Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines

POLITIQUES
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Le Parlement adopte un texte pour renforcer la régulation environnementale du numérique

Le Parlement adopte un texte pour renforcer la régulation environnementale du numérique
La loi impose une taxe sur les biens reconditionnés. Crédits : Olexandr/Adobe Stock
Par A.A, le 3 novembre 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Le texte adopté en deuxième lecture au Sénat vise à garantir le développement d’une consommation numérique sobre et responsable. Parmi les principales mesures retenues, la reconnaissance du délit d’obsolescence programmée.

C’est une première ! La France est désormais un pays précurseur en matière de réduction de l’empreinte environnementale du numérique. Le Sénat a adopté, mardi 02 novembre, cette proposition de loi modifiée en première lecture en janvier dernier, et présentée par Patrick Chaize (LR), Guillaume Chevrollier (LR), Jean-Michel Houllegatte (Socialiste, Ecologiste et Républicain), Hervé Maurey (Union Centriste) à la demande de la commission de l’aménagement du territoire et du développement durable.

Ce texte issu d’une mission d’information réalisée entre 2019 et 2020, a vocation d’orienter le comportement de tous les acteurs du numérique, « qu’il s’agisse des consommateurs, des professionnels du secteur ou encore des acteurs publics, afin de garantir le développement en France d’un numérique sobre, responsable et écologiquement vertueux », peut-on lire dans la proposition de loi. Pour y parvenir, quatre axes ont été identifiés :

- Éveiller la conscience des utilisateurs du numérique sur les répercussions environnementales à travers l’éducation à la sobriété numérique ou encore la création d’un crédit d’impôt à la numérisation durable des PME, « afin de notamment de contribuer à l’acquisition par les entreprises de terminaux reconditionnés ».

- Limiter le renouvellement des terminaux numériques, « dont la fabrication représente 70 % de l’empreinte carbone du numérique en France ». Ce chapitre rend effectif le délit d’obsolescence programmée, « en sanctionnant l’obsolescence logicielle, ou encore en allongeant, de deux à cinq ans, la durée de la garantie légale de conformité des produits numériques ».

- Promouvoir des usages numériques écologiquement vertueux, en interdisant le lancement automatique des vidéos et en empêchant le développement de forfaits mobiles avec un accès aux données illimité. Ce troisième chapitre rend également obligatoire l’écoconception des sites publics et des sites des plus grandes entreprises.

- Le dernier chapitre se consacre à la sobriété des centres de données, dans le contexte du déploiement de la 5G. Pour prévenir l’augmentation des consommations et des émissions, la loi exigera des opérateurs de réseaux et de centres de données de souscrire « des engagements juridiquement contraignants auprès de l’Arcep (l’Autorité de régulation des communications électroniques, des postes et de la distribution de la presse, [ndlr]), dotée d’un pouvoir de régulation environnementale ».

Le reconditionné taxé !

Malgré les avancées introduites dans ce texte, les députés déplorent la taxe imposée sur les produits du reconditionné à travers la redevance pour copie-privée (RCP). Cette rémunération est prélevée prélevée sur les CD et DVD vierges, ainsi que les mémoires et disques durs des ordinateurs, téléphones et tablettes pour compenser les pertes subies par les artistes à cause des copies. « Au moment de la rédaction du texte, cette rémunération ne s’appliquait qu’aux produits neufs. Mais la commission pour la rémunération de la copie privée a lancé une réflexion en vue d’y assujettir les appareils reconditionnés », précise Guillaume Chevrollier, rapporteur de la commission de l’aménagement du territoire et du développement durable.

Pour favoriser l’économie circulaire et le réemploi, axe prioritaire de cette loi, l’article 14 bis B a été voté « pour exonérer les produits reconditionnés et ainsi garantir la compétitivité du reconditionnement ». Néanmoins, l’Assemblée générale a introduit en juin dernier un barème sur les biens reconditionnés.

