POLITIQUES
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

La réforme du Cese adoptée en Conseil des ministres

La réforme du Cese adoptée en Conseil des ministres
Par Environnement Magazine avec AFP, le 8 juillet 2020.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
La réforme du Conseil économique, social et environnemental (Cese), destinée à en faire un « carrefour des consultations publiques », a été adoptée ce mardi 7 juillet par le premier Conseil des ministres du gouvernement Castex, selon le compte-rendu.

Lors d’un discours devant les membres de la Convention citoyenne pour le climat réunis à l’Elysée, Emmanuel Macron avait annoncé le 29 juin vouloir transformer le Cese, troisième assemblée de la République, en « chambre des conventions citoyennes ». Il avait aussi annoncé que cette nouvelle forme de démocratie directe, faisant appel à des citoyens tirés au sort, serait étendue à d’autres sujets.
   
La réforme « permet au Cese d’organiser des conventions citoyennes sur le modèle de la Convention citoyenne pour le climat, en tirant des citoyens au sort pour organiser une consultation sur un sujet relevant de sa compétence », selon le compte-rendu. Annoncée début 2018, la réforme du Cese, souhaitée par Emmanuel Macron dès le début de son quinquennat, devait intervenir dans le cadre de celle des institutions, mais elle a été stoppée net par l’affaire Benalla.

Triple vocation
   
Le projet de loi organique va conférer une « triple vocation » au Cese : consultations publiques et avis sur des dispositions législatives à la demande du gouvernement ou du Parlement ; traitement de pétitions par voie électronique et non plus seulement écrites ; « carrefour des consultations publiques ».
   
« La place du Cese dans le débat public sera renforcée par la portée qui sera donnée à ses avis. Lorsqu’il sera consulté sur un projet de loi portant sur des questions économiques, sociales et environnementales, cette consultation dispensera le gouvernement de procéder à d’autres consultations prévues par la loi ou le règlement », avec quelques exceptions, précise le compte-rendu. Le nombre de ses représentants doit être réduit d’un quart, pour passer de 233 à 175, comme prévu en 2018, toujours répartis en trois pôles: économique, social et environnemental.

Le mandat en cours prolongé de six mois
   
Le mandat des membres du Cese expirant en novembre, « le délai est trop court pour permettre l’adoption de ce projet de loi », précise le compte-rendu du Conseil des ministres. « Un second projet de loi organique prolonge le mandat en cours des membres du Cese d’une durée maximale de six mois, afin d’éviter d’avoir à nommer de nouveaux membres dans la composition actuelle pour quelques mois seulement ».
   
