Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Députés et sénateurs parviennent à un accord sur la loi Climat et résilience

Députés et sénateurs parviennent à un accord sur la loi Climat et résilience
Les parlementaires ont corédigé 138 articles. Crédits : Flickr
Par Abdessamad Attigui, le 15 juillet 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Les parlementaires des deux chambres réunis en commission mixte paritaire (CMP), sont parvenus à un accord sur le projet de loi Climat et résilience. Le ministère de la Transition écologique annonce que la loi devrait être adoptée cet été.

Contre toute attente, députés et sénateurs ont trouvé un compromis final dans la nuit du 12 au 13 juillet sur le projet de loi Climat et résilience. Après l’adoption d’un texte largement modifié au Sénat, « Le débat en commission mixte paritaire a été particulièrement exigeant avec une volonté ferme de la majorité parlementaire de rétablir l’ambition des mesures structurantes du texte », a réagi la ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili, sur le réseau social Twitter.
 


« Les piliers de la loi ont été restaurés », ajoute la ministre de la Transition écologique. Au total, 138 articles sur 300 que le projet de loi comporte, ont été corédigé par les parlementaires en CMP. Ces modifications portent sur l’extension des zones à faibles émissions, sans véhicules polluants, aux agglomérations métropolitaines de plus de 150.000 habitants d’ici le 31 décembre 2024. Le Sénat est également revenu sur la généralisation du menu végétarien hebdomadaire dans les cantines, la rénovation des logements, l’encadrement de la publicité, et la lutte contre l’artificialisation des sols ou encore la notion d’écocide.

D’autres avancées ont été notées, à savoir : la conservation des certificats verts en faveur du biogaz et l’interdiction d’utilisation des engrais azotés dans les zones non agricoles.

Suppression du droit de veto sur l’éolien

A l’issu des neuf heures de discussion, la commission mixte a retenu les apports du Sénat sur le forfait mobilités durables. Cet accompagnement est fondé sur l’expérimentation d’un prêt à taux zéro destiné aux ménages modestes pour faciliter le changement de leurs anciens véhicules. La CPM a également tranché pour la suppression de la TVA à 5,5 % sur les billets de train.

Les débats ont aussi porté sur le droit de véto accordé aux maires. La CPM n’a pas conservé ce droit qui permet aux maires de s’opposer aux nouveaux parcs éoliens. Toutefois, la commission a amélioré le processus de consultation des conseils municipaux qui pourront exprimer leur avis sur ces futures installations.

Concernant l’artificialisation des sols, la CPM maintient l’inscription de l’objectif de division par deux du rythme d’artificialisation sur les dix prochaines années par rapport à la dernière décennie. La dérogation pour l’ouverture de centres commerciaux est soumise à avis conforme du préfet entre 3.000 et 10.000 m2 de surface de vente.

Par ailleurs, l’expérimentation de la démarche « Oui pub » a été rétabli. Les accords entre les députés et les sénateurs portent également sur l’encadrement des publicités dans les vitrines et l’interdiction des avions publicitaires.

Les conclusions de la commission mixte paritaire sur le projet de loi seront examinées au Sénat mardi 20 juillet 2021.
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
[Vidéo] Une forêt Miyawaki pour lutter contre les îlots de chaleur urbains
Dernier numéro
Actu réglementaire
À lire également
Nice : le Transition Forum sera sous le signe de la transition écologique
Nice : le Transition Forum sera sous le signe de la transition écologique
Du 30 septembre au 1er octobre aura lieu le Transition Forum à Nice. Cet événement d'envergure internationale sera dédié à la coopération et aux nouvelles alliances économiques au service de la transition écologique.
Adoption de loi Climat et résilience : un « tournant culturel » selon le gouvernement, un « échec » pour les ONG
Adoption de loi Climat et résilience : un « tournant culturel » selon le gouvernement, un « échec » pour les ONG
Après plusieurs mois d’examen et la révision du texte en commission mixte paritaire, les députés et les sénateurs ont adopté définitivement ce mardi 20 juillet le projet de loi Climat et résilience. Le gouvernement salue le vote de cette loi qui fera « entrer l'écologie dans nos vies », tandis que les ONG environnementales dénoncent son « manque criant d’ambition ».
Planifier la rénovation énergétique à l'aide du « Panorama de la thermosensibilité »
Planifier la rénovation énergétique à l'aide du « Panorama de la thermosensibilité »
L’Agence nationale de la cohésion des territoires (ANCT) et Enedis dévoilent une cartographie pour identifier des quartiers dont la consommation est la plus sensible à la température. Cet outil permet de mieux cibler les actions de rénovation énergétique à l'échelle locale.
Le plan de relance a dopé la transition écologique des entreprises et des collectivités, selon l'Ademe
Le plan de relance a dopé la transition écologique des entreprises et des collectivités, selon l'Ademe
L'Agence de la transition écologique (Ademe) vient de rendre public le premier bilan du volet environnemental du plan de relance. Une réussite, selon l'agence, qui revendique le soutien et l'accompagnement de plus de 2 000 projets pour un montant total de 282,5 millions d'euros d'aides.
[Tribune] Mettre le développement durable au cœur du processus décisionnel des entreprises
[Tribune] Mettre le développement durable au cœur du processus décisionnel des entreprises
Le passage à des pratiques durables ne se fait pas du jour au lendemain. Il s’agit d’une évolution qui nécessite un engagement au plus haut niveau de l’entreprise et tout au long de la chaîne d’approvisionnement. Olivier Pasquier, Country Manager à Board France, évoque les données nécessaires pour prendre les décisions durables en interne.
[Tribune] Formation professionnelle : et si on parlait d’efficacité pédagogique pour favoriser l’employabilité ?
[Tribune] Formation professionnelle : et si on parlait d’efficacité pédagogique pour favoriser l’employabilité ?
Réformes de 2004, 2009, 2014, Loi travail 2016, réforme de 2018… Chaque gouvernement entend tout changer dans la formation professionnelle avec, en toile de fond, un enjeu majeur : l’employabilité. Anne-Lise Melki, directrice générale de Biotope évoque l'importance de la formation professionnelle et l'enjeu qu'elle représente dans le secteur de l’environnement qui cherche à former et recruter.
Ariel Weil : « Il faut une mobilisation générale pour dépolluer la Seine »
Ariel Weil : « Il faut une mobilisation générale pour dépolluer la Seine »
Pendant six mois, un groupe de travail composé de 15 élus parisiens a planché sur l'avenir de la Seine. Reconquête de ses berges, qualité de l'eau du fleuve, régulation des activités industrielles et portuaires... Ils viennent de rendre leur rapport à la maire de Paris, Anne Hidalgo. Tour d'horizon de cette mission d'information et d'évaluation avec l'un de ses membres, Ariel Weil, maire de Paris Centre, qui regroupe les quatre premiers arrondissements de la capitale.
Tous les articles POLITIQUES
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.