Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines

POLLUTIONS
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Le « coût social » des nuisances sonores s'élève à plus de 155 milliards d’euros

Le « coût social » des nuisances sonores s'élève à plus de 155 milliards d’euros
La principale source de bruit est le transport. Crédits : Adobe Stock
Par Abdessamad Attigui, le 20 août 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
L’Agence de la transition écologique (Ademe) et le Conseil national du bruit (CNB) ont évalué dans un nouveau rapport les conséquences de l’exposition au bruit. Les nuisances sonores auraient un « coût social » estimé à plus de 155 milliards d’euros par an en France.

Trafic routier, voisinage, et autres activités peuvent engendrer des nuisances sonores pour les ménages. Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), ces bruits provoquent des conséquences sanitaires pour 20 % de la population européenne juste derrière la pollution atmosphérique. Un constat renforcé dans le nouveau rapport dévoilé par le CNB et l’Ademe qui évalue le coût social de ces nuisances à 155,7 milliards d’euros par an.

Cette récente étude examine deux types de coûts que supportent les Français. Il s’agit des coûts marchands qui « correspondent aux dépenses directement quantifiables », et des coûts non marchands, appréciés par « la valorisation des années de vie en bonne santé perdues et de la mortalité prématurée du fait du bruit, qui représentent la majeure partie du coût social du bruit (86 %) ».

Trois sources de bruit

Ce coût social supporté par les ménages français se décompose en trois familles de bruit : le transport, le voisinage et le milieu professionnel. Pour chaque source, l’étude prend en compte les effets sanitaires provoqués (perturbations du sommeil, maladies cardiovasculaires, troubles de la santé mentale, difficultés d’apprentissage, ou encore maladies et accidents professionnels). Ainsi que les effets non sanitaires comme les pertes de productivité et la dépréciation immobilière.

Sur les 155,7 milliards d’euros par an, 68,4 % de ce coût social, soit 106,4 Md€/an sont attribués au bruit des transports. 51,8 % est principalement dû au bruit routier, suivi du bruit aérien à hauteur de 9,4 % et du bruit ferroviaire à 7,2 %. Ce type de nuisances engendre les principaux coûts sanitaires non marchands estimés à 100 milliards d’euros, auxquels s’ajoutent près de 425 millions d’euros pour les coûts sanitaires marchands (hospitalisation et médication).

Le bruit du voisinage est évalué à 26,3 Md€/an, soit 16,9 % du coût total. Le rapport distingue dans cette famille les bruits générés par les particuliers (68 %, et le bruit des chantiers (20 %). Enfin, les 3,2 milliards d’euros restants (12 %) proviennent du bruit d’autres activités.

L’environnement professionnel est également responsable de pollution sonore. Le milieu du travail présente un coût social estimé à 21 Md€/an, soit 13,5 % du montant total. Ce dernier se répartit entre les milieux industriel et tertiaire, scolaire et hospitalier.

Coupler lutte contre la pollution atmosphérique et nuisance sonore

Une part importante de ces coûts sociaux peut être évitée à travers le traitement simultané de la pollution atmosphérique et sonore. « Les sources de pollution ainsi que les mesures d’évitement étant souvent communes entre l’air et le bruit, ces deux éléments d’exposition tendent à être considérés depuis plusieurs années de manière intégrée, avec la notion de co-exposition », précise le rapport.

En couplant la lutte contre ce fléau à celle contre la pollution de l’air, l’étude propose notamment quatre leviers d’action qui offrent des ratios bénéfices / coûts intéressants : l’installation des Zones à faibles émission (ZEF), la réduction des vitesses de 10km/h sur les voies rapides, l’amélioration de la qualité acoustique des bâtiments scolaire, et l’application d’une charte chantier propre.

La qualité acoustique des logements 

Par ailleurs, la Fédération des syndicats des métiers de la prestation intellectuelle du Conseil, de l’Ingénierie et du Numériques, CINOV, propose une autre lecture de ce rapport. Le syndicat rappelle l’importance de la qualité acoustique du bâtiment. La nuisance sonore « dépend également de la propagation entre la source et l’oreille, donc de la qualité acoustique du bâtiment d’habitation du riverain impacté », peut-on lire dans un communiqué. 

