Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Une surveillance « pérenne » des pesticides dans l’air ambiant

Une surveillance « pérenne » des pesticides dans l’air ambiant
75 résidus de pesticides seront suivis. Crédits : Adobe Stock
Par Abdessamad Attigui, le 20 juillet 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Atmo France qui fédère les associations agréées de surveillance de la qualité de l’air (AASQA), et l’Institut national de l’environnement industriel et des risques (Ineris) ont mis en place un suivi annuel de 75 pesticides dans l’air extérieur en métropole et en outre-mer. Les premières données seront accessibles en été 2022.

Chlordécone, glyphosate, folpel…plus de 70 molécules fongicides, herbicides ou insecticides feront désormais l’objet d’une surveillance « à vocation pérenne » dans l’air à l’échelle nationale. Lancé à l’initiative de l’Atmo France et de l’Ineris, ce protocole de suivi est le fruit d’une phase d’expérimentation mise en œuvre lors de la Campagne nationale exploratoire de mesure des résidus de Pesticides dans l’air ambiant (CNEP) réalisée en 2018 et 2019 et à laquelle le LCSQA (Laboratoire Central de Surveillance de la Qualité de l’Air) et les AASQA (les Associations agréées de surveillance de la qualité de l’air) ont participé avec l’Anses.

Le premier test a permis d’établir une première cartographie annuelle nationale des niveaux de concentration en pesticides dans l’air ambiant « et d’apporter un retour d’expérience en vue de définir les modalités d’une surveillance pérenne », précisent Atmo France et l’Ineris.

75 pesticides sous surveillance

Soutenue financièrement par l’Etat, la surveillance des pesticides, assurée par les AASQA, sera établie dans toutes les régions françaises. Le protocole de suivi a également identifié des sites représentatifs de différents profils agricoles (grandes cultures, viticulture, arboriculture et maraîchage), afin d’obtenir « une photographie générale ».

De son côté, le LCSQA a défini une liste comportant 75 molécules fongicides, herbicides ou insecticides à surveiller. Parmi cette « liste des polluants d’intérêt national », figurent notamment le chlordécone, un perturbateur endocrinien interdit « connu pour ses interférences avec le fonctionnement du système hormonal » ; le folpel, un fongicide utilisé en viticulture et en maraichage, « considéré en 2009 comme cancérogène suspecté par l’Autorité européenne de sécurité des aliments ». Ce fongicide est régulièrement retrouvé dans les échantillonnages, soulignent les organismes.

La liste des substances à surveiller mentionne également le lindane, un insecticide utilisé en agriculture et dans les produits pharmaceutiques pour le traitement de la gale et l’élimination des poux. « C’est une molécule persistante et interdite depuis 1998 et néanmoins retrouvée dans toutes les régions lors de la CNEP » ; Et le prosulfocarbe, un herbicide volatile « responsable de contamination de cultures en agriculture biologique ».

Suivi des « substances polaires »

Le protocole prévoit de réaliser annuellement 26 mesures de 7 jours sur chaque site, à l’exception des sites de maraîchages « qui en effectueront 18 ». Quant aux substances nécessitant des mesures complémentaires comme le glyphosate et le glufosinat, et pour des « raisons financières et pratiques », un système tournant sera effectué chaque année d’une région à l’autre. Les cinq premières régions à surveiller ces « substances polaires » avec 40 mesures de 48 heures sont : Occitanie, Pays-de-la-Loire, Auvergne Rhône-Alpes, Martinique, et La Réunion.

Les premiers résultats de ces travaux de surveillance seront mis à disposition du public dès l’été 2020 sur la base nationale des données de qualité de l’air, GEOD’AIR, PhytAtmo et sur les portails régionaux open data des AASQA.
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
[Vidéo] Ça m'énerve : nos caniveaux ne sont pas des poubelles !
Dernier numéro
Actu réglementaire
À lire également
Le gouvernement déploie 75 millions d'euros pour les solutions de gestion des déchets radioactifs
Le gouvernement déploie 75 millions d'euros pour les solutions de gestion des déchets radioactifs
Le ministère de la Transition écologique, le ministère de l'Économie, des Finances et de la Relance et le Secrétariat général pour l’investissement, ont lancé un appel à projets pour l’innovation dans la gestion des déchets radioactifs. Les candidatures sont ouvertes jusqu’au 1er mars 2022.
La pollution atmosphérique accroitrait le risque de cancer du sein
La pollution atmosphérique accroitrait le risque de cancer du sein
Une récente étude dévoile l’existence d’un lien entre le dioxyde d’azote et la survenue de cancer du sein chez des femmes en Amérique du Nord et en Europe.
Nuisances sonores aéroportuaires : 18 associations saisissent le Conseil d'État pour appliquer le droit européen
Nuisances sonores aéroportuaires : 18 associations saisissent le Conseil d'État pour appliquer le droit européen
Dix-huit associations ont entamé un recours pour presser l’État à agir contre les nuisances sonores causées par les activités aéroportuaires.
Grand Paris : la zone à faibles émissions s’étend aux véhicules Crit'Air 4
Grand Paris : la zone à faibles émissions s’étend aux véhicules Crit'Air 4
La deuxième étape de la zone à faibles émissions (ZFE) de la Métropole du Grand Paris est en vigueur depuis le 1er juin 2021. La restriction de circuler est étendue aux véhicules Crit’Air 4 au sein des communes situées à l’intérieur du périmètre de l’autoroute A86. Mais les professionnels touchés par la crise économique pourront bénéficier de dérogations de l’application.
Une carte interactive pour vérifier la qualité de l'air dans sa commune
Une carte interactive pour vérifier la qualité de l'air dans sa commune
La fédération des associations de surveillance de la qualité de l'air, Atmo France, a mis en place une carte interactive en ligne qui permet de visualiser l’indice de la qualité de l’air dans chaque commune française.
[Vidéo] Ça m'énerve : nos caniveaux ne sont pas des poubelles !
[Vidéo] Ça m'énerve : nos caniveaux ne sont pas des poubelles !
Du caniveau au fleuve, et du fleuve à la mer, nos déchets urbains finissent bien souvent dans l'océan.
La réduction des émissions de méthane et la sécurité alimentaire, profondément liées
La réduction des émissions de méthane et la sécurité alimentaire, profondément liées
Une nouvelle étude théorise les conséquences des différentes approches de réduction des émissions du méthane sur la production alimentaire à l’horizon 2050. Ce travail comparatif révèle que la France ne pourrait pas pleinement subvenir à ses besoins alimentaires tout en respectant les plans de neutralité climatique.
Tous les articles POLLUTIONS
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.