Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines

POLITIQUES
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Tribune | « La finance de demain sera éclairée ou ne sera pas »

Tribune | « La finance de demain sera éclairée ou ne sera pas »
Jean Duchein, Gérant de BDL Transitions. Crédit : DR
Par Jean Duchein, Gérant de BDL Transitions, le 2 juin 2022.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Le monde de l’investissement intègre de manière de plus en plus poussée les facteurs liés à des enjeux sociaux, environnementaux et de gouvernance aux décisions d’investissement, qui ne reposent plus exclusivement sur des éléments financiers. Pour Jean Duchein, Gérant de BDL Transitions, l’enjeu de cette finance responsable est « de sélectionner les entreprises qui sauront répondre aux défis de demain et de les accompagner dans leurs transitions ». 
 
La finance dite ESG (sociale, environnementale et de gouvernance) prend de plus en plus d’ampleur et constitue aujourd’hui une part importante, voire dominante de la demande des investisseurs finaux. Les enjeux ESG sont désormais centraux aussi bien par la nécessité de notre société d’évoluer que par leur omniprésence dans la stratégie des entreprises.  

Les critères extra-financiers ont donc toute leur place dans l’analyse fondamentale des entreprises mais les règles d’application de l’ESG doivent être adaptables pour éviter les écueils. Nous pensons notamment à l’antagonisme entre la réglementation ESG locale et la géopolitique mondiale. L’ESG avance depuis toujours à l’intérieur d’un cadre considéré comme stable, celui de la mondialisation. Or, on voit depuis 2018 et le début de ce qu’on a appelé la guerre commerciale entre la Chine et les USA que ce cadre pourrait être remis en question. La crise ukrainienne est une nouvelle alerte sur la pérennité de ce développement économique et social sans frontières. 
 
De cruels dilemmes en perspective dans l’ESG 
  
Si le processus multi décennal de la mondialisation cède la place à une régionalisation de l’économie, la grille d’analyse de l’ESG peut-elle rester fiable et surtout se suffire à elle-même ? La décarbonation de l’économie européenne, par exemple, qui passe par un arrêt de la production d’électricité à base de charbon, dépend en partie du gaz russe pour la période dite de transition. Si cet approvisionnement s’avère durablement coupé, trouver la meilleure solution sera problématique, avec le risque de devoir provisoirement relancer le charbon. Car l’objectif final n’est pas seulement de réussir la transition énergétique, mais également d’intégrer les impacts sociaux que cela peut impliquer, d’où la notion de transition juste. 
  
La finance verte prônant une exclusion des énergies fossiles au premier euro se retrouve alors face à un dilemme : comment investir dans la transition énergétique sans le charbon et le gaz ? Est-il « juste » de prendre le risque de pénaliser l’économie européenne en privilégiant les critères environnementaux et moraux aux critères sociaux ? Comment résoudre le problème de la dépendance extérieure de l’Europe à des matières premières comme la potasse, nécessaire pour les engrais et aujourd’hui quasiment exclusivement importée de la zone Russie-Biélorussie-Ukraine ? Devons-nous faire fi de nos réticences sur la gouvernance des sociétés qui opèrent dans ces géographies ? 
  
Concilier impacts sociaux et choix environnementaux 
  
Difficilement imaginables lorsque la quasi-totalité des pays de la planète allait dans le sens d’une ouverture croissante sur l’extérieur, de tels dilemmes risquent de se multiplier, remettant en cause l’idée d’un ESG trop dogmatique, comme le fait d’exclure des portefeuilles dès le premier euro de chiffre d’affaires les sociétés présentes dans l’armement, les mines ou les énergies fossiles. Des exclusions aussi intransigeantes pourraient au contraire conduire à un affaiblissement de l’économie européenne et rendre finalement caducs tous les efforts entrepris en matière d’ESG. 
  
La solution ne réside pas dans une simple grille de critères, mais dans une finance éclairée, c’est-à-dire pragmatique et cultivant une vision holistique. Nous pensons sincèrement que la prise en compte de l’ESG par la finance est créatrice de valeur pour les entreprises et pour la société en général mais l’extra financier doit voir plus large que le résultat immédiat et notamment mieux intégrer les notions d’amélioration. La transition vers des énergies bas carbone est essentielle, mais elle sera longue et coûteuse ; les énergies fossiles vont rester primordiales pour quelques temps encore, à moins de prôner une décroissance brutale, source de dégâts sociaux possiblement considérables. 
  
