Découvrez nos newsletters
Gratuites et spécialisées dans votre secteur
Accès abonnés ✉ Nos newsletters gratuites Je m'abonne
Menu

POLITIQUES
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ
VIDÉOS

Trois questions à Paul Mougeolle, auteur du rapport « Total : la stratégie du chaos climatique »

Partager :
Trois questions à Paul Mougeolle, auteur du rapport « Total : la stratégie du chaos climatique »
Par Propos recueillis par Laurence Madoui, le 19 juin 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Politiques
Environnement Magazine : Dans un courrier daté du 19 juin, 14 collectivités appuyées par 4 ONG (1) mettent Total en demeure de rendre son plan de vigilance conforme aux exigences légales (2). En quoi ce document pèche-t-il ?

Paul Mougeolle : Interpellé en octobre 2018, Total a enrichi, en mars 2019, son plan de vigilance d’éléments sur le climat. Sans réellement l’infléchir. L’objectif de neutralité carbone en 2050 n’y figure pas. Réduire de 1 % par an la consommation d’énergie des sites pétroliers et gaziers de 2010 à 2020 est dérisoire. La volonté de croître dans le gaz s’oppose aux objectifs de l’Accord de Paris, dont le respect passe par la transition vers les renouvelables.

Lors d’une rencontre avec le Pape François, le 14 juin, Total et d’autres majors ont fait valoir qu’il revient au consommateur, émetteur de gaz à effet de serre (GES), de contribuer financièrement à la recherche sur les technologies de capture et de stockage du carbone. Une voie très coûteuse et incertaine, qui détourne du changement de modèle à engager au plus vite. L’entreprise s’entête à investir dans les fossiles en Afrique, où le solaire offre un potentiel immense et assurant un rendement identique à celui des hydrocarbures. Elle persévère dans des énergies qui nous mènent droit dans le mur.

La rencontre du 18 juin avec le président du groupe n’a pas rapproché les points de vue ?

Patrick Pouyané ne s’est pas engagé à réduire la production d’hydrocarbures. Il persiste dans le double discours qui affiche une politique cohérente avec l’objectif de 2°C en 2100, quand l’investissement porte quasi-exclusivement sur les hydrocarbures (3). Nous évaluons la contribution des activités mondiales du groupe aux deux-tiers des émissions nationales de GES, le président les ramène à 10 %. Total dissimule dans des annexes aux comptes consolidés sa référence au New Policies Scenario de l’Agence internationale de l’énergie, qui mène à un réchauffement compris entre 2,7 et 3,3°C. Cette référence vise peut-être à rassurer les actionnaires car ce scénario tend à garantir que les actifs ne se déprécieront pas.

On s’oriente donc vers une assignation devant le tribunal de grande instance, visant à rendre opposable à un acteur privé l’article 2 de l’Accord de Paris, où est cité l’objectif de 2 voire 1,5°C ?

La mise en demeure donne trois mois à l’entreprise pour revoir sa copie. Si elle était assignée, la procédure durerait au minimum deux ans. Total a une responsabilité historique et connaît de longue date le risque climatique lié aux énergies fossiles. Les collectivités agissent localement, les multinationales ont à le faire à leur échelle. Celles des pays du Nord se doivent d’être proactives. Notre affaire à tous et les Eco Maires appellent les élus, de tous pays, à rejoindre la démarche. Total se justifie par la nécessité d’approvisionner les clients, pointant les constructeurs automobiles.

A l’automne, Notre affaire à tous publiera les résultats de l’étude de conformité aux objectifs climatiques des plans de vigilance des entreprises du CAC 40. C’est toute l’industrie française qui doit rehausser ses ambitions.