La dernière réforme importante du Cese date de 2008, complétée par la loi organique de 2010, avec à la clé un élargissement de ses prérogatives : les associations environnementales, des jeunes, des étudiants y ont fait leur entrée et les citoyens peuvent la saisir par voie de pétition, signée par au moins 500.000 personnes. Créée en 1925 sous le nom de Conseil national économique, cette institution a pour première mission de conseiller le gouvernement et le Parlement par ses avis qui ne sont que consultatifs.
Pxhere / CC0
Rejoignez-nous sur LinkedIn, Facebook et Twitter
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
[Vidéo] Zapping : la température monte !
Dernier numéro
Hydroplus
Le magazine des professionnels de l’eau et de l’assainissement. (supplément d’EM)
Juillet 2022
Sommaire
Découvrir
S'abonner
Les numéros
Actu réglementaire
Décret n° 2022-1240 du 19 septembre 2022 relatif au comité social d'administration de l'Agence nationale de la cohésion des territoires Lire
Décision du 15 septembre 2022 portant délégation de signature (direction générale de l'aménagement, du logement et de la nature) Lire
Arrêté du 15 septembre 2022 fixant le nombre et la répartition géographique des postes offerts au titre de l'année 2022 aux concours externe et interne pour le recrutement d'agents d'exploitation principaux des travaux publics de l'Etat, branche « Voies navigables et ports maritimes » Lire
Décision du 12 septembre 2022 portant délégation de signature (secrétariat général) Lire
Décret n° 2022-1217 du 7 septembre 2022 modifiant le décret n° 48-1881 du 10 décembre 1948 déterminant les prix de base au mètre carré des locaux d'habitation ou à usage professionnel Lire
Arrêté du 31 août 2022 fixant les exigences et recommandations en matière de certification de conformité des graines pour oisellerie Lire
Arrêté du 30 août 2022 portant organisation et règlement intérieur de l'inspection générale de l'environnement et du développement durable Lire
Arrêté du 26 août 2022 autorisant à titre expérimental dans le département des Landes l'emploi de chevrotines pour le tir du sanglier, en battues collectives, et pour la période se terminant le 31 mai 2023 Lire
Arrêté du 26 août 2022 portant nomination au cabinet de la secrétaire d'État auprès du ministre de la transition écologique et de la cohésion des territoires, chargée de l'écologie Lire
Arrêté du 26 août 2022 portant nomination au cabinet de la secrétaire d'État auprès du ministre de la transition écologique et de la cohésion des territoires, chargée de la ruralité Lire
Arrêté du 26 août 2022 portant nomination au cabinet de la secrétaire d'État auprès du ministre de la transition écologique et de la cohésion des territoires, chargée de l'écologie Lire
Arrêté du 24 août 2022 désignant l'opération de restructuration liée aux transferts des missions d'instruction et de contrôle des mesures non surfaciques de la politique agricole commune et des missions Natura 2000 exclusivement terrestres ouvrant droit aux dispositifs indemnitaires d'accompagnement des agents et aux dispositifs de ressources humaines Lire
Décret n° 2022-1168 du 22 août 2022 modifiant le décret n° 2022-423 du 25 mars 2022 relatif à l'aide exceptionnelle à l'acquisition de carburants Lire
Décret n° 2022-1168 du 22 août 2022 modifiant le décret n° 2022-423 du 25 mars 2022 relatif à l'aide exceptionnelle à l'acquisition de carburants Lire
Décret n° 2022-1167 du 22 août 2022 modifiant le décret n° 2022-765 du 2 mai 2022 fixant la liste des collectivités et groupements de collectivités territoriales participant à l'expérimentation d'un dispositif interdisant la distribution d'imprimés publicitaires non adressés en l'absence d'une mention expresse et visible sur la boîte aux lettres ou le réceptacle du courrier (« Oui Pub ») Lire
Décret n° 2022-1166 du 22 août 2022 portant création du régime indemnitaire des personnels enseignants-chercheurs des établissements d'enseignement supérieur agricole relevant du ministre chargé de l'agriculture Lire
Arrêté du 19 août 2022 portant création de l'option « conducteur de machines agricoles » du brevet professionnel et fixant les conditions de délivrance Lire
Décret du 17 août 2022 portant nomination du président du conseil d'administration de l'Agence de financement des infrastructures de transport de France - M. CASTEX (Jean) Lire
Arrêté du 4 août 2022 suspendant la chasse de la tourterelle des bois en France métropolitaine pour la saison 2022-2023 Lire
Arrêté du 15 juillet 2022 portant homologation de la décision n° 2022-DC-0729 de l'Autorité de sûreté nucléaire du 15 juillet 2022 fixant, de manière temporaire, de nouvelles limites de rejets thermiques applicables aux réacteurs de la centrale nucléaire du Bugey (INB n° 78 et n° 89) Lire
À lire également
Le Conseil d'État annule avec effet différé l'agrément d'Alcome
Le Conseil d'État annule avec effet différé l'agrément d'Alcome
Le Conseil d’État annule une partie du dispositif qui conférait à l’éco-organisme Alcome des missions de gestion et de communication autour des mégots de cigarettes.
L'IGEDD évalue les politiques environnementales
L'IGEDD évalue les politiques environnementales
Le Conseil général de l'environnement et du développement durable (CGEDD) devient l'Inspection générale de l'environnement et du développement durable (IGEDD). Sa principale mission : conseiller le gouvernement sur les politiques environnementales et assurer leur suivi.
A Montrouge, une oasis au cœur d’une cour de récréation
A Montrouge, une oasis au cœur d’une cour de récréation
Pour lutter contre les effets des îlots de chaleur urbains, la ville de Montrouge, en Île-de-France, a décidé de transformer une cour d’école maternelle en espace de fraîcheur et de convivialité pour les enfants.
Calimero renforce l'examen de la performance de durabilité des industries biosourcées
Calimero renforce l'examen de la performance de durabilité des industries biosourcées
Tous les facteurs de pollution sont-ils pris en compte ? Pour une image plus large des émissions carbone, le projet européen Calimero améliore les méthodologies d'évaluation de la durabilité du cycle de vie de certains secteurs de la bioéconomie.
Taxonomie : Greenpeace engage un recours contre l’Union européenne pour l'inclusion du gaz et nucléaire
Taxonomie : Greenpeace engage un recours contre l’Union européenne pour l'inclusion du gaz et nucléaire
C'est une décision qui relève du greenwashing, juge Greenpeace. Contestant l'inclusion du gaz fossile et de l'énergie nucléaire dans la liste des investissements durables de l'Union européenne, l'ONG a déposé une demande officielle de révision de la décision devant la Commission européenne.
Tribune | « Cinq enseignements à tirer de la décarbonation des data centers »
Tribune | « Cinq enseignements à tirer de la décarbonation des data centers »
Les industries du monde entier se mobilisent pour atteindre l’objectif zéro émission carbone nette et les data centers ont déjà fait d’énormes progrès dans la course à l’efficience énergétique, en tirant au passage quelques enseignements précieux. Alix Derigny, Marketing Advisor spécialisée dans la construction au sein d'Enterprise Ireland, revient sur la transition de ce secteur.
Tribune | «  La biodiversité, quel risque pour l’économie ? »
Tribune | « La biodiversité, quel risque pour l’économie ? »
La relation entre nature et finance ne peut plus être ignorée : presque 50 % du PIB mondial repose sur la biodiversité. Seulement, encore peu d’acteurs économiques ont conscience qu’ils seront directement impactés par leurs propres dommages sur les écosystèmes. Clotilde Patarin, consultante Data chez Square Management, revient sur la prise en compte du risque de biodiversité par les entreprises et les investisseurs. 
Tous les articles POLITIQUES
En partenariat avec
Événements
30 ans de l'UPDS
11 Octobre 2022
E-vitrines de l’innovation IDF Aménagement durable
18 Octobre 2022
5ème édition du Salon du Littoral et des Enjeux méditerranéens
18 Octobre 2022
+ d'événements
Emploi
- Chargé d'études CVC H/F
- Stage - Ingénieur Projet
- Chef d'équipe paysagiste
- Attaché de Maintenance Industrielle F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.