Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

POLLUTIONS
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Etude : des résidus de pesticides trouvés dans de nombreux fruits et légumes non bio

Partager :
Etude : des résidus de pesticides trouvés dans de nombreux fruits et légumes non bio
Par E.G, le 6 juin 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Pollutions
Ce jeudi 6 juin, l’association Générations futures publie un nouveau rapport sur les résidus de pesticides dans les fruits et légumes. En six ans, 71,9% des échantillons de fruits examinés contenaient des résidus de pesticides, dont 2,9% dépassaient la limite maximale en résidus.

Une grande partie des fruits et légumes que nous consommons contient des résidus de pesticides, parfois au-delà de la limite maximale en en résidus (LMR). Voici la conclusion d’un nouveau rapport publié ce jeudi 6 juin par Générations futures. L’association s’est appuyée sur les données des plans de surveillance de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) entre 2012 et 2017. « Pour pouvoir fournir des résultats réellement significatifs nous n’avons retenu que les végétaux analysés au moins 5 années sur 6 et dans un nombre significatif d’échantillons », précise Générations futures. Ainsi, l’étude représente 13.000 plus de analyses sur 18 fruits et 32 légumes.

Cerises et Céleris-branches en première ligne

Parmi les fruits les plus concernés : la cerise (89% des échantillons), la clémentine (88,1%), le raisin (87,3%), le pamplemousse (86,3%), les pêches et nectarines (83%), les fraises (82,9%) et les oranges (81,2%). Les fruits qui contiennent le moins de résidus de pesticides sont les prunes/mirabelles (50,8% des échantillons), les avocats (27,8%) et les kiwis (25,8%). Côté légumes, les céleris-branches contiennent des résidus dans 84,3% des cas étudiés, suivis du céleri-rave (82,5%), des herbes fraîches (69,3%), des endives (67,2%) et des laitues (66,5%). Les échantillons qui en contenaient le moins sont des échantillons de betteraves (6,9%), de madères (3,7%), d’asperges (2,1%) et de maïs doux (0,8%). Certains échantillons dépassaient même les limites maximales en résidus fixées par l’Union européenne. « La palme revient pour les fruits, aux ananas (9,6% des échantillons), suivis des cerises (5,2%), des kiwis (4,2%), des pamplemousses (4,2%) et des clémentines (3,9%) », précise Générations futures. Pour les légumes, ce sont les herbes fraîches qui dans 21,5% des cas présentent des dépassements de LMR, suivies du céleri-branche (15,7%), du céleri-rave (10,8%) et des navets (8,8%).

« Enfin, dans les légumes, l’ail, le maïs, la pastèque et les potirons ne présentent aucun dépassement de LMR. En revanche, pour les fruits, tous ont été concernés par des dépassements de LMR », est-il précisé.

Vers un approfondissement des analyses

Générations futures a demandé à la DGCCRF qu’elle transmette des données mentionnant les lieux de production des denrées analysées en 2018 et en 2019. « Nous n’avons malheureusement reçu aucune réponse à ces demandes à ce jour. De même, nous souhaiterions pouvoir accéder aux données brutes afin de connaître le détail des molécules retrouvées et le nombre de résidus par échantillons, informations qui font aussi défaut », espère l’association. Ce rapport sera mis à jour en 2021.
Wikimedia Commons / DR
Retrouvez toute l'information "pollutions" dans Environnement Magazine.
Environnement Magazine, l'information de référence pour tous les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l'environnement.
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
  L'éolien français prend le large

Dans ce nouveau numéro, l'équipe d'Environnement TV s'est rendue à Lorient pour rencontrer les acteurs de l'éolien en mer français.
+ de vidéos Environnement TV
À lire également
Le gouvernement veut faire reconnaître le Bisphénol B comme perturbateur endocrinien
Ce jeudi 24 octobre, le gouvernement annonce engager la reconnaissance du Bisphénol B comme « substance extrêmement préoccupante ».
Lubrizol : Le discours sécurisant des autorités sur l’amiante tranche avec la réserve sur les autres polluants
Lubrizol : Le discours sécurisant des autorités sur l’amiante tranche avec la réserve sur les autres polluants
Dans la matinée du 11 octobre, le gouvernement installait à Rouen un « comité pour la transparence et le dialogue », voué à assurer « un suivi, dans la durée, des conséquences » de l’incendie de l’usine Lubrizol et à « partager toutes les informations », selon la ministre de la Transition écologique et solidaire, Elisabeth Borne. L’après-midi, les associations de victimes de l’amiante défilaient à Paris pour dénoncer les « mensonges » des pouvoirs publics.
La Méduse de Bruitparif reçoit un Décibel d’Or
La Méduse de Bruitparif reçoit un Décibel d’Or
La remise des trophées du concours « Décibel d’Or » s’est déroulée ce lundi 2 décembre à la Bibliothèque nationale de France. Le dispositif « Méduse » de Bruitparif a été récompensé par le prix du Décibel d’Or.
« L’incendie de l’usine Lubrizol est emblématique des limites d’une gestion de crise exclusivement pilotée par l’État »
« L’incendie de l’usine Lubrizol est emblématique des limites d’une gestion de crise exclusivement pilotée par l’État »
Le 26 septembre dernier, un spectaculaire incendie s'est déclaré dans l'usine rouennaise du fabricant de produits chimiques Lubrizol. Très vite, la prise en charge de l'accident par les autorités publiques a été mise en cause. De nombreux habitants, associations et élus ont contesté l'intervention et le discours de l’État dans la gestion de la crise. Décryptage avec Olivier Borraz, directeur de recherche au CNRS et spécialiste des risques.
PLF 2020 : le gouvernement adopte une écocontribution sur le transport aérien
PLF 2020 : le gouvernement adopte une écocontribution sur le transport aérien
Dans le cadre du projet de loi finances 2020, l'Assemblée nationale a adopté ce jeudi 17 octobre, l'écocontribution sur le transport aérien.
Des résidus de néonicotinoïdes persistent et menacent les abeilles
Des résidus de néonicotinoïdes persistent et menacent les abeilles
Des chercheurs du CNRS, de l’Inra et de l’Institut de l’abeille publient ce mercredi 27 novembre les résultats d’une étude qui prouve que malgré le moratoire de l’Union européenne sur les pesticides néonicotinoïdes, des résidus persistent.
En 2019, les émissions mondiales de CO2 continuent d'augmenter
En 2019, les émissions mondiales de CO2 continuent d'augmenter
D'après le nouveau rapport du Global Carbon Project, les émissions mondiales de CO2 devraient augmenter de 0,6% en 2019.
Tous les articles POLLUTIONS
En partenariat avec
Accès au kiosque
Événements
Energaia 2019
11 Décembre 2019
Energaia 2019
RDET 2020
7 Janvier 2020
RDET 2020
Colloque : Etat des lieux de la reconversion des sites pollués et perspectives
23 Janvier 2020
Colloque : Etat des lieux de la reconversion des sites pollués et perspectives
+ d'événements
Emploi
- TECHNICIEN(NE) MAINTENANCE PAC/CLIM/ENR (H/F) Pér
- Gestionnaire Parc Immobilier H/F
- Agent / Agente d'exploitation des réseaux d'assainissement
- Technicien qualité en aéronautique F/H
+ d’offres
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.