Découvrez nos newsletters
Gratuites et spécialisées dans votre secteur
Accès abonnés ✉ Nos newsletters gratuites Je m'abonne
Menu

RECYCLAGE & RÉCUPÉRATION
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ
VIDÉOS

Economies d'énergie, gestion des déchets... l’Ademe lance une opération d’accompagnement des TPE et PME

Partager :
Economies d'énergie, gestion des déchets... l’Ademe lance une opération d’accompagnement des TPE et PME
Par Eva Gomez, le 10 novembre 2017
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Recyclage & Récupération
Afin d’aider les entreprises de moins de 250 salariés à optimiser leur consommation d’énergie et la gestion de leurs ressources et déchets, l’Ademe propose de les accompagner pendant un an. Les entreprises ne participeront au coût du suivi que si les économies réalisées atteignent un minimum pré-défini.

« TPE&PME gagnantes sur tous les coûts ! ». Tel est le nom de la nouvelle opération, lancée jeudi 9 novembre par Brune Poirson, secrétaire d’État auprès de Nicolas Hulot : « un accompagnement proposé par l’Ademe et ses partenaires, tels que la confédération des PME, la Fédération des industries mécaniques ou encore l’Union des entreprises de proximité, pour identifier les pertes énergie-matières-déchets et proposer un plan d’actions pour les réduire et réaliser des économies », est-il expliqué sur le site de l’opération. Les entreprises de moins de 250 salariés de l’industrie, de la distribution, de la restauration et de l’artisanat, se voient donc proposer un suivi afin de réduire sa consommation d’énergie, de matières ainsi que son gisement de déchets. « Cet accompagnement a pour objectifs d’identifier les pertes cachées, de calculer leurs coûts, de proposer un plan d’action pour les réduire et optimiser les flux énergie, matières-déchets et eau tout en réalisant des économies récurrentes », explique l’Ademe sur son site. Lors d’une opération-test menée en 2016 auprès de 49 entreprises, 180 euros par an et par salariés ont été économisés dans 80 % des entreprises suivies. 275 actions « sans ou à faibles investissements » ont été mises en place sur les conseils de l’Ademe. Pour 78 % d’entre elles, le retour sur investissement s’est opéré en moins d’une année.

Un financement partagé en fonction des économies réalisées

Pour bénéficier de cet accompagnement d’une durée de 12 mois, il suffit d’inscrire son entreprise sur le portail en ligne de l’opération. « L’accompagnement démarrera sous un délai de trois mois après validation de l’inscription », précise l’Ademe dans sa brochure de présentation. Ce suivi s’organise en quatre étapes : l’Ademe sélectionne un expert en fonction de la taille et de la nature de l’entreprise ainsi que de ses objectifs, afin de « repérer les sources d’économies ». Un plan d’actions personnalisé et chiffré est ensuite défini puis mis en œuvre. Pendant la mise en place des actions, « des points de suivi réguliers » sont organisés avec l’expert mandaté. Enfin, une évaluation des résultats vient clore l’opération. « Cet accompagnement ne vous coûte que s’il rapporte », précise l’Ademe : un forfait est déterminé selon la taille de l’entreprise et indique des minimums d’économies à atteindre, auquel cas l’entreprise versera la moitié du montant économisé à l’Ademe. Par exemple pour une entreprise de 20 à 49 salariés, à partir de 6.000 euros d’économies réalisées dans le cadre de l’accompagnement, 3.000 euros seront reversés à l’Ademe. Ce minimum est de 12.000 euros pour une entreprise de 50 à 99 salariés (6.000 euros versés à l’Ademe) et de 18.000 euros pour une entreprise de 100 à 250 salariés (9.000 euros reversés). Si ce minimum n’est pas atteint, le coût de l’accompagnement sera entièrement pris en charge par l’Ademe.

