Découvrez nos newsletters
Gratuites et spécialisées dans votre secteur
Accès abonnés ✉ Nos newsletters gratuites Je m'abonne
Menu

POLITIQUES
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

La réforme du Cese adoptée en Conseil des ministres

Partager :
La réforme du Cese adoptée en Conseil des ministres
Par Environnement Magazine avec AFP, le 8 juillet 2020
DÉCOUVREZ NOTRE NEWSLETTER GRATUITE
Politiques
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
La réforme du Conseil économique, social et environnemental (Cese), destinée à en faire un « carrefour des consultations publiques », a été adoptée ce mardi 7 juillet par le premier Conseil des ministres du gouvernement Castex, selon le compte-rendu.

Lors d’un discours devant les membres de la Convention citoyenne pour le climat réunis à l’Elysée, Emmanuel Macron avait annoncé le 29 juin vouloir transformer le Cese, troisième assemblée de la République, en « chambre des conventions citoyennes ». Il avait aussi annoncé que cette nouvelle forme de démocratie directe, faisant appel à des citoyens tirés au sort, serait étendue à d’autres sujets.
   
La réforme « permet au Cese d’organiser des conventions citoyennes sur le modèle de la Convention citoyenne pour le climat, en tirant des citoyens au sort pour organiser une consultation sur un sujet relevant de sa compétence », selon le compte-rendu. Annoncée début 2018, la réforme du Cese, souhaitée par Emmanuel Macron dès le début de son quinquennat, devait intervenir dans le cadre de celle des institutions, mais elle a été stoppée net par l’affaire Benalla.

Triple vocation
   
Le projet de loi organique va conférer une « triple vocation » au Cese : consultations publiques et avis sur des dispositions législatives à la demande du gouvernement ou du Parlement ; traitement de pétitions par voie électronique et non plus seulement écrites ; « carrefour des consultations publiques ».
   
« La place du Cese dans le débat public sera renforcée par la portée qui sera donnée à ses avis. Lorsqu’il sera consulté sur un projet de loi portant sur des questions économiques, sociales et environnementales, cette consultation dispensera le gouvernement de procéder à d’autres consultations prévues par la loi ou le règlement », avec quelques exceptions, précise le compte-rendu. Le nombre de ses représentants doit être réduit d’un quart, pour passer de 233 à 175, comme prévu en 2018, toujours répartis en trois pôles: économique, social et environnemental.

Le mandat en cours prolongé de six mois
   
Le mandat des membres du Cese expirant en novembre, « le délai est trop court pour permettre l’adoption de ce projet de loi », précise le compte-rendu du Conseil des ministres. « Un second projet de loi organique prolonge le mandat en cours des membres du Cese d’une durée maximale de six mois, afin d’éviter d’avoir à nommer de nouveaux membres dans la composition actuelle pour quelques mois seulement ».
   
