POLITIQUES
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Sept collectivités expérimentent les radars sonores

Sept collectivités expérimentent les radars sonores
Les radars seront installés sur les voies où la vitesse maximale autorisée des véhicules n'excède pas 50 km/h. Crédit : tonaquatic/Adobe Stock
Par A.A, le 5 janvier 2022.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Un décret paru le lundi 03 janvier au Journal officiel annonce la mise en place d’une expérimentation de constat automatisé des niveaux d’émissions sonores des véhicules. Des radars seront expérimentés au sein de sept collectivités volontaires pour lutter contre la pollution sonore. 

Les nuisances sonores constituent désormais un réel enjeu de santé publique. Selon l’Ademe, le coût du bruit pour la société française est estimé à 147 milliards d’euros par an, et ferait perdre près de 11 mois d’espérance de vie au sein de la zone dense francilienne, ajoute Bruitparif. Face à ces coûts économique et sanitaire non négligeables, le gouvernement lance une expérimentation de radars sonores dans sept communes afin de lutter contre ces nuisances.   

La pollution sonore provient essentiellement des transports routiers, particulièrement due à « une conduite utilisant le moteur à des régimes manifestement excessifs ou à des véhicules « trafiqués » ». Pour répondre à la demande constante des riverains victimes de cette pollution, la loi d’orientation des mobilités prévoit l’expérimentation de radars sonores fixes et mobiles pour la constatation des niveaux d’émissions sonores des véhicules.

Les radars accompagneront la règlementation existante sur le niveau sonore maximal des nouveaux véhicules mis sur le marché. Ils permettront « simplifier les contrôles et d’améliorer leur efficacité, et notamment de sanctionner les comportements visant à augmenter de manière artificielle le bruit généré », peut-on lire dans un communiqué du ministère de la Transition écologique.

« Des réglementations existent déjà mais la généralisation des contrôles est un levier essentiel pour lutter efficacement contre cette source de pollution, en particulier sur la voie publique. C’est donc une innovation cruciale pour la santé et la qualité de vie des Français que nous engageons aujourd’hui. Elle doit nous permettre de lutter efficacement contre la présence excessive du bruit dans nos vies », a commenté Barbara Pompili,  ministre de la Transition écologique. 

Une expérimentation en deux phases

L’expérimentation durera deux ans et sera menée dans sept collectivités volontaires : métropole de Nice, ville de Paris, métropole de Toulouse, Bron, Villeneuve le Roi, Rueil Malmaison et communauté de communes de la Haute Vallée de Chevreuse. Selon le décret les radars seront installés sur les voies situées à l’intérieur des agglomérations et où la vitesse maximale autorisée des véhicules n’excède pas 50 km/h.
 
Répartition de l’implantation des radars sonores. Crédit : Ministère de la Transition écologique

L’expérimentation s’articule en deux phases, d’abord des tests sur voirie en conditions réelles sans constatation d’infractions et qui permettront d’informer les citoyens via des mesures pédagogiques. Un seuil de 90 décibels sera testé durant cette première phase. La deuxième phase d’expérimentation débutera après homologation des radars et pourra donner lieu à des contraventions. Le niveau sonore au-dessus duquel l’infraction pourra être constatée sera fixé par un arrêté modifiant le code de la route, à l’issue de la première phase de l’expérimentation. « L’infraction sera sanctionnée d’une contravention de 4ème classe, comme prévu par l’article R318-3 du code de la route. Cela correspond à une amende forfaitaire de 135€, minorée à 90€ en cas de paiement dans les 15 jours », précise le ministère.