Les entreprises de moins de 20 salariés seront quant à elles suivies par les Chambres de commerce et de l’industrie (CCI). Le minimum d’économies est fixé à 500 euros, auquel cas la TPE versera 250 euros à la CCI qui l’aura accompagnée. « Dans six régions (Auvergne-Rhône-Alpes, Bourgogne-Franche-Comté, Bretagne, Normandie, Pays de la Loire, Provence-Alpes-Côte d’Azur) elles ont également été retenues sur appel d’offres de l’Ademe pour réaliser cet accompagnement auprès des entreprises ayant entre 20 et 49 salariés. Les CCI de Bourgogne-Franche-Comté ont également été retenues pour accompagner les entreprises de 50 à 250 salariés », précise CCI France dans un communiqué.
Pxhere
Retrouvez toute l'information "recyclage & Récupération" dans Environnement Magazine.
Environnement Magazine, l'information de référence pour tous les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l'environnement.
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
  Environnement TV à la cime des arbres

Ne perdez pas une minute, Environnement TV est en ligne !
Toutes nos vidéos
À lire également
Biodéchets : Axibio lance une levée de fonds de 680.000 euros
Biodéchets : Axibio lance une levée de fonds de 680.000 euros
La jeune pousse Axibio, qui conçoit des solutions de collecte et traitement des biodéchets, annonce ouvrir son capital aux investisseurs et rechercher 680.000 euros sur la plateforme Sowefund.
Des billettes d'aluminium recyclé à 75 %
Des billettes d'aluminium recyclé à 75 %
Alors que la production mondiale d’aluminium est responsable à elle seule de 3 % des émissions de gaz à effet de serre, soit 1,2 milliards de tonnes CO2, le groupe norvégien Hydro, qui possède les marques de menuiseries Technal et Wicona, entend diminuer son empreinte carbone dans ses usines de production d’aluminium. En plus de fournir de l’aluminium bas carbone certifié, il a mis au point un nouveau process de recyclage lui permettant de fabriquer des fenêtres, gardes-corps et cloisons en aluminium « 75R », qui comprend un taux de matières recyclées post-consommation d’au moins 75 %.
[Tribune] Le recyclage des textiles, une opportunité pour l’énergie et la mobilité du futur
[Tribune] Le recyclage des textiles, une opportunité pour l’énergie et la mobilité du futur
Cette semaine, Céline Largeau, chef de projet à l’IRT Jules Verne et responsable de la filière automobile et Christophe Magro, directeur adjoint de la plateforme Canoe, reviennent sur le recyclage et la valorisation des textiles. Ils présentent un projet développé par l’IRT et la plateforme Canoe, qui consiste en la production d’une fibre de carbone biosourcée économique à partir de textile recyclé​.
Déchets de chantier : un nouveau modèle de traçabilité
Déchets de chantier : un nouveau modèle de traçabilité
Girus GE, bureau d’étude spécialisé dans la transition énergétique et l’économie circulaire, a été chargé de réaliser une étude pour définir un modèle de traçabilité pour l’ensemble des déchets issus des chantiers de démolition et de réhabilitation. Cette étude a été soumise au ministère de la transition écologique le 13 juin dernier.
Graf atteint 100% de matières recyclées dans la fabrication de récupérateurs d'eau
La société de fabrication de réservoirs, cuves et citernes pour la récupération d'eau de pluie, et de systèmes d'épurations et d'infiltration, Graf, annonce avoir atteint 100% de matières recyclées pour ses récupérateurs et composteurs de jardin.
[Dossier] Déchets ménagers : à Besançon, la patience et l’incitation ont payé
[Dossier] Déchets ménagers : à Besançon, la patience et l’incitation ont payé
Grand-Besançon Métropole fait partie des champions de France de la gestion des ordures ménagères résiduelles. Ses secrets ? Une politique forte, des mesures étalées dans le temps et une maîtrise des coûts.
Ça m’énerve ! : le suremballage alimentaire
Ça m’énerve ! : le suremballage alimentaire
Dans ce premier numéro d'Environnement TV, Agnès Breton s'attaque au suremballage alimentaire.
Tous les articles RECYCLAGE & RÉCUPÉRATION
Appels d'offres
En partenariat avec
Accès au kiosque
Événements
Rencontres Internationales de la Mobilite Durable
20 Septembre 2019
Rencontres Internationales de la Mobilite Durable
JDL 2019
25 Septembre 2019
JDL 2019
Cycl'eau Vichy
25 Septembre 2019
Cycl'eau Vichy
+ d'événements
Emploi
- TECHNICIEN(NE)S MAINTENANCE GAZ (H/F) Laval
- Electromécanicien(ne) H/F
- Ouvrier / Ouvrière d'entretien des espaces naturels
- Chargé d'opérations bâtiments F/H
+ d’offres
Rubriques
Eau
Recyclage
Énergie
Territoires
Cleantech
Politiques
Pollutions
Biodiversité
Mobilité
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Magazines
BTP Magazine
BTP Rail
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Emploi
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD 2018
CGV (digital)
CGV (magazines)
CGV (pub)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.