CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Politiques > Tribune | « Handicap : invisibilisé dans l’espace public, redonnons-lui sa juste place économique »
POLITIQUES

Tribune | « Handicap : invisibilisé dans l’espace public, redonnons-lui sa juste place économique »

PUBLIÉ LE 11 MAI 2023
MAXIME VIRY, CO-FONDATEUR ET CEO DE BE PLAYER ONE
Archiver cet article
Tribune | « Handicap : invisibilisé dans l’espace public, redonnons-lui sa juste place économique »
Maxime Viry, co-fondateur et CEO de Be Player One, groupe spécialisé dans la mise en accessibilité des sites internet et des jeux vidéo. Crédit : DR
Maxime Viry, cofondateur du groupe Be Player One, qui œuvre à l’accessibilité numérique des personnes en situation de handicap, s’interroge sur la faible représentativité des innovations en faveur de l’inclusion, en particulier des personnes en situation de handicap, dans l’écosystème entrepreneurial à impact positif français.

Le 20 février dernier, à grand bruit politique et médiatique, cent vingt jeunes entreprises françaises étaient félicitées par le gouvernement sur la base de leurs performances financières, de leur capacité à mobiliser les investisseurs, de leur caractère innovant bien sûr, mais aussi – le fait est nouveau – de leur engagement à, « mesurer leur impact carbone, publier un index de l’égalité professionnelle, et consulter leurs collaborateurs sur le sujet de la diversité à l’aide d’un questionnaire ». Le constat est alors doublement amer : si d’une part, aucune de ces entreprises n’innove en faveur de l’inclusion, l’on remarque d’autre part que cet enjeu ne méritera en 2023 qu’un simple questionnaire… Est-ce parce que ce secteur n’intéresse pas les investisseurs qu’il manque à l’appel aujourd’hui ? Ou bien est-ce à l’inverse parce qu’il souffre encore et toujours d’un défaut de visibilité auprès de ces derniers qu’il peine à mobiliser et à se développer ? Tandis que ce serpent se mord en tous les cas inlassablement la queue, nombreuses sont les minorités à continuer d’être exclues d’une dynamique économique qui mériterait pourtant, je crois, un nouveau souffle.

Entrepreneuriat : l’Impact en demi-teinte (de vert)

En 2023 pourtant, les problématiques et rhétoriques autour de l’Impact semblent gagner toutes les strates de l’entreprise. Mais il est dans le même temps aisé d’affirmer que cet Impact semble encore se résumer aux seuls enjeux environnementaux… Loin de moi l’idée de les sous-estimer, bien au contraire ! Ceux-ci sont en effet si cruciaux qu’ils induisent un impératif de survie de notre espèce, dans un espace-temps qui se contracte chaque année davantage. Aussi, c’est pour cela que je considère en définitive que l’innovation environnementale ne devrait désormais plus constituer une catégorie à part dans notre économie, mais bel et bien être un prérequis à la notion même d’entrepreneuriat, au même titre que la recherche de rentabilité. Si tel était le cas, sans doute laisserions nous ainsi plus de place aux enjeux sociétaux, qui rassemblent au quotidien des dizaines de millions de Français.

Parmi eux, l’inclusion donc. Autrement dit, permettre à toutes et tous de bénéficier d’une égalité de droit, un pilier de notre socle républicain. Si la cause des femmes mobilise davantage que par le passé, en réunissant l’essentiel des efforts politiques, médiatiques, et financiers, il demeure que la plus grosse minorité de France souffre toujours, dans l’ombre la plus totale, d’une discrimination aussi abjecte socialement qu’absurde économiquement : les personnes en situation de handicap.

Le handicap : secteur porteur cherche investisseurs !

Ces personnes sont en effet plus de 12 millions aujourd’hui dans notre pays, à connaître de grandes difficultés dans l’espace public comme dans l’espace numérique, liées au manque d’innovations ou de financements de l’écosystème entrepreneurial en leur faveur. Invisibilisées dans nos rues, dans nos publicités, films et séries, les voici également donc invisibilisées au sein de notre tissu économique. Or, si le frein ne peut se situer dans la taille de ce marché, ni dans son potentiel (tant il connecte de nombreux secteurs prioritaires pour l’État : santé, logement, transport, éducation…), c’est qu’il se positionne en réalité bien ailleurs : dans notre appréhension psychologique du handicap.

Là est donc le premier combat, pour nous autres, acteurs innovants du secteur : montrer, et expliquer. Expliquer que le handicap est multiple, et pas toujours perceptible physiquement. Expliquer qu’il est majoritairement un fait de vie, qui peut toutes et tous nous concerner un jour, nous ou nos proches. Expliquer surtout qu’avant (ou en plus) d’être des personnes en situation de handicap, elles sont aussi (et avant tout) des personnes, et qu’il ne les définit pas. Expliquer, ensuite, que notre action et nos innovations sont résolument porteuses d’Impact : un impact réel, tangible, mesurable, et redoutablement inclusif ! Expliquer, enfin, que nous avons nous aussi un besoin impératif de tous les efforts, politiques et financiers, pour répondre à cet enjeu de premier ordre.
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
Taxe éolien en mer : l’association Bloom dénonce une emprise de la pêche industrielle
Taxe éolien en mer : l’association Bloom dénonce une emprise de la pêche industrielle
Tribune | «  ETI et PME : les financements  pour la transition existent »
Tribune | « ETI et PME : les financements pour la transition existent »
Tempête Ciaran : les assureurs étendent la période de déclaration des sinistres à un mois
Tempête Ciaran : les assureurs étendent la période de déclaration des sinistres à un mois
Conseil environnemental : Schneider Electric a finalisé l’acquisition d’EcoAct
Conseil environnemental : Schneider Electric a finalisé l’acquisition d’EcoAct
Tous les articles Politiques
L'essentiel de l'actualité de l'environnement
Ne manquez rien de l'actualité de l'environnement !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS