Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

POLITIQUES
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

La Région Ile-de-France lance un budget participatif écologique et solidaire inédit

Partager :
La Région Ile-de-France lance un budget participatif écologique et solidaire inédit
Par Anthony Laurent, le 30 juin 2020
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Politiques
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Au lendemain des élections municipales, la Région Ile-de-France a officialisé le lancement du premier budget participatif écologique et solidaire organisé par une collectivité territoriale à l’échelle régionale. Une enveloppe de 500 millions d’euros y est consacrée jusqu’en 2024.

« Un vrai accélérateur du changement. » C’est ainsi que Valérie Pécresse, présidente de la région Ile-de-France, a qualifié, ce mardi 30 juin, le premier budget participatif écologique et solidaire lancé par une collectivité territoriale à l’échelle régionale. « Ce budget participatif, d’une ampleur inédite en France, offre la possibilité à tous les Franciliens de devenir acteurs de l’environnement », a assuré pour sa part Jean-Philippe Dugoin-Clément, vice-président chargé de l’écologie, du développement durable et de l’aménagement.

La Région y consacrera 500 millions d’euros d’ici 2024, soit 100 millions d’euros d’aides régionales chaque année, qui seront mises à contribution pour financer des projets locaux et des grands projets pour lesquels tous les habitants de plus de 15 ans sont appelés à voter entre le 18 septembre et le 14 octobre prochain. Pour Valérie Pécresse, les « milliers de projets » qu’espère financer la Région doivent permettre de « relancer l’économie en créant les emplois de demain », tout en « accélérant la transformation écologique de l’Île-de-France. »

Un financement jusqu’à 100 % des investissements

Peuvent déposer leurs dossiers les Franciliens – regroupés en personnes morales –, les associations, mais aussi des entreprises ou encore des acteurs publics ou privés. Cinq thématiques environnementales ont été prédéfinies par l’exécutif régional : alimentation, biodiversité, espaces verts ; vélo et mobilités propres ; propreté, prévention et gestion des déchets, économie circulaire ; énergies renouvelables et efficacité énergétique, et enfin santé environnementale. Le dépôt des projets sera ouvert du 1er juillet au 14 août sur le site internet budget.participatif.iledefrance.fr.

C’est à l’issue des votes des habitants – et de la validation préalable des maires concernés – que la Région engagera le financement « jusqu’à 100 % » des investissements dans les projets écologiques locaux allant jusqu’à 10.000 euros. Le financement des « grands projets », au-delà de 10.000 euros, se fera par le biais des 25 aides régionales dédiées. « En se soumettant au vote des franciliens, ces grands projets pourront bénéficier d’une aide supplémentaire de 10 % », précise Jean-Philippe Dugoin-Clément.

10 milliards de dépenses publiques pour l’environnement

La Région Ile-de-France se targue de mobiliser « un niveau historique » de 2 milliards d’euros cette année pour son « action environnementale ». Sur la période 2020-2024, les dépenses publiques régionales en faveur de l’environnement atteindront au total 10 milliards d’euros. Elles se déclinent notamment à travers la mise en œuvre de plusieurs programmes, comme le Plan Changeons d’air, le Plan Vélo, la Stratégie énergie-climat et le Plan vert.
  [Vidéo] Ça m'énerve ! Les masques jetés dans la nature
+ de vidéos Environnement TV
Actu réglementaire
Arrêté du 4 septembre 2020 portant nomination au comité de bassin Rhône-Méditerranée Lire
Arrêté du 5 août 2020 portant nomination au comité de bassin Adour-Garonne Lire
Arrêté du 27 août 2020 fixant au titre de l'année 2020 le nombre de postes offerts aux concours professionnels pour l'accès au grade de technicien supérieur de l'environnement et de chef technicien de l'environnement Lire
Arrêté du 25 août 2020 modifiant l'arrêté du 16 janvier 2013 fixant les statuts types des fédérations départementales des associations agréées de pêche et de protection du milieu aquatique Lire
Arrêté du 5 août 2020 fixant la liste des opérations de restructuration ouvrant droit au bénéfice de la prime de restructuration de service, de l'allocation d'aide à la mobilité du conjoint et de l'indemnité de départ volontaire au sein de l'Agence de l'eau Artois-Picardie Lire
À lire également
[Tribune] Comment le gouvernement entend-il concilier décarbonation et relance du secteur industriel ?
[Tribune] Comment le gouvernement entend-il concilier décarbonation et relance du secteur industriel ?
L'avocat au cabinet Enerlex, Mathieu Toret, réagit au plan de relance annoncé par le gouvernement la semaine dernière. Selon lui, "l’objectif du gouvernement sera d’accompagner financièrement les sites industriels identifiés comme les plus émetteurs afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre en développant des projets de transformation écologique".​
Samedi 22 août, l'humanité a épuisé ses ressources naturelles
Samedi 22 août, l'humanité a épuisé ses ressources naturelles
Ce samedi 22 août, l'humanité aura consommé plus de ressources que la Terre peut fournir en une année. Le jour du dépassement intervient en 2020, trois semaines plus tard qu'en 2019.
Tout savoir sur : la Convention citoyenne pour le climat
Tout savoir sur : la Convention citoyenne pour le climat
La Convention citoyenne pour le climat a rendu ses conclusions en juin dernier. Quel est l’avenir de ses 149 propositions ? Eléments de réponse avec Laure Nguyen, avocate spécialisée en droit de l’environnement au sein du cabinet Hogan Lovells.
Bpifrance et la Banque des Territoires annoncent un plan climat de 40 milliards d'euros
Bpifrance et la Banque des Territoires annoncent un plan climat de 40 milliards d'euros
Bpifrance et la Banque des Territoires viennent d'annoncer un plan climat de 40 milliards d'euros pour l'accélération de la transition écologique des entreprises et des territoires. Un plan épinglé par des associations, qui dénoncent une « opération de greenwashing ».
Les multinationales pas assez préparées face au réchauffement climatique
Les multinationales pas assez préparées face au réchauffement climatique
Une étude rendue publique cet été indique que 77 % des multinationales interrogées se déclarent insuffisamment préparées aux répercussions financières du dérèglement climatique. Pourtant, rappelle l’enquête, seules les entreprises qui intègrent les aléas climatiques à leur stratégie tireront leur épingle du jeu.
Plan de relance : 30 milliards d'euros pour la transition écologique
Plan de relance : 30 milliards d'euros pour la transition écologique
Ce jeudi 3 septembre, le gouvernement présente les grandes lignes de son plan de relance économique. Sur les 100 milliards d'euros prévus, une enveloppe de 30 milliards est consacrée à la transition écologique.
Mission Europe durable : la Commission lance un appel à idées
Mission Europe durable : la Commission lance un appel à idées
La Commission européenne a lancé ce mardi 1er septembre, un appel à idées sur les missions de l’UE concernant l’adaptation au changement climatique, la lutte contre le cancer, les villes vertes et la santé des océans et des sols.
Tous les articles POLITIQUES
Tous nos magazines
Accéder au kiosque
En partenariat avec
Événements
Salonvert
22 Septembre 2020
Congrès IDRRIM 2020
29 Septembre 2020
Salon Des Professionnels de l’Amiante
29 Septembre 2020
+ d'événements
Emploi
- Alternance Agent Assainissement - H/F
- Agent Travaux H/F
- Chef de chantier génie climatique
- Responsable d'opérations Aménagement F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.