Par ailleurs, le gouvernement a prévu une dérogation pour les véhicules agricoles et certains véhicules anciens dont le niveau sonore est susceptible de dépasser ce seuil « par construction ».
Rejoignez-nous sur LinkedIn, Facebook et Twitter
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
[Vidéo] Comment l'aéroport de Paris-Orly gère la biodiversité ?
Dernier numéro
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
N° 1796
Sommaire
Découvrir
S'abonner
Les numéros
Actu réglementaire
Arrêté du 15 juillet 2022 portant homologation de la décision n° 2022-DC-0729 de l'Autorité de sûreté nucléaire du 15 juillet 2022 fixant, de manière temporaire, de nouvelles limites de rejets thermiques applicables aux réacteurs de la centrale nucléaire du Bugey (INB n° 78 et n° 89) Lire
Arrêté du 15 juillet 2022 portant délégation de signature (cabinet du ministre délégué auprès du ministre de la transition écologique et de la cohésion des territoires, chargé de la ville et du logement) Lire
Arrêté du 13 juillet 2022 portant modification de l'arrêté du 5 juillet 2022 portant retrait du marché et rappel de bouteilles de plongée Lire
Arrêté du 13 juillet 2022 portant délégation de signature (cabinet de la secrétaire d'État auprès du ministre de la transition écologique et de la cohésion des territoires, chargée de l'écologie) Lire
Décision du 13 juillet 2022 portant délégation de signature (direction générale de l'alimentation) Lire
Décret n° 2022-996 du 8 juillet 2022 modifiant les statuts de l'établissement public d'aménagement de Paris-Saclay Lire
Décret n° 2022-993 du 7 juillet 2022 déclarant d'utilité publique le centre de stockage en couche géologique profonde de déchets radioactifs de haute activité et de moyenne activité à vie longue Cigéo et portant mise en compatibilité du schéma de cohérence territoriale du Pays Barrois (Meuse), du plan local d'urbanisme intercommunal de la Haute-Saulx (Meuse) et du plan local d'urbanisme de Gondrecourt-le-Château (Meuse) Lire
Décret n° 2022-992 du 7 juillet 2022 inscrivant le centre de stockage en couche géologique profonde de déchets radioactifs de haute activité et de moyenne activité à vie longue (Cigéo) parmi les opérations d'intérêt national mentionnées à l'article R. 102-3 du code de l'urbanisme Lire
Décret n° 2022-978 du 2 juillet 2022 relatif aux contrôles de l'alcoolémie et de l'usage de stupéfiants dans le domaine de l'aviation civile Lire
Décret n° 2022-977 du 1er juillet 2022 relatif aux missions du BRGM Lire
Décret n° 2022-976 du 1er juillet 2022 modifiant le décret n° 97-444 du 5 mai 1997 relatif aux missions de SNCF Réseau et portant diverses dispositions d'adaptation du droit ferroviaire Lire
Décret n° 2022-975 du 1er juillet 2022 relatif à l'extension aux éléments de décoration textiles de la filière à responsabilité élargie du producteur des éléments d'ameublement et modifiant diverses dispositions relatives aux déchets Lire
Arrêté du 22 juin 2022 accordant un permis exclusif de recherches de gîtes géothermiques, dit « Permis des Sources » (Bas-Rhin), à la société Lithium de France SAS Lire
Décret n° 2022-945 du 28 juin 2022 fixant les modalités d'application de l'expérimentation relative à l'institution du médiateur de l'hydroélectricité et portant application de l'article L. 511-14 du code de l'énergie Lire
Arrêté du 23 juin 2022 portant création d'une zone interdite temporaire dans la région de Versailles (Yvelines), identifiée Versailles Sommet économique, dans la région d'information de vol de Paris Lire
Arrêté du 22 juin 2022 modifiant l'arrêté du 26 décembre 2016 fixant la liste des sites ou services de la direction générale de l'aviation civile en application de l'arrêté du 26 décembre 2016 Lire
Arrêté du 17 juin 2022 portant nomination au conseil d'administration de Voies navigables de France Lire
Arrêté du 17 juin 2022 autorisant l'ouverture de concours pour le recrutement de professeurs de l'enseignement supérieur agricole (grade de deuxième classe) au titre de l'année 2022 Lire