« Nous le regrettons vivement. Plusieurs pays exonèrent intégralement les biens reconditionnés ou taxent uniquement les équipements n’ayant pas fait l’objet d’un prélèvement à l’état neuf. Si nous sommes défavorables au dispositif de l’Assemblée nationale sur ce point, nous nous réjouissons de l’application aux produits reconditionnés d’un taux réduit et de l’exonération accordée aux acteurs de l’économie sociale et solidaire », a conclu Guillaume Chevrollier.
Rejoignez-nous sur LinkedIn, Facebook et Twitter
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
[Vidéo] Le bus amphibie se jette à l'eau
Dernier numéro
Hydroplus
Le magazine des professionnels de l’eau et de l’assainissement. (supplément d’EM)
Juillet 2022
Sommaire
Découvrir
S'abonner
Les numéros
Actu réglementaire
Décret n° 2022-978 du 2 juillet 2022 relatif aux contrôles de l'alcoolémie et de l'usage de stupéfiants dans le domaine de l'aviation civile Lire
Décret n° 2022-977 du 1er juillet 2022 relatif aux missions du BRGM Lire
Décret n° 2022-976 du 1er juillet 2022 modifiant le décret n° 97-444 du 5 mai 1997 relatif aux missions de SNCF Réseau et portant diverses dispositions d'adaptation du droit ferroviaire Lire
Décret n° 2022-975 du 1er juillet 2022 relatif à l'extension aux éléments de décoration textiles de la filière à responsabilité élargie du producteur des éléments d'ameublement et modifiant diverses dispositions relatives aux déchets Lire
Arrêté du 22 juin 2022 accordant un permis exclusif de recherches de gîtes géothermiques, dit « Permis des Sources » (Bas-Rhin), à la société Lithium de France SAS Lire
Décret n° 2022-945 du 28 juin 2022 fixant les modalités d'application de l'expérimentation relative à l'institution du médiateur de l'hydroélectricité et portant application de l'article L. 511-14 du code de l'énergie Lire
Arrêté du 23 juin 2022 portant création d'une zone interdite temporaire dans la région de Versailles (Yvelines), identifiée Versailles Sommet économique, dans la région d'information de vol de Paris Lire
Arrêté du 22 juin 2022 modifiant l'arrêté du 26 décembre 2016 fixant la liste des sites ou services de la direction générale de l'aviation civile en application de l'arrêté du 26 décembre 2016 Lire
Arrêté du 17 juin 2022 portant nomination au conseil d'administration de Voies navigables de France Lire
Arrêté du 17 juin 2022 autorisant l'ouverture de concours pour le recrutement de professeurs de l'enseignement supérieur agricole (grade de deuxième classe) au titre de l'année 2022 Lire
Arrêté du 9 juin 2022 autorisant au titre de l'année 2022 l'ouverture d'un recrutement par voie de PACTE pour l'accès au corps des agents d'exploitation des travaux publics de l'Etat au ministère de la transition écologique et de la cohésion des territoires Lire
Arrêté du 9 juin 2022 autorisant au titre de l'année 2022 l'ouverture et fixant le nombre de postes offerts pour le recrutement sans concours d'adjoints administratifs des administrations de l'Etat au ministère de la transition écologique et de la cohésion des territoires Lire
Arrêté du 2 juin 2022 fixant le coefficient de proportionnalité pour la contribution tarifaire sur les prestations de transport et de distribution de gaz naturel Lire
Arrêté du 3 juin 2022 autorisant au titre de l'année 2023 l'ouverture de l'examen professionnel d'accès au grade de chargé d'études documentaires principal du corps interministériel des chargés d'études documentaires Lire
Arrêté du 31 mai 2022 portant nomination au cabinet du ministre de l'agriculture et de la souveraineté alimentaire Lire
Arrêté du 23 mai 2022 suspendant pour l'année 2022 l'application de l'arrêté du 26 mars 2004 relatif au report de la date de broyage et de fauchage de la jachère de tous terrains à usage agricole Lire