« La qualité acoustique des logements est insuffisante pour protéger les occupants, et ce défaut de protection coûte 132 milliards d’euros chaque année ! » estime Jean-Paul van Cuyck, président de CINOV GIAc.
Rejoignez-nous sur LinkedIn, Facebook et Twitter
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
[Vidéo] Ça m'énerve : nos caniveaux ne sont pas des poubelles !
Dernier numéro
Hydroplus
Le magazine des professionnels de l’eau et de l’assainissement. (supplément d’EM)
Avril 2022
Sommaire
Découvrir
S'abonner
Les numéros
Actu réglementaire
Décret n° 2022-809 du 14 mai 2022 relatif à l'aide à l'acquisition ou à la location de taxis peu polluants accessibles en fauteuil roulant Lire
Arrêté du 12 mai 2022 portant création de comités sociaux d'administration et de formations spécialisées à la direction générale de l'aviation civile et à l'Ecole nationale de l'aviation civile Lire
Arrêté du 11 avril 2022 portant approbation du plan de gestion des risques d'inondation du bassin Artois-Picardie Lire
Arrêté du 11 mai 2022 portant création d'une commission administrative paritaire compétente à l'égard des agents exerçant des fonctions d'encadrement supérieur et de direction au ministère chargé de la transition écologique, au ministère chargé de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales et au ministère chargé de la mer Lire
Arrêté du 10 mai 2022 portant agrément du laboratoire de l'usine de Parentis-en-Born de la Société CHEMVIRON pour effectuer le classement du charbon actif (N° ONU 1362) en vue de leur transport maritime en colis Lire
Décret n° 2022-795 du 9 mai 2022 relatif à la prise en charge bonifiée par le tarif d'utilisation des réseaux publics d'électricité des coûts de raccordement associés à l'ajout de certains équipements électriques d'utilisateurs raccordés en basse tension Lire
Décret n° 2022-794 du 5 mai 2022 mettant fin à l'inscription de sites inscrits au titre de l'article L. 341-1 du code de l'environnement, en raison de leur état de dégradation irréversible ou de leur couverture par une autre mesure de protection de niveau au moins équivalent, en application de l'article L. 341-1-2 du même code Lire
Arrêté du 5 mai 2022 portant nomination d'un directeur régional adjoint de l'environnement, de l'aménagement et du logement (région Nouvelle-Aquitaine) Lire
Arrêté du 3 mai 2022 modifiant l'arrêté du 24 octobre 2012 relatif à l'exploitation de services de transport aérien par la société Air France Lire
Décret n° 2022-780 du 4 mai 2022 relatif à l'audit énergétique mentionné à l'article L. 126-28-1 du code de la construction et de l'habitation Lire
Arrêté du 30 avril 2022 accordant la prolongation du permis exclusif de recherches de mines d'hydrocarbures conventionnels liquides ou gazeux, dit « permis de Leudon-en-Brie » (Marne et Seine-et-Marne), à la société Vermilion Moraine SAS Lire
Arrêté du 29 avril 2022 autorisant au titre de l'année 2022 l'ouverture d'un recrutement sans concours d'adjoints techniques des administrations de l'Etat au ministère de la transition écologique Lire
Décret n° 2022-750 du 29 avril 2022 établissant la liste des communes dont l'action en matière d'urbanisme et la politique d'aménagement doivent être adaptées aux phénomènes hydrosédimentaires entraînant l'érosion du littoral Lire
Décret n° 2022-749 du 29 avril 2022 modifiant le décret n° 2021-153 du 12 février 2021 instaurant une aide en faveur des investissements relatifs aux installations de recharge rapide pour véhicules électriques sur les grands axes routiers Lire
Décret n° 2022-748 du 29 avril 2022 relatif à l'information du consommateur sur les qualités et caractéristiques environnementales des produits générateurs de déchets Lire
Décret n° 2022-661 du 25 avril 2022 relatif à la mise en place d'une aide sous forme de subvention à destination des entreprises à l'aval des exploitations agricoles touchées par les épisodes de gel survenus du 4 au 14 avril 2021 Lire
Décret n° 2022-642 du 25 avril 2022 modifiant le décret n° 93-1442 du 27 décembre 1993 approuvant les statuts de la Société anonyme de gestion de stocks de sécurité et précisant ses relations avec l'Etat Lire