Arrêté du 9 juin 2022 autorisant au titre de l'année 2022 l'ouverture d'un recrutement par voie de PACTE pour l'accès au corps des agents d'exploitation des travaux publics de l'Etat au ministère de la transition écologique et de la cohésion des territoires Lire
Arrêté du 9 juin 2022 autorisant au titre de l'année 2022 l'ouverture et fixant le nombre de postes offerts pour le recrutement sans concours d'adjoints administratifs des administrations de l'Etat au ministère de la transition écologique et de la cohésion des territoires Lire
À lire également
Normative mesure le niveau des émissions carbone des entreprises
Normative mesure le niveau des émissions carbone des entreprises
Le Carbon Legislation Tracker développé par Normative permet aux entreprises de vérifier leur conformité à la réglementation carbone qui évolue dans l’Union Européenne, au Royaume-Uni et aux Etats-Unis. 
Tribune | « Pas toujours simple d’être écoresponsable »
Tribune | « Pas toujours simple d’être écoresponsable »
Il possible pour chacun d’entre nous d’agir contre le réchauffement climatique via des petits gestes du quotidien ou encore en fléchant l’épargne vers des entreprises plus durables. Quel produit privilégier pour réduire mon empreinte carbone ? Comment choisir tel ou tel système énergétique ? « Agir de façon partielle c’est déjà prendre le train de l’éco-responsabilité ! », souligne Hugues Mercier, directeur général de Aumax pour moi.
Isabelle Videlaine rejoint la fédération de l’Hygiène et de l’Entretien responsable
Isabelle Videlaine rejoint la fédération de l’Hygiène et de l’Entretien responsable
La fédération de l’Hygiène et de l’Entretien responsable (FHER) annonce l’arrivée d’Isabelle Videlaine en tant que directrice de projets RSE et développement durable.
Christophe Bechu, nouveau ministre de la Transition écologique
Christophe Bechu, nouveau ministre de la Transition écologique
Le maire d’Angers (Maine-et-Loire) Christophe Bechu succède à Amélie de Montchalin au ministère de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires. Cette nomination a suscité une pluie de critiques ciblant l'engagement écologiste du ministre. 
Le gouvernement veut recourir au charbon pour éviter la pénurie d'énergie
Le gouvernement veut recourir au charbon pour éviter la pénurie d'énergie
Face à un probable black-out d'électricité l'hiver prochain, le ministère de la Transition énergétique a annoncé le 26 juin, la possibilité de remettre en service la centrale à charbon de Saint-Avold, en Moselle.
500 millions d’euros pour la lutte contre les îlots de chaleur urbains
500 millions d’euros pour la lutte contre les îlots de chaleur urbains
Pour faire face à la vague de chaleur annoncée, le gouvernement d’Élisabeth Borne va créer un fonds de 500 millions d’euros pour aider à la «renaturation» des villes.
Tribune | « Transition énergétique des entreprises : maîtriser l’exposition à de nouveaux risques »
Tribune | « Transition énergétique des entreprises : maîtriser l’exposition à de nouveaux risques »
Les entreprises peuvent s’approcher de la neutralité carbone en utilisant des équipements permettant de consommer des énergies renouvelables. Néanmoins, ces technologies peuvent être sujettes à différents risques (incendies, endommagement de pales…). Lou Gritzo, Vice-Président directeur de la recherche chez FM Global, revient ainsi sur les mesures nécessaires que peuvent prendre les entreprises pour minimiser ces risques.
Tous les articles POLITIQUES
En partenariat avec
Événements
PRODURABLE
13 Septembre 2022
Innopolis Expo 2022
20 Septembre 2022
Université de l'autoconsommation photovoltaïque
20 Septembre 2022
+ d'événements
Emploi
- Chargé d'exploitation H/F
- Alternance - Agent Exploitation Production H/F
- Homme / Femme de pied
- Acheteur Indirect F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.