1 : Arcueil, Bayonne, Bègles, Bize-Minervois, Champneuville, Correns, Est Ensemble, Grande-Synthe, Grenoble, La Possession, Mouans-Sartoux, Nanterre, Sevran, Vitry-le-François, soutenues par Notre affaire à tous, les Eco Maires, Sherpa et ZEA.
2 : Loi du 27/03/17 relative au devoir de vigilance des sociétés mères et des entreprises donneuses d’ordre.
3 : 9,2 mds $ dans la recherche-production d’hydrocarbures (hors acquisitions) contre 0,5 md $ dans le secteur décarboné en 2018, pointe le rapport « Total : la stratégie du chaos climatique », publié fin mai par Notre affaire à tous, 350.org et les Amis de la Terre France.
Retrouvez toute l'information "politiques" dans Environnement Magazine.
Environnement Magazine, l'information de référence pour tous les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l'environnement.
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
  Environnement TV à la cime des arbres

Ne perdez pas une minute, Environnement TV est en ligne !
Toutes nos vidéos
À lire également
Jour du dépassement : l'humanité a consommé toutes les ressources naturelles pour l'année 2019
Jour du dépassement : l'humanité a consommé toutes les ressources naturelles pour l'année 2019
Ce lundi 29 juillet, l'humanité a épuisé les ressources renouvelables de la planète, alerte l'ONG WWF France.
Climat au G7 : beaucoup de bruit pour rien ?
Climat au G7 : beaucoup de bruit pour rien ?
Les ONG et acteurs de la société civile sont globalement déçus des conclusions du sommet du G7 qui éludent la question du climat.
L'Assemblée nationale approuve la ratification du Ceta
L'Assemblée nationale approuve la ratification du Ceta
Ce mardi 23 juillet, l'Assemblée nationale a approuvé la ratification du traité de libre-échange entre l'Union européenne et le Canada par 266 voix contre 213.
Changement imminent à la direction générale de l’Astee
Changement imminent à la direction générale de l’Astee
L’Association scientifique et technique pour l’eau et l’environnement (Astee) vient d’annoncer la nomination de Solène Le Fur au poste de directrice générale de l’Astee.
Le tribunal administratif de Rennes suspend l'arrêté anti-pesticides du maire de Langouët
Le tribunal administratif de Rennes suspend l'arrêté anti-pesticides du maire de Langouët
Ce mardi 27 août, le tribunal administratif de Rennes a suspendu l'exécution de l'arrêté anti-pesticides, pris le 18 mai dernier par le maire de la commune de Langouët en Ille-et-Vilaine.
Sécheresse : les Etats membres de l'UE approuvent les mesures d'aide aux agriculteurs
Sécheresse : les Etats membres de l'UE approuvent les mesures d'aide aux agriculteurs
Ce mercredi 28 août, les Etats membres de l'Union européenne se sont accordés sur les mesures de soutien proposées par la Commission suite aux vagues de sécheresse survenues ces derniers mois.
G7 : des ONG boycottent le sommet
G7 : des ONG boycottent le sommet
Ce jeudi 22 août, à deux jours de l'ouverture du sommet du G7 à Biarritz, le Réseau action climat (RAC) a annoncé boycotter le sommet et lance un appel aux pays membres afin qu'ils accélèrent leur action climatique.
Tous les articles POLITIQUES
Appels d'offres
En partenariat avec
Accès au kiosque
Événements
Rencontres Internationales de la Mobilite Durable
20 Septembre 2019
Rencontres Internationales de la Mobilite Durable
JDL 2019
25 Septembre 2019
JDL 2019
Cycl'eau Vichy
25 Septembre 2019
Cycl'eau Vichy
+ d'événements
Emploi
- Agent qualifié d'exploitation (H/F) /LA ROCHE SUR YON (85)
- Opérateur de production/traitement H/F
- Responsable environnement-hygiène-sécurité en industrie
- Consultant PMO/PMBP- aéronautique (réf: GEN-P2-APN-ANV) F/H
+ d’offres
Rubriques
Eau
Recyclage
Énergie
Territoires
Cleantech
Politiques
Pollutions
Biodiversité
Mobilité
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Magazines
BTP Magazine
BTP Rail
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Emploi
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD 2018
CGV (digital)
CGV (magazines)
CGV (pub)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.