Offre Silver (à partir de 8,90 €)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

L'Ademe a réhabilité une centaine de sites pollués

Par la rédaction, le 28 mars 2017.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
« L'étalement urbain consomme encore 54 000 hectares de terres, essentiellement agricoles, chaque année. C'est un des enjeux de dépollution et de réhabilitation des friches : lutter contre l'étalement urbain, avec des projets d'aménagements de qualité, dans une démarche de développement durable », a expliqué Bruno Léchevin, président de l'Ademe, en ouverture des journées techniques nationale qui se tiennent à Paris les 28 et 29 mars. Selon l'estimation de l'Ademe, ces friches totaliseraient environ 150 000 hectares. « Ce n'est pas négligeable », insiste Bruno Léchevin.Depuis 2010, l'Ademe édite régulièrement des appels à projets – le dernier est ouvert jusqu'au 31 juin 2017. En tout, une centaine de projets ont été accompagnés, pour 42 millions euros d'aides, et 600 hectares reconvertis.« Comment aller plus loin, à une plus grande échelle ? Il faut intensifier nos efforts d'acquisition, de connaissances et de recherche », indique le président de l'Ademe. Des réflexions sont en cours depuis déjà trois ans avec Lille Métropole et les Hauts de France pour mieux couvrir les incertitudes et les aléas de la dépollution, mais aucun dispositif intégrant un volet assuranciel n'a encore vu le jour. « Nous réfléchissons donc à des appels à projets ouverts au monde de l'assurance », poursuit Bruno Léchevin. Albane Canto
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
Dernier numéro
Actu réglementaire
À lire également
Plusieurs recours judiciaires contre l'arrêté de réintroduction des néonicotinoïdes
Plusieurs recours judiciaires contre l'arrêté de réintroduction des néonicotinoïdes
Sept organisations déposeront des recours devant les tribunaux administratifs de Lyon et de Toulouse, contre l’arrêté du 5 février 2021 autorisant la réintroduction des néonicotinoïdes et demandent son annulation.
Trois questions à : Julie Pelletier, responsable marketing et partenariats d’Ecomesure
Trois questions à : Julie Pelletier, responsable marketing et partenariats d’Ecomesure
Julie Pelletier, responsable marketing de l'entreprise Ecomesure spécialisée dans l’instrumentation scientifique pour la mesure de la qualité de l’air, revient dans cet échange sur la participation de la société au programme BigBooster. 
Un programme de recherche inédit sur l’usage des pesticides dans la culture du café
Un programme de recherche inédit sur l’usage des pesticides dans la culture du café
L’organisme français de recherche agronomique, Cirad, et une dizaine d’acteurs s’engagent à évaluer les conséquences de l’usage des pesticides dans la caféiculture conventionnelle au Brésil, Vietnam, Mexique et Nicaragua.
Airbus expérimente un vol avec 100 % de carburant durable
Airbus expérimente un vol avec 100 % de carburant durable
Un premier vol avec 100 % de carburant durable d’aviation a eu lieu à Toulouse, dans le cadre d’une expérimentation menée par Airbus en partenariat avec différents acteurs du secteur aéronautique.
Qualité de l’air : la Région d’Île-de-France expérimente un dispositif inédit
Qualité de l’air : la Région d’Île-de-France expérimente un dispositif inédit
La région Île-de-France et Airparif ont annoncé, jeudi 11 février, le lancement d’une expérimentation de mesure de la qualité de l'air combinant une enquête de perception et des micro-capteurs sur tout le territoire francilien.
Lyon Vallée de la chimie représente 26 % des émissions totales de la Métropole de Lyon
Lyon Vallée de la chimie représente 26 % des émissions totales de la Métropole de Lyon
Les émissions de la plateforme industrielle Lyon Vallée de la chimie s’élèvent à 1.800 ktCO2 équivalent par an, soit 26 % des émissions totales de la Métropole.
Neuf communes prennent un arrêté contre les « déchets dangereux » issus des pesticides
Neuf communes prennent un arrêté contre les « déchets dangereux » issus des pesticides
Neuf villes franciliennes ont annoncé mardi 02 mars avoir pris un arrêté pour lutter contre les déchets "dangereux" que constituent les pesticides. Ce nouvel arrêté se fonde notamment sur la compétence des municipalités en matière de réglementation des déchets.
Tous les articles POLLUTIONS
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.