Décret n° 2022-809 du 14 mai 2022 relatif à l'aide à l'acquisition ou à la location de taxis peu polluants accessibles en fauteuil roulant Lire
Arrêté du 12 mai 2022 portant création de comités sociaux d'administration et de formations spécialisées à la direction générale de l'aviation civile et à l'Ecole nationale de l'aviation civile Lire
Arrêté du 11 avril 2022 portant approbation du plan de gestion des risques d'inondation du bassin Artois-Picardie Lire
Arrêté du 11 mai 2022 portant création d'une commission administrative paritaire compétente à l'égard des agents exerçant des fonctions d'encadrement supérieur et de direction au ministère chargé de la transition écologique, au ministère chargé de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales et au ministère chargé de la mer Lire
À lire également
Normative mesure le niveau des émissions carbone des entreprises
Normative mesure le niveau des émissions carbone des entreprises
Le Carbon Legislation Tracker développé par Normative permet aux entreprises de vérifier leur conformité à la réglementation carbone qui évolue dans l’Union Européenne, au Royaume-Uni et aux Etats-Unis. 
Société Générale Factoring dévoile une gamme de financements ESG
Société Générale Factoring dévoile une gamme de financements ESG
La Société Générale Factoring lance deux nouvelles catégories d’offres aux critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG). Une gamme qui répond aux financements de la « supply chain finance » et le « forfaiting ».
Tribune | « La finance de demain sera éclairée ou ne sera pas »
Tribune | « La finance de demain sera éclairée ou ne sera pas »
Le monde de l’investissement intègre de manière de plus en plus poussée les facteurs liés à des enjeux sociaux, environnementaux et de gouvernance aux décisions d’investissement, qui ne reposent plus exclusivement sur des éléments financiers. Pour Jean Duchein, Gérant de BDL Transitions, l'enjeu de cette finance responsable est « de sélectionner les entreprises qui sauront répondre aux défis de demain et de les accompagner dans leurs transitions ». 
Un « guichet unique » pour les activités durables de l'économie bleue
Un « guichet unique » pour les activités durables de l'économie bleue
La Commission européenne lance l'Observatoire de l'économie bleue de l'Union européenne. Cette nouvelle plateforme contient les données socio-économiques, scientifiques et outils pour aider les décideurs politiques et les entreprises à concevoir des projets au profit des communautés côtières.
EcoVadis lève 500 millions de dollars pour l'évaluation RSE
EcoVadis lève 500 millions de dollars pour l'évaluation RSE
Avec ce nouveau tour de table, la plateforme mondiale d’évaluation et de mutualisation des performances RSE ambitionne d'accélérer son internationalisation et de concrétiser sa vision d'entreprise à mission.
Le CESE plaide pour une politique de santé-environnement globale
Le CESE plaide pour une politique de santé-environnement globale
Le Conseil économique, social et environnemental (CESE) recommande au nouveau gouvernement de dépasser « l’approche de la santé fondée sur les maladies et les soins » et de faire de « la santé-environnement » une priorité politique.
La Direction générale de l’Alimentation attribuée à Maud Faipoux
La Direction générale de l’Alimentation attribuée à Maud Faipoux
Maud Faipoux a été nommée directrice générale de l’alimentation en Conseil des ministres du 08 juin.
Tous les articles POLITIQUES
En partenariat avec
Événements
Rencontre Ecotech® finances
6 Juillet 2022
PRODURABLE
13 Septembre 2022
Innopolis Expo 2022
20 Septembre 2022
+ d'événements
Emploi
- Ingénieur chargé d'affaires hydraulique H/F
- Alternance - Canalisateur(trice) H/F
- Coordinateur / Coordinatrice de déchetterie
- Ingénieur Confirmé en Traitement des Eaux F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.