Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Le CEPMMT et la Commission européenne signent un contrat d'extension des services Copernicus

Le CEPMMT et la Commission européenne signent un contrat d'extension des services Copernicus
Crédits : Adobe Stock
Par Abdessamad Attigui, le 17 août 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Le Centre européen pour les prévisions météorologiques à moyen terme (CEPMMT) a signé un accord avec la Commission européenne pour poursuivre la mise en œuvre du service Copernicus pour le changement climatique (C3S) et du Copernicus de surveillance de l’atmosphère (CAMS), pour les sept prochaines années.

Un accord de contribution a été signé par Timo Pesonen, directeur général de la Commission européenne (CE) pour la défense, l’industrie et l’espace, et par Florence Rabier, directrice générale du CEPMMT pour poursuivre la prochaine phase des deux services Copernicus : C3S et le CAMS. Ces derniers formeront des composantes clés pour réaliser les objectifs fixés dans le Green Deal européen et de réduire les émissions de gaz à effet de serre d’au moins 55 % à l’horizon 2030.

Sous la direction de la CE du CEPMMT, et avec le financement de l’Union européenne, les deux services lancés en 2014 sont devenus une source incontournable de données fiables et gratuites sur le changement climatique, la composition de l’atmosphère et la qualité de l’air. Au cours des sept prochaines années, ces services relèveront de nouveaux défis, comme la capacité à venir pour le soutien à la surveillance et la vérification du CO2 anthropique.

Le Centre européen pour les prévisions météorologiques à moyen terme continuera à fournir ces données aux les institutions publiques, les entreprises privées, les universités, les médias et les organisations internationales européennes et du monde.

« Cet accord témoigne de l’ambition visionnaire affichée par la Commission européenne, de l’expertise du CEPMMT et de ses installations, ainsi que du talent et du dévouement de l’ensemble de notre personnel. Il signifie également la poursuite du partenariat extrêmement fructueux entre le CEPMMT et la CE. Nous attendons avec impatience Copernicus 2.0 et les sept prochaines années », a commenté Florence Rabier, directrice générale du CEPMMT.
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
[Vidéo] Mobula 8 : Le bateau dépollueur
Dernier numéro
Actu réglementaire
À lire également
Valgo lève 35 millions d’euros auprès de Tikehau Capital
Valgo lève 35 millions d’euros auprès de Tikehau Capital
Le spécialiste de la remédiation et la revitalisation de friches et sites industriels, Valgo, ouvre son capital à Tikehau Capital, gestionnaire d'actifs alternatifs.
[Décryptage] Qualité de l’air : loin du trafic, les écoles obtiennent la moyenne
[Décryptage] Qualité de l’air : loin du trafic, les écoles obtiennent la moyenne
Marqueur du trafic routier, le dioxyde d’azote imprègne de moins en moins l’air ambiant francilien. Dans la plupart des cours d’école de Paris, les concentrations avoisinent celles mesurées à distance de la circulation. Mais sur le trottoir, l’exposition reste élevée le long des axes densément fréquentés.
Ré-homologation du glyphosate : des études scientifiques manquent à l'appel, dénonce Générations Futures
Ré-homologation du glyphosate : des études scientifiques manquent à l'appel, dénonce Générations Futures
L’Union européenne doit statuer en décembre 2022 sur la demande de ré-homologation du glyphosate déposée en 2020. Pendant ce processus d'examen l'EFSA et l'ECHA lanceront à compter de ce 24 septembre des consultations publiques sur ce dossier. Toutefois, Générations Futures dénonce ce système qui permet « à l’industrie de retirer une majorité d’études scientifiques indépendante du dossier qui sera évalué ».
[Décryptage] Mégots : la filière sort des brumes
[Décryptage] Mégots : la filière sort des brumes
Sur le papier, la filière à responsabilité élargie du producteur (REP) pour les mégots est en passe d’exister. Mais sa bonne marche opérationnelle requerra encore études et expérimentations. En attendant, un déchet abandonné sur deux est un mégot, concentrant quelque 2 500 substances chimiques.
L'ONG WWF révèle le véritable coût « caché » du plastique
L'ONG WWF révèle le véritable coût « caché » du plastique
Le coût économique et social du plastique serait 10 fois plus élevé que son coût de production. Sa gestion en 2019 aura coûté à la société près de 3.700 milliards de dollars, soit l’équivalent du PIB de l’Inde.
Le trou dans la couche d'ozone de l'hémisphère sud s'agrandit
Le trou dans la couche d'ozone de l'hémisphère sud s'agrandit
Le Service Copernicus pour la surveillance de l'atmosphère (CAMS) révèle que le trou d'ozone de 2021 s'est considérablement agrandi au cours de la dernière semaine et devient plus grand que 75 % des trous d'ozone formés à ce stade de la saison depuis 1979.
[Avis d'expert] Qualité d’air intérieur : concilier efficacité énergétique et santé des occupants
[Avis d'expert] Qualité d’air intérieur : concilier efficacité énergétique et santé des occupants
Cette rentrée, le ministère de l’Éducation nationale impose un protocole sanitaire dans les établissements scolaires avec notamment l’aération et la ventilation des locaux. Clément Metzger, directeur Energie à Advizeo by Setec, nous livre son expertise sur la mesure de la qualité de l'air intérieur à l’aide de capteurs.
Tous les articles POLLUTIONS
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.