Le besoin d’une finance éclairée 
  
L’accompagnement s’impose donc. Il nous faut admettre que cette manière de faire passe parfois par des choix extrêmement contre-intuitifs. Par exemple, admettre que des groupes pétroliers soient aussi des acteurs clés de la transition, parce que ce sont parfois eux qui investissent le plus et le plus rapidement vers les énergies renouvelables. Peut-être faut-il aussi reconnaitre que l’investissement dans l’armement, dans des sociétés comme Thales ou Airbus, reste positif pour la dissuasion et donc la paix, ce qu’une exclusion au premier euro de ce secteur, selon certains principes ESG, ne permet pas.
 
L’enjeu pour les acteurs du monde de la finance durable est donc de savoir, selon nous, ne pas pénaliser dès le début les « mauvais élèves » mais de sélectionner les entreprises qui sauront répondre aux défis de demain et de les accompagner dans leurs transitions afin de maximiser la création de valeur pour l’actionnaire mais aussi pour l’environnement, le social et la gouvernance. 
Rejoignez-nous sur LinkedIn, Facebook et Twitter
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
[Vidéo] Comment l'aéroport de Paris-Orly gère la biodiversité ?
Dernier numéro
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
N° 1795
Sommaire
Découvrir
S'abonner
Les numéros
Actu réglementaire
Arrêté du 9 juin 2022 autorisant au titre de l'année 2022 l'ouverture d'un recrutement par voie de PACTE pour l'accès au corps des agents d'exploitation des travaux publics de l'Etat au ministère de la transition écologique et de la cohésion des territoires Lire
Arrêté du 9 juin 2022 autorisant au titre de l'année 2022 l'ouverture et fixant le nombre de postes offerts pour le recrutement sans concours d'adjoints administratifs des administrations de l'Etat au ministère de la transition écologique et de la cohésion des territoires Lire
Arrêté du 2 juin 2022 fixant le coefficient de proportionnalité pour la contribution tarifaire sur les prestations de transport et de distribution de gaz naturel Lire
Arrêté du 3 juin 2022 autorisant au titre de l'année 2023 l'ouverture de l'examen professionnel d'accès au grade de chargé d'études documentaires principal du corps interministériel des chargés d'études documentaires Lire
Arrêté du 31 mai 2022 portant nomination au cabinet du ministre de l'agriculture et de la souveraineté alimentaire Lire
Arrêté du 23 mai 2022 suspendant pour l'année 2022 l'application de l'arrêté du 26 mars 2004 relatif au report de la date de broyage et de fauchage de la jachère de tous terrains à usage agricole Lire
Décret n° 2022-809 du 14 mai 2022 relatif à l'aide à l'acquisition ou à la location de taxis peu polluants accessibles en fauteuil roulant Lire
Arrêté du 12 mai 2022 portant création de comités sociaux d'administration et de formations spécialisées à la direction générale de l'aviation civile et à l'Ecole nationale de l'aviation civile Lire
Arrêté du 11 avril 2022 portant approbation du plan de gestion des risques d'inondation du bassin Artois-Picardie Lire
Arrêté du 11 mai 2022 portant création d'une commission administrative paritaire compétente à l'égard des agents exerçant des fonctions d'encadrement supérieur et de direction au ministère chargé de la transition écologique, au ministère chargé de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales et au ministère chargé de la mer Lire
Arrêté du 10 mai 2022 portant agrément du laboratoire de l'usine de Parentis-en-Born de la Société CHEMVIRON pour effectuer le classement du charbon actif (N° ONU 1362) en vue de leur transport maritime en colis Lire
Décret n° 2022-795 du 9 mai 2022 relatif à la prise en charge bonifiée par le tarif d'utilisation des réseaux publics d'électricité des coûts de raccordement associés à l'ajout de certains équipements électriques d'utilisateurs raccordés en basse tension Lire
Décret n° 2022-794 du 5 mai 2022 mettant fin à l'inscription de sites inscrits au titre de l'article L. 341-1 du code de l'environnement, en raison de leur état de dégradation irréversible ou de leur couverture par une autre mesure de protection de niveau au moins équivalent, en application de l'article L. 341-1-2 du même code Lire
Arrêté du 5 mai 2022 portant nomination d'un directeur régional adjoint de l'environnement, de l'aménagement et du logement (région Nouvelle-Aquitaine) Lire
Arrêté du 3 mai 2022 modifiant l'arrêté du 24 octobre 2012 relatif à l'exploitation de services de transport aérien par la société Air France Lire
