Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

POLLUTIONS
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Climat : les concentrations de gaz à effet de serre ont atteint de nouveaux sommets en 2018

Partager :
Climat : les concentrations de gaz à effet de serre ont atteint de nouveaux sommets en 2018
Par E.G, le 25 novembre 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Pollutions
D’après le nouveau bulletin de l’Organisation météorologique mondiale (OMM) publié ce lundi 25 novembre, les concentrations de gaz à effet de serre dans l’atmosphère ont atteint de nouveaux sommets en 2018.

L’OMM alerte ce lundi 25 novembre sur les concentration de gaz à effet de serre dans l’atmosphère : en 2018, des niveaux record ont été atteints. « Cette tendance à long terme signifie que les générations futures seront confrontées à une aggravation des conséquences du changement climatique, y compris la hausse des températures, l’augmentation du nombre et de l’intensité des phénomènes météorologiques extrêmes, le stress hydrique, l’élévation du niveau de la mer et la perturbation des écosystèmes marins et terrestres », s’inquiète l’OMM.

Des niveaux record de CO2, CH4 et N2O

En effet, à l’échelle mondiale, les concentrations de dioxyde de carbone (CO2) ont atteint 407,8 parties par million (ppm) en 2018, contre 405,5 ppm en 2017 et représentent 147% du niveau préindustriel de 1750. « L’augmentation des concentrations de CO2 de 2017 à 2018 a été très proche de celle observée de 2016 à 2017 et juste au-dessus de la moyenne des 10 dernières années », rappelle le bulletin de l’OMM.
 
OMM / DR

Il en va de même pour les concentrations de méthane (CH4) et de protoxyde d’azote (N2O), qui ont également augmenté fortement, notamment dans l’Arctique, les zones montagneuses et les îles tropicales. « Le CH4 atmosphérique a atteint un nouveau pic en 2018 : 1869 parties par milliard (ppb), soit 259% du niveau préindustriel », précise le bulletin. Quand au protoxyde d’azote, sa concentration a atteint 331,1 ppb en 2018, soit 123% du niveau préindustriel. « Ce gaz joue aussi un rôle important dans la destruction de la couche d’ozone stratosphérique, qui nous protège des rayons ultraviolets nocifs émis par le Soleil. Il contribue, à hauteur d’environ 6 %, au forçage radiatif induit par les gaz à effet de serre persistants », rappelle l’OMM.

Aucun signe de ralentissement 

Le secrétaire général de l’OMM, M. Petteri Taalas s’inquiète : « Il n’y a aucun signe de ralentissement, et encore moins de diminution, de la concentration des gaz à effet de serre dans l’atmosphère malgré tous les engagements pris au titre de l’Accord de Paris sur le climat. » Il ajoute que de telles concentrations ont été atteinte il y a 3 à 5 milliards d’années, quand « la température était de 2 à 3°C plus élevée qu’aujourd’hui et le niveau de la mer était supérieur de 10 à 20 mètres au niveau actuel ».

A noter que ce mardi 26 novembre, le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE) va publier la dixième édition de son rapport sur l’écart entre les besoins et les perspectives en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre.
DR
Retrouvez toute l'information "pollutions" dans Environnement Magazine.
Environnement Magazine, l'information de référence pour tous les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l'environnement.
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
  [Vidéo] Le coup de cœur d'Agnès

Dans ce nouveau numéro d'Environnement TV, Agnès se réjouit de la réouverture de la Bièvre. Affluent de la Seine, elle avait été recouverte sur une partie de son parcours au début du XXe siècle.
+ de vidéos Environnement TV
À lire également
Mobilité et pollution : WeNow lève 1,3 million d'euros
Mobilité et pollution : WeNow lève 1,3 million d'euros
La jeune pousse WeNow vient de lever 1,3 million d'euros pour accélérer le déploiement de sa technologie de neutralité carbone embarquée dans les véhicules.
Les grandes banques françaises ont émis 4,5 fois plus de gaz à effet de serre que la France en 2018
Les grandes banques françaises ont émis 4,5 fois plus de gaz à effet de serre que la France en 2018
Selon une étude inédite réalisée par deux ONG, BNP Paribas, Crédit Agricole, Société Générale et Banque Populaire Caisse d’Épargne ont contribué, par leur soutien financier aux énergies fossiles, aux émissions de « plus de 2 milliards de tonnes équivalent CO2 » en 2018.
Pesticides : une hausse des ventes constatée en France en 2018
Pesticides : une hausse des ventes constatée en France en 2018
En 2018, une forte augmentation des ventes de produits phytopharmaceutiques a été constatée en France.
Un « service inédit » pour mieux tracer les terres excavées
Un « service inédit » pour mieux tracer les terres excavées
Le Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM) a pris une participation de 40 % dans l’entreprise Soltracing, spécialisée dans la sécurisation des flux de terres excavées. L'objectif ? Lancer un nouveau service pour mieux tracer les déblais de chantier.
Lutte contre la pollution de l'air : Paris la bonne élève, Marseille à la traîne
Lutte contre la pollution de l'air : Paris la bonne élève, Marseille à la traîne
Ce mercredi 11 décembre, le Réseau action climat France, Greenpeace France et Unicef France publient un classement des 12 plus grandes agglomérations françaises selon leurs politiques de lutte contre la pollution de l'air.
Des résidus de néonicotinoïdes persistent et menacent les abeilles
Des résidus de néonicotinoïdes persistent et menacent les abeilles
Des chercheurs du CNRS, de l’Inra et de l’Institut de l’abeille publient ce mercredi 27 novembre les résultats d’une étude qui prouve que malgré le moratoire de l’Union européenne sur les pesticides néonicotinoïdes, des résidus persistent.
[Tribune] Entreprises : comment s’adapter à la fin du plastique
[Tribune] Entreprises : comment s’adapter à la fin du plastique
Cette semaine, Jérôme Tarting, P-DG de Up’nBiz, une entreprise fondée en 2005 pour proposer au grand public des solutions globales pour entreprendre, revient sur la disparition progressive des objets en plastique à usage unique. Une évolution qui va conduire, selon lui, les entreprises, et les points de vente notamment, à adopter une attitude responsable.
Tous les articles POLLUTIONS
En partenariat avec
Nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
Assises Européenne de la Transition Énergétique
28 Janvier 2020
Assises Européenne de la Transition Énergétique
Carrefour des Gestions Locales de l'Eau
29 Janvier 2020
Carrefour des Gestions Locales de l'Eau
Biogaz Europe
29 Janvier 2020
Biogaz Europe
+ d'événements
Emploi
- Chef de Secteur Rauzan / St Macaire - H/F
- Poseur(euse) de Canalisation H/F
- Chargé / Chargée d'affaires BTP en génie climatique et énergétique
- PHARMACIEN ASSURANCE QUALITE F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.