai 2019
Découvrez notre newsletter gratuite Politiques
Le vendredi 10 mai 2019, l’Union européenne aura épuisé ses ressources naturelles pour l’année.

« Le Jour du dépassement, c’est le jour à partir duquel nous avons pêché plus de poissons, abattu plus d’arbres et cultivé plus de terres que ce que la nature ne peut nous procurer au cours d’une année », explique le WWF ce jeudi 9 mai. Ce « jour du dépassement » sera atteint le vendredi 10 mai 2019 pour l’Union européenne. Cette date est dévoilée par Le WWF en partenariat avec le Global Footprint Network, en ce jour de fête de l’Europe, à 17 jours des élections européennes.

L’équivalent de 2,8 planètes Terre

« Si toute l’humanité consommait autant de ressources que les Européens, elle utiliserait l’équivalent de 2,8 planètes pour subvenir à ses besoins », annonce l’ONG. « Un résultat bien au-dessus de la moyenne mondiale qui se situe autour de 1,7 sur Terre », est-il ajouté. Représentant 7 % de la population mondiale, les Européens utilisent 20 % de la biocapacité de la Terre. Mais il y a, au sein-même de l’Union européenne, des disparités importantes entre les pays : « le Luxembourg atteint son jour du dépassement après seulement 46 jours, tandis que la Roumanie a consommé toutes les ressources pour l’année entière au bout de 192 jours », précise le rapport du WWF et de Global Footprint Network.

Ce rapport permet également de constater que l’empreinte écologique de la quasi-totalité des pays de l’UE a diminué après la crise financière de la fin des années 2000. « Ceci est particulièrement visible pour la Grèce, l’Espagne, le Portugal et l’Italie », est-il précisé. De son côté, la France enregistre une progression de 10 jours entre 2018 et 2019. Cependant, cette amélioration « n’est malheureusement pas due à la transition écologique mais plutôt aux phénomènes météorologiques extrêmes que la France a connu en 2016 », est-il expliqué dans le rapport.

Les événements climatiques ont coûté 450 milliards d’euros à l’Europe

Ce dernier détaille par ailleurs l’empreinte carbone des Etats membres dans différents secteurs d’activité. Par exemple, la Suède, le Danemark, la Finlande, la Pologne, l’Autriche, la Lettonie et l’Estonie ont des empreintes carbone élevées concernant les produits forestiers (production intérieure et importations, moins les exportations). Pour les produits de pêche, ce sont le Danemark, le Portugal et l’Espagne qui ont les empreintes les plus élevées (chiffres de 2016).

En outre, le rapport estime que « les événements climatiques extrêmes ont coûté 450 milliards d’euros à l’Europe depuis 1980 et la pollution de l’air cause 430.000 morts prématurées en Europe chaque année ».

Nouvelle PAC, New Deal pour la nature et économies bleu et verte

Afin de diminuer leur empreinte écologique, le WWF recommande à l’Union européenne et aux Etat membres « d’adopter une politique agricole commune qui préserve les ressources naturelles », « d’adopter un plan d’action contre la déforestation, la dégradation des forêts et la conversion des écosystèmes naturels », de « prendre l’engagement d’atteindre zéro émission nette d’ici 2040 », « d’adopter un New Deal pour la nature en 2020 », de « mettre en œuvre des règles de contrôle et suivi des activités de pêche », ou encore de « consacrer au moins 50 % du budget européen aux économies bleue et verte ».
Pixabay / DR
Retrouvez toute l'information politiques dans Environnement Magazine.
Environnement Magazine, l'information de référence pour tous les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l'environnement.
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
  Environnement TV se jette à l'eau !

Nous sommes fiers de vous présenter notre toute nouvelle émission, Environnement TV ! Dans ce premier numéro spécial vacances, Anthony Laurent nous emmène à Marseille, 8ème port le plus pollué d’Europe. Direction la commune de Plouha (Côtes-d’Armor), qui vient d’obtenir le Pavillon bleu, avec Eva Gomez. Enfin, Agnès Breton pousse son "coup de gueule" en fin d’émission.
À lire également
Jean-Laurent Bonnafé est nommé président de l'association EpE
Jean-Laurent Bonnafé est nommé président de l'association EpE
Ce lundi 27 mai, Jean-Laurent Bonnafé est nommé président de l'association Entreprises pour l'environnement pour une durée de trois ans.
Une démarche pour engager les entreprises dans la lutte contre le changement climatique
Une démarche pour engager les entreprises dans la lutte contre le changement climatique
Mercredi 29 mai dernier, une coalition d'entreprises a lancé la démarche « 10% pour tout changer », qui a pour but d'engager 10% des entreprises françaises engagées dans la lutte contre le changement climatique.
Moby, le premier programme d’écomobilité scolaire bientôt lancé
Moby, le premier programme d’écomobilité scolaire bientôt lancé
À l’occasion de la semaine nationale de la marche et du vélo (du 13 au 17 mai 2019), le ministère de la transition écologique et solidaire, l’Agence de l’environnement et de maîtrise de l’énergie, et Eco CO2, signent une convention pour le lancement du programme Moby à l’école.
« Le développement durable est de plus en plus stratégique pour les entreprises »
« Le développement durable est de plus en plus stratégique pour les entreprises »
L’Institut supérieur d’ingénierie et de gestion de l’environnement (Isige), le centre d’études et de recherches de l’École des Mines ParisTech consacré au développement durable, forme des jeunes diplômés comme des professionnels expérimentés aux principaux enjeux environnementaux contemporains.
Enquête publique : « l’affaire Ullmann » examinée par le Défenseur des droits
Enquête publique : « l’affaire Ullmann » examinée par le Défenseur des droits
Au nom de la simplification, diverses mesures gouvernementales tendent à alléger les procédures de concertation et à renforcer les pouvoirs du préfet.
La présidente de Federec Sud-Méditerranée réélue
La présidente de Federec Sud-Méditerranée réélue
Le 24 mai dernier, lors de l’assemblée générale de Federec pour la région Sud-Méditerranée,  Sandra Rossi a été réélue présidente pour la quatrième fois.
Generali et Belfor s'associent pour la prévention des risques d'inondations
Generali et Belfor s'associent pour la prévention des risques d'inondations
Le 4 juin dernier, l'assureur Generali et le spécialiste de l'assainissement Belfor se sont associés pour proposer une offre de prévention des risques en cas d'alerte inondation.
Tous les articles POLITIQUES
Appels d'offres
En partenariat avec
ACCÈS AU KIOSQUE
Événements
Démo Forest
30 Juillet 2019
Démo Forest
Recycking Aktiv
5 Septembre 2019
Recycking Aktiv
Matexpo 2019
11 Septembre 2019
Matexpo 2019
+ D'ÉVÉNEMENTS
Emploi
- TECHNICIEN(NE) MAINTENANCE GAZ/FIOUL (H/F) SAUMUR
- Technicien(ne) Traitement de l'eau / Chimiste
- Ouvrier / Ouvrière d'entretien des espaces verts
- PROJETEUR VRD - AMENAGEMENT URBAIN - MOE (57) F/H
+ D’OFFRES
Rubriques
Eau
Recyclage
Énergie
Territoires
Cleantech
Politiques
Pollutions
Biodiversité
Mobilité
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Magazines
BTP Magazine
BTP Rail
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Emploi
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD 2018
CGV (digital)
CGV (magazines)
CGV (pub)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.