Décret n° 2022-780 du 4 mai 2022 relatif à l'audit énergétique mentionné à l'article L. 126-28-1 du code de la construction et de l'habitation Lire
Arrêté du 30 avril 2022 accordant la prolongation du permis exclusif de recherches de mines d'hydrocarbures conventionnels liquides ou gazeux, dit « permis de Leudon-en-Brie » (Marne et Seine-et-Marne), à la société Vermilion Moraine SAS Lire
Arrêté du 29 avril 2022 autorisant au titre de l'année 2022 l'ouverture d'un recrutement sans concours d'adjoints techniques des administrations de l'Etat au ministère de la transition écologique Lire
Décret n° 2022-750 du 29 avril 2022 établissant la liste des communes dont l'action en matière d'urbanisme et la politique d'aménagement doivent être adaptées aux phénomènes hydrosédimentaires entraînant l'érosion du littoral Lire
Décret n° 2022-749 du 29 avril 2022 modifiant le décret n° 2021-153 du 12 février 2021 instaurant une aide en faveur des investissements relatifs aux installations de recharge rapide pour véhicules électriques sur les grands axes routiers Lire
À lire également
Tribune | « La régénération des sols : une solution face à la crise agricole ? »
Tribune | « La régénération des sols : une solution face à la crise agricole ? »
La guerre a resurgi aux portes de l’Europe. Ses conséquences économiques imposent d’énormes défis à toute la chaîne d’approvisionnement alimentaire. Face à la flambée du prix des matières premières agricoles, on assiste à des prises de position antagonistes entre adeptes du « produire plus » et défenseurs de l’agroécologie. Bastien Sachet, directeur général de la fondation Earthworm, estime que le « productivisme et agroécologie […] se nourrissent l’un et l’autre ».
EcoVadis lève 500 millions de dollars pour l'évaluation RSE
EcoVadis lève 500 millions de dollars pour l'évaluation RSE
Avec ce nouveau tour de table, la plateforme mondiale d’évaluation et de mutualisation des performances RSE ambitionne d'accélérer son internationalisation et de concrétiser sa vision d'entreprise à mission.
Transition écologique : les mesures annoncées lors du prochain Conseil de Paris
Transition écologique : les mesures annoncées lors du prochain Conseil de Paris
Le 25 mai, Emmanuel Grégoire a introduit les points forts du Conseil de Paris qui se tiendra du 31 mai au 3 juin. Parmi ceux-ci, Dan Lert, l’adjoint chargé de la transition écologique, du plan climat, de l’eau et de l’énergie, a présenté les mesures phares contre le dérèglement climatique.
La Mayenne ancre son « budget vert » dans la durée
La Mayenne ancre son « budget vert » dans la durée
La Mayenne veut devenir « le premier département bas carbone de France ». Pour y parvenir, la collectivité vient de se doter d'un « budget vert » pour la deuxième année consécutive.
Biotope renforce ses équipes en France et à l’international 
Biotope renforce ses équipes en France et à l’international 
Porté par une croissance de 30 % en 2021, Biotope, spécialisé dans la conservation de la nature et la gestion des espaces naturels, annonce le recrutement de 200 collaborateurs pour renforcer ses activités en France et à l’international. 
Tout savoir sur : le droit dans les dossiers santé-environnement
Tout savoir sur : le droit dans les dossiers santé-environnement
Devant la multiplication des affaires où des associations de défense des consommateurs et/ou de l’environnement mettent en cause des carences de l’État et de ses services dans les procédures de contrôle et d’autorisation des projets liés aux industries de la santé et agroalimentaire, que dit le droit ? Éclairage avec Joanna Peltzman, avocate associée spécialisée en environnement et santé.
Société Générale Factoring dévoile une gamme de financements ESG
Société Générale Factoring dévoile une gamme de financements ESG
La Société Générale Factoring lance deux nouvelles catégories d’offres aux critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG). Une gamme qui répond aux financements de la « supply chain finance » et le « forfaiting ».
Tous les articles POLITIQUES
En partenariat avec
Événements
Rencontre Ecotech® finances
6 Juillet 2022
PRODURABLE
13 Septembre 2022
Innopolis Expo 2022
20 Septembre 2022
+ d'événements
Emploi
- Technicien de Maintenance H/F
- Alternance - Chargé(e) Production Traitement H/F
- Élagueur-grimpeur / Élagueuse-grimpeuse
- Chargé(e) de mission accompagnement des entreprises F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.