Accès abonnés Voir nos offres
Menu

POLLUTIONS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ
EMPLOI

Etude : des résidus de pesticides trouvés dans de nombreux fruits et légumes non bio

Partager :
Etude : des résidus de pesticides trouvés dans de nombreux fruits et légumes non bio
Par E.G, le 6 juin 2019
Découvrez notre newsletter gratuite Pollutions
Ce jeudi 6 juin, l’association Générations futures publie un nouveau rapport sur les résidus de pesticides dans les fruits et légumes. En six ans, 71,9% des échantillons de fruits examinés contenaient des résidus de pesticides, dont 2,9% dépassaient la limite maximale en résidus.

Une grande partie des fruits et légumes que nous consommons contient des résidus de pesticides, parfois au-delà de la limite maximale en en résidus (LMR). Voici la conclusion d’un nouveau rapport publié ce jeudi 6 juin par Générations futures. L’association s’est appuyée sur les données des plans de surveillance de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) entre 2012 et 2017. « Pour pouvoir fournir des résultats réellement significatifs nous n’avons retenu que les végétaux analysés au moins 5 années sur 6 et dans un nombre significatif d’échantillons », précise Générations futures. Ainsi, l’étude représente 13.000 plus de analyses sur 18 fruits et 32 légumes.

Cerises et Céleris-branches en première ligne

Parmi les fruits les plus concernés : la cerise (89% des échantillons), la clémentine (88,1%), le raisin (87,3%), le pamplemousse (86,3%), les pêches et nectarines (83%), les fraises (82,9%) et les oranges (81,2%). Les fruits qui contiennent le moins de résidus de pesticides sont les prunes/mirabelles (50,8% des échantillons), les avocats (27,8%) et les kiwis (25,8%). Côté légumes, les céleris-branches contiennent des résidus dans 84,3% des cas étudiés, suivis du céleri-rave (82,5%), des herbes fraîches (69,3%), des endives (67,2%) et des laitues (66,5%). Les échantillons qui en contenaient le moins sont des échantillons de betteraves (6,9%), de madères (3,7%), d’asperges (2,1%) et de maïs doux (0,8%). Certains échantillons dépassaient même les limites maximales en résidus fixées par l’Union européenne. « La palme revient pour les fruits, aux ananas (9,6% des échantillons), suivis des cerises (5,2%), des kiwis (4,2%), des pamplemousses (4,2%) et des clémentines (3,9%) », précise Générations futures. Pour les légumes, ce sont les herbes fraîches qui dans 21,5% des cas présentent des dépassements de LMR, suivies du céleri-branche (15,7%), du céleri-rave (10,8%) et des navets (8,8%).

« Enfin, dans les légumes, l’ail, le maïs, la pastèque et les potirons ne présentent aucun dépassement de LMR. En revanche, pour les fruits, tous ont été concernés par des dépassements de LMR », est-il précisé.

Vers un approfondissement des analyses

Générations futures a demandé à la DGCCRF qu’elle transmette des données mentionnant les lieux de production des denrées analysées en 2018 et en 2019. « Nous n’avons malheureusement reçu aucune réponse à ces demandes à ce jour. De même, nous souhaiterions pouvoir accéder aux données brutes afin de connaître le détail des molécules retrouvées et le nombre de résidus par échantillons, informations qui font aussi défaut », espère l’association. Ce rapport sera mis à jour en 2021.
Wikimedia Commons / DR
Retrouvez toute l'information pollutions dans Environnement Magazine.
Environnement Magazine, l'information de référence pour tous les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l'environnement.
Consulter le magazine
Tous nos articles à partir de 8,99 €
JE M'ABONNE
S'identifier
S'inscrire
Le grand format
Eau de Paris fête ses dix ans
Eau de Paris fête ses dix ans
À lire également
Un pilote de captage de CO2 d'origine industrielle est lancé à Dunkerque
Ce mardi 28 mai, un consortium de 11 acteurs européens lance à Dunkerque (Nord), un projet de démonstration d'un procédé de captage de CO2 d'origine industrielle.
Pesticides perturbateurs endocriniens : Générations Futures publie des cartes des eaux de surface suspectes
Pesticides perturbateurs endocriniens : Générations Futures publie des cartes des eaux de surface suspectes
L'ONG environnementale Générations Futures a rendu public un rapport répertoriant la présence de pesticides perturbateurs endocriniens d'origine agricole dans les eaux de surface en France.
Un label bas-carbone pour les projets de réduction des émissions de gaz à effet de serre
Un label bas-carbone pour les projets de réduction des émissions de gaz à effet de serre
Mardi 23 avril, le gouvernement a lancé le label bas-carbone, qui a pour but de certifier les projets de réduction des émissions de gaz à effet de serre ou de séquestration du carbone.
[Tribune] Plastiques en mer, les solutions sont à terre !
[Tribune] Plastiques en mer, les solutions sont à terre !
A l'occasion de la journée mondiale de l'océan, le samedi 8 juin dernier, Jean-François Ghiglione, écotoxicologue, chercheur au CNRS au laboratoire d'océanographie de Banyuls, ainsi que Romain Troublé, directeur général de la Fondation Tara Ocean, ont lancé un appel pour le soutien des politiques et industriels à la recherche dans la lutte contre la pollution plastique. .
LGV : l’État et les collectivités devront financer des travaux de réduction des nuisances sonores
LGV : l’État et les collectivités devront financer des travaux de réduction des nuisances sonores
Jeudi 2 mai, la ministre en charge des transports Elisabeth Borne a reçu le rapport de médiation relative aux nuisances générées par les TGV auprès des riverains des lignes Bretagne-Pays-de-la-Loire et Sud-Europe-Atlantique.
Les émissions de CO2 ont diminué de 2,5 % dans l’UE en 2018
Les émissions de CO2 ont diminué de 2,5 % dans l’UE en 2018
En 2018, les émissions de CO2 dans l’Union européenne ont diminué de 2,5 % par rapport à 2017.
Le fabricant de produits d'entretien Rainett certifié par l'éco-label Air Intérieur Contrôlé
Le fabricant de produits d'entretien Rainett certifié par l'éco-label Air Intérieur Contrôlé
Désireuse de limiter au maximum les impacts sanitaires de ses nettoyants ménagers, la marque Rainett vient d'annoncer avoir obtenu l'éco-label Air Intérieur Contrôlé, l'un des plus stricts actuellement en vigueur.
Tous les articles POLLUTIONS
Appels d'offres
En partenariat avec
ACCÈS AU KIOSQUE
Événements
Smart Energies 2019
17 Juin 2019
Smart Energies 2019
VST
18 Juin 2019
VST
Les Confs Amiante Lille
18 Juin 2019
Les Confs Amiante Lille
+ D'ÉVÉNEMENTS
Emploi
- Chargé d'Affaires Energie H/F
- Alternance - Ingénieur suivi de plans de gestion Eau Potable H/F
- Agent chargé / Agente chargée de protection et de sauvegarde du patrimoine naturel
- Ingénieur(e) Qualité Nucléaire F/H
+ D’OFFRES
Rubriques
Eau
Recyclage
Énergie
Territoires
Cleantech
Politiques
Pollutions
Biodiversité
Mobilité
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Magazines
BTP Magazine
BTP Rail
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Emploi
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD 2018
CGV (digital)
CGV (magazines)
CGV (pub)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.