Décret n° 2022-641 du 25 avril 2022 relatif à la prise en compte du risque de déforestation importée dans les achats de l'Etat Lire
Décret n° 2022-640 du 25 avril 2022 relatif au dispositif de certificats de production de biogaz Lire
Décret n° 2022-616 du 22 avril 2022 relatif à la procédure de déclaration sur une plateforme numérique par les importateurs, distributeurs ou autres metteurs sur le marché des biens et services soumis à certaines obligations d'affichage environnemental dont les dépenses publicitaires nettes annuelles sont supérieures ou égales à 100 000 euros Lire
À lire également
Aéroport de Roissy : élus et associations vent debout contre les nuisances sonores
Aéroport de Roissy : élus et associations vent debout contre les nuisances sonores
Des associations de riverains ont déposé mardi 22 mars, un avis défavorable à la préfecture de Cergy contre le plan de prévention du bruit de l’aéroport de Roissy Charles-de-Gaulle (CDG). Jugé « désastreux », les associations demandent des modifications de ce document pour lutter efficacement contre la pollution sonore.
Dossier | Pollution de l’air : l’innovation au service de la qualité de l’air
Dossier | Pollution de l’air : l’innovation au service de la qualité de l’air
Le développement actuel des micro-capteurs pour la mesure de l’air permet de sensibiliser la population à la pollution et au changement de comportement. En plus de leur atout pédagogique, ces nouvelles données pourraient contribuer à améliorer la surveillance de la qualité de l’air par la mise en œuvre de méthodologies innovantes.
L'Union européenne veut améliorer son évaluation des risques de substances chimiques
L'Union européenne veut améliorer son évaluation des risques de substances chimiques
Regroupant près de 200 partenaires, le Partenariat européen pour l'évaluation des risques liés aux substances chimiques (PARC) vise à produire de nouvelles données sur les expositions aux substances chimiques en intégrant l'approche « Une seule santé ».
Une station tout-en-un pour lutter contre la pollution de l’air intérieur
Une station tout-en-un pour lutter contre la pollution de l’air intérieur
L'entreprise francilienne Ecomesure a mis au point, EcomZen 2, une station nouvelle génération pour mesurer la qualité de l'air intérieur.
[Tribune] « L’air que nous respirons est aussi important que l’eau que nous buvons »
[Tribune] « L’air que nous respirons est aussi important que l’eau que nous buvons »
Après deux années de pandémie rythmées par les variants successifs du SARS-CoV-2, quelles leçons un professionnel du traitement de l’air peut-il tirer de la façon dont le virus a été combattu dans les lieux publics notamment et dans tous les espaces clos de notre quotidien (bureau, restaurant ou encore salle de gym…) ? Sébastien Telle, directeur-général de FläktGroup France, revient sur l'importance du traitement professionnel de l’air intérieur. 
Deux-roues motorisés : le Conseil d’Etat tranche pour l'application anticipée du contrôle technique  
Deux-roues motorisés : le Conseil d’Etat tranche pour l'application anticipée du contrôle technique  
Après le référé-suspension déposé en octobre dernier par les associations Respire, Ras le Scoot et Paris Sans Voiture, le Conseil d’État ordonne au gouvernement d’appliquer le contrôle technique des deux-roues motorisés d’ici le 1er octobre 2022.  
Dossier/3 | Veolia veille sur l’air des écoles
Dossier/3 | Veolia veille sur l’air des écoles
Depuis 2019, le groupe s’est engagé sur une nouvelle offre pour surveiller et améliorer la qualité de l’air intérieur. Dans le contexte épidémique actuel, il la propose notamment aux écoles pour assurer le renouvellement d’air dans les classes.
Tous les articles POLLUTIONS
En partenariat avec
Événements
IAF 2022
28 Mai 2022
IFAT
30 Mai 2022
Assises Européennes de la Transition Energétique
31 Mai 2022
+ d'événements
Emploi
- CONDUCTEUR DE LIGNES H/F
- Chargé Gestion des Réseaux H/F
- Ouvrier / Ouvrière d'entretien des espaces verts
- Ingénieur(e) en Diagnostic & Expertise des ouvrages F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.