La dernière réforme importante du Cese date de 2008, complétée par la loi organique de 2010, avec à la clé un élargissement de ses prérogatives : les associations environnementales, des jeunes, des étudiants y ont fait leur entrée et les citoyens peuvent la saisir par voie de pétition, signée par au moins 500.000 personnes. Créée en 1925 sous le nom de Conseil national économique, cette institution a pour première mission de conseiller le gouvernement et le Parlement par ses avis qui ne sont que consultatifs.
Pxhere / CC0
Retrouvez toute l'information de cette rubrique dans :
Environnement Magazine
Pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
  [Vidéo] Trois questions à : Alexis de Gérard, directeur de Pollutec
+ de vidéos Environnement TV
Dernier numéro
Décembre 2020
Sommaire
Découvrir
Actu réglementaire
Arrêté du 26 novembre 2020 modifiant la répartition des postes offerts au titre de l'année 2020 au recrutement sans concours dans le grade d'adjoint administratif des administrations de l'Etat au ministère de la transition écologique ouvert par arrêté du 7 juillet 2020 Lire
Arrêté du 26 novembre 2020 modifiant la répartition des postes offerts au titre de l'année 2020 au recrutement sans concours dans le grade d'agent d'exploitation des travaux publics de l'Etat au ministère de la transition écologique ouvert par arrêté du 7 juillet 2020 et modifié par arrêté du 9 octobre 2020 Lire
Arrêté du 26 novembre 2020 modifiant le nombre de postes offerts au titre de l'année 2020 au concours externe d'agent d'exploitation principal des travaux publics de l'Etat au ministère de la transition écologique ouvert par arrêté du 7 juillet 2020 et modifié par arrêté du 9 octobre 2020 Lire
Arrêté du 19 novembre 2020 portant nomination de membres de missions régionales d'autorité environnementale du Conseil général de l'environnement et du développement durable (MRAe) Lire
Arrêté du 21 novembre 2020 relatif aux mesures transitoires du régime de certification des compétences des personnes physiques réalisant l'inspection périodique des systèmes de climatisation et des pompes à chaleur réversibles dont la puissance frigorifique est supérieure à 12 kilowatts Lire
Arrêté du 10 novembre 2020 portant agrément de l'association Saint Vincent de Paul Lire
Décret du 27 novembre 2020 autorisant la société Orano Cycle à modifier l'installation nucléaire de base n° 116, dénommée « UP3-A », implantée dans l'établissement de La Hague (département de la Manche) et modifiant le décret du 12 mai 1981 autorisant la Compagnie générale des matières nucléaires à créer, dans son établissement de La Hague, des usines de traitement d'éléments combustibles irradiés provenant des réacteurs nucléaires à eau ordinaire. Usine dénommée « UP 3-A » Lire
Décret du 27 novembre 2020 modifiant le périmètre des installations nucléaires de base n° 111 et n° 112 de la centrale nucléaire de Cruas, exploitées par la société Electricité de France - Société Anonyme (EDF-SA) et situées sur les territoires des communes de Cruas et de Meysse (département de l'Ardèche) Lire
Décret n° 2020-1455 du 27 novembre 2020 portant réforme de la responsabilité élargie des producteurs Lire
Délibération n° 2020-278 du 19 novembre 2020 portant vérification de la conformité du barème des tarifs réglementés de vente de gaz proposé par Engie pour le mois de décembre 2020 Lire
Arrêté du 23 novembre 2020 portant nomination au conseil d'administration de l'Etablissement public Grand Paris Aménagement Lire
Arrêté du 25 novembre 2020 portant nomination au conseil d'administration de l'établissement public chargé de l'aménagement de la Ville nouvelle de Sénart Lire
Arrêté du 24 novembre 2020 portant nomination au conseil d'administration du Fonds pour le développement d'une politique intermodale des transports dans le massif alpin Lire
Arrêté du 23 novembre 2020 portant nomination au conseil d'administration de l'Etablissement public Grand Paris Aménagement Lire
Arrêté du 4 novembre 2020 portant nomination d'un directeur régional adjoint de l'environnement, de l'aménagement et du logement (région Auvergne-Rhône-Alpes) Lire
Arrêté du 24 novembre 2020 autorisant au titre de l'année 2021 l'ouverture d'un examen professionnel de vérification d'aptitude aux fonctions de pupitreur Lire
Arrêté du 20 novembre 2020 fixant au titre de l'année 2021 le nombre de postes offerts à l'examen professionnel d'accès au grade de chargé d'études documentaires principal du corps interministériel des chargés d'études documentaires Lire
Arrêté du 23 novembre 2020 portant nomination de membres du conseil d'administration de l'Ecole nationale des ponts et chaussées Lire
Décret du 25 novembre 2020 portant nomination au conseil d'administration de l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie Lire
Arrêté du 20 novembre 2020 portant agrément de la société de coordination « Groupe Habitat en Seine-Saint-Denis, société de coordination » Lire
À lire également
Gaz à effets de serre : le gouvernement sur la sellette
Gaz à effets de serre : le gouvernement sur la sellette
Après le refus du gouvernement de prendre davantage de mesures pour respecter l’accord de Paris, la commune de Grande-Synthe (Nord) a saisi le Conseil d’État pour « inaction climatique ». Le gouvernement a trois mois pour justifier sa décision.
Un décret entérine le fonds pour les victimes de pesticides
Un décret entérine le fonds pour les victimes de pesticides
Prévu dans le projet de loi de finances de la sécurité sociale 2020 (PLFSS2020), le fonds pour les victimes de pesticides a été approuvé par un décret publié le 29 novembre au Journal Officiel.
Le Sénat vote pour le retour des néonicotinoïdes
Le Sénat vote pour le retour des néonicotinoïdes
Après le vote des députés, les sénateurs ont adopté en première lecture le texte de loi sur le retour des néonicotinoïdes.
Le groupe de travail financier du One Planet Summit se renforce
Le groupe de travail financier du One Planet Summit se renforce
En amont du 3e One Planet Summit, cinq sociétés d’investissement, neuf fonds souverains, six sociétés de gestion et cinq fonds de capital-investissement ont rejoint le groupe de travail One Planet Sovereign Wealth Fund.
Le gouvernement écarte le crime d’écocide
Le gouvernement écarte le crime d’écocide
Les ministres Barbara Pompili et Éric Dupont-Moretti ont annoncé, à la place du « crime d’écocide » préconisé par la Convention citoyenne pour le climat, la création d’un délit de pollution et d’un délit d’atteinte à l’environnement.
Néonicotinoïdes : des élus déposent un recours au Conseil constitutionnel
Néonicotinoïdes : des élus déposent un recours au Conseil constitutionnel
Après le vote par le Parlement du retour des insecticides néonicotinoïdes dans les champs de betteraves, 84 élus de gauche et écologistes ont déposé un recours au Conseil constitutionnel. L’objectif : remettre en cause l’étude d’impact du projet de loi et faire valoir le principe de non-régression.
Le gouvernement lance son 4e Plan national santé environnement
Le gouvernement lance son 4e Plan national santé environnement
Présenté le 22 octobre, le Plan national santé environnement (PNSE4) vise à prévenir les risques sanitaires liés à la dégradation de l’environnement. Il est ouvert aux consultations jusqu’en décembre 2020.
Tous les articles POLITIQUES
En partenariat avec
Événements
Pollutec 2020
1er Décembre 2020
PEXE : La rencontre « solutions innovantes pour les ports durables »
3 Décembre 2020
Confs'Amiante Hors-série Indus
8 Décembre 2020
+ d'événements
Emploi
- Chef de Projet Environnement - ICPE (H/F)
- Chef de projet réalisation industries H/F
- Ouvrier / Ouvrière du paysage
- CHARGE DE RELATIONS A L’USAGER PROJET TRAMWAY 10 F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.