Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Feuille de route de l'économie circulaire : le gouvernement compte lutter contre l'obsolescence programmée

Feuille de route de l'économie circulaire : le gouvernement compte lutter contre l'obsolescence programmée
Par E.G, le 15 février 2018.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Dans le cadre de l’élaboration de la feuille de route de l’économie circulaire, le gouvernement veut instaurer un plan de lutte contre l’obsolescence programmée, notamment via une meilleure information des consommateurs.

Lundi 12 février, à l’occasion du lancement de la consultation publique des deuxième et troisième parties de la pré-feuille de route de l’économie circulaire, le gouvernement a mis en avant sa volonté de lutter contre l’obsolescence programmée. Trois pistes de travail sont annoncées : l’allegement de la durée de vie des produits, en instaurant l’affichage d’un indice de durée de vie des produits d’ici janvier 2020. « L’information devra être simple, facilement compréhensible par le consommateur et incitative auprès des fabricants. Elle prendrait en compte une dizaine de critères donnant une note synthétique sur 10 », précise le ministère de la transition écologique et solidaire dans un communiqué. Par ailleurs, le gouvernement souhaite renforcer l’offre des professionnels du réemploi et de la réparation, tout en développant l’information des consommateurs. Ceci « en créant une application numérique facile d’accès (flash code sur l’étiquette des produits) permettant aux consommateurs de comparer les labels, d’expliciter les principaux impacts environnementaux, d’informer sur la traçabilité et sur l’éco-conception des produits », est-il précisé. Enfin, la feuille de route de l’économie circulaire pourrait contenir des critères de mise à disposition de pièces détachées et de facilité de démontage concernant des produits tels que les téléviseurs, les lave-vaisselle ou les lave-linge.

La secrétaire d’Etat auprès de Nicolas Hulot, Brune Poirson, estime qu’« agir pour allonger la durée de vie des produits, c’est lutter contre une double aberration, écologique et économique (...) ».

Parmi les autres mesures proposées à la consultation publique dans les deux dernières parties de la pré-feuille de route de l’économie circulaire : intensifier la lutte contre le gaspillage alimentaire, développer l’éco-conception des emballages via l’organisation d’Assises de l’éco-conception des emballages et en la soutenant financièrement, avoir recours à des engagements volontaires des producteurs pour l’incorporation de matières premières issues du recyclage, mobiliser les financements privés via les outils de la finance verte, ou encore fixer des objectifs de réduction de consommation de matières par secteur/produit/équipement. Pour rappel, la première partie de la pré-feuille de route intitulée « mieux gérer les déchets », est ouverte à la consultation publique depuis le 6 février dernier. 
Pixabay
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
[Vidéo] Ça m'énerve : nos caniveaux ne sont pas des poubelles !
Dernier numéro
Actu réglementaire
À lire également
Suez et Airex Énergie accélèrent la production industrielle du biochar
Suez et Airex Énergie accélèrent la production industrielle du biochar
Suez et Airex Énergie, producteur canadien de biochar, s’associent pour industrialiser la valorisation des résidus de biomasse inexploités en biochar (forme stable du carbone organique). Ce combustible renouvelable est utilisé pour la fertilisation des sols urbains et agricoles.
L’intelligence artificielle met les Dasri au tapis
L’intelligence artificielle met les Dasri au tapis
La jeune pousse Lixo et Dalkia Wastenergy, cédé depuis à Paprec, expérimentent depuis avril dernier dans le centre de tri Cydel du Sydetom66, à Calce (Pyrénées-Orientales), un programme d’intelligence artificielle capable de détecter les déchets d’activités de soins à risques infectieux (Dasri) présents sur le tapis de tri.
Une formation dédiée au métier de diagnostiqueur produits, matériaux, déchets
Une formation dédiée au métier de diagnostiqueur produits, matériaux, déchets
Le syndicat professionnel des entreprises du recyclage Federec, a annoncé le lancement d’une formation réservée au métier émergeant de diagnostiqueur produits, matériaux, déchets (PMD) issus des bâtiments.
Refashion accélère l’industrialisation du recyclage avec sa plateforme « Recycle »
Refashion accélère l’industrialisation du recyclage avec sa plateforme « Recycle »
Refashion, l'éco-organisme français de la filière textile, linge de maison et chaussure, a mis en ligne sa plateforme « Recycle ». Cet outil recense les matières issues du recyclage, promeut les solutions de recyclage et facilite la mise en relation des acteurs du secteur.
Suez et Fermentalg lancent une entreprise dédiée à la valorisation du CO2 grâce aux microalgues
Suez et Fermentalg lancent une entreprise dédiée à la valorisation du CO2 grâce aux microalgues
Suez et Fermentalg créent la coentreprise « CarbonWorks ». Détenue à part égale par les deux groupes, elle a pour mission d’accélérer le développement et la commercialisation des solutions de capture et de bioconversion du CO2 par « photosynthèse microalgale ».
[Tribune] Les acteurs du reconditionné veulent « rétablir quelques vérités » face à l’appel des 1661 artistes
[Tribune] Les acteurs du reconditionné veulent « rétablir quelques vérités » face à l’appel des 1661 artistes
Alors que le projet de taxation des smartphones reconditionnés sera débattu le 10 juin à l’Assemblée nationale, la fédération RCube et le Syndicat interprofessionnel du reconditionnement et de la régénération des matériels informatiques, électroniques et télécoms (SIRRMIET), répondent aux 1661 artistes signataires de la tribune parue dans les colonnes du Journal du dimanche. Pour ces professionnels du reconditionné, il ne s’agit en aucun cas « d’opposer culture et environnement ».
Dalby lance son tour de France pour promouvoir ses produits dédiés à l'environnement
Dalby lance son tour de France pour promouvoir ses produits dédiés à l'environnement
Depuis plus d'un demi-siècle, l'entreprise lot-et-garonnaise Dalby, spécialisée dans la fabrication de bras de levage, de grues de manutention et de bennes, conçoit et commercialise une « offre globale » dédiée au secteur de l'environnement. Elle a décidé de mettre cette dernière à l'honneur en organisant un « Dalby Tour » à travers la France.
Tous les articles RECYCLAGE & RÉCUPÉRATION
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.