Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

RECYCLAGE & RÉCUPÉRATION
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Feuille de route de l'économie circulaire : le gouvernement compte lutter contre l'obsolescence programmée

Partager :
Feuille de route de l'économie circulaire : le gouvernement compte lutter contre l'obsolescence programmée
Par E.G, le 15 février 2018
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Recyclage & Récupération
Dans le cadre de l’élaboration de la feuille de route de l’économie circulaire, le gouvernement veut instaurer un plan de lutte contre l’obsolescence programmée, notamment via une meilleure information des consommateurs.

Lundi 12 février, à l’occasion du lancement de la consultation publique des deuxième et troisième parties de la pré-feuille de route de l’économie circulaire, le gouvernement a mis en avant sa volonté de lutter contre l’obsolescence programmée. Trois pistes de travail sont annoncées : l’allegement de la durée de vie des produits, en instaurant l’affichage d’un indice de durée de vie des produits d’ici janvier 2020. « L’information devra être simple, facilement compréhensible par le consommateur et incitative auprès des fabricants. Elle prendrait en compte une dizaine de critères donnant une note synthétique sur 10 », précise le ministère de la transition écologique et solidaire dans un communiqué. Par ailleurs, le gouvernement souhaite renforcer l’offre des professionnels du réemploi et de la réparation, tout en développant l’information des consommateurs. Ceci « en créant une application numérique facile d’accès (flash code sur l’étiquette des produits) permettant aux consommateurs de comparer les labels, d’expliciter les principaux impacts environnementaux, d’informer sur la traçabilité et sur l’éco-conception des produits », est-il précisé. Enfin, la feuille de route de l’économie circulaire pourrait contenir des critères de mise à disposition de pièces détachées et de facilité de démontage concernant des produits tels que les téléviseurs, les lave-vaisselle ou les lave-linge.

La secrétaire d’Etat auprès de Nicolas Hulot, Brune Poirson, estime qu’« agir pour allonger la durée de vie des produits, c’est lutter contre une double aberration, écologique et économique (...) ».

Parmi les autres mesures proposées à la consultation publique dans les deux dernières parties de la pré-feuille de route de l’économie circulaire : intensifier la lutte contre le gaspillage alimentaire, développer l’éco-conception des emballages via l’organisation d’Assises de l’éco-conception des emballages et en la soutenant financièrement, avoir recours à des engagements volontaires des producteurs pour l’incorporation de matières premières issues du recyclage, mobiliser les financements privés via les outils de la finance verte, ou encore fixer des objectifs de réduction de consommation de matières par secteur/produit/équipement. Pour rappel, la première partie de la pré-feuille de route intitulée « mieux gérer les déchets », est ouverte à la consultation publique depuis le 6 février dernier. 
Pixabay
Retrouvez toute l'information de cette rubrique dans le magazine Environnement Magazine.
Environnement Magazine, l'information de référence pour tous les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l'environnement.
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
  Environnement TV ouvre les vannes
Le 21e Carrefour des gestions locales de l'eau se tient en ce moment même à Rennes. Pour l'occasion, l'équipe d'Environnement TV vous propose une émission consacrée à l'Eau.
+ de vidéos Environnement TV
À lire également
[Tribune] La Computer Vision au service du tri des déchets
[Tribune] La Computer Vision au service du tri des déchets
Cette semaine, le CEO de Deepomatic, Augustin Marty, explique en quoi l'intelligence artificielle peut révolutionner la gestion des déchets, dans un contexte où "l’Asie ferme ses portes aux importations d’ordures non valorisables et impures en provenance d’Europe​".
Le projet de loi antigaspillage pour une économie circulaire est définitivement adopté
Le projet de loi antigaspillage pour une économie circulaire est définitivement adopté
Après l'accord trouvé en Commission mixte paritaire le 8 janvier dernier, le projet de loi antigaspillage pour une économie circulaire a été définitivement adopté par le Parlement ce jeudi 30 janvier.
Quel avenir pour le compostage des boues de stations d'épuration ?
Quel avenir pour le compostage des boues de stations d'épuration ?
Le projet de loi antigaspillage pour une économie circulaire, adopté en commission mixte paritaire le 8 janvier dernier, préoccupe les professionnels de la filière de compostage des boues d'épuration.
PET opaque : la filière du lait prête à investir dans le recyclage
PET opaque : la filière du lait prête à investir dans le recyclage
À la suite de la présentation des résultats des appels à projets pour le recyclage du PET opaque par Citéo, le 22 janvier dernier, un consortium d’industriels et de metteurs en marché de la filière du lait affirme être prêt techniquement et économiquement au retour à la bouteille, à la condition que les conditions de tri et de collecte apportent les quantités nécessaires.
[Vidéo] La consigne en Norvège : un modèle durable
[Vidéo] La consigne en Norvège : un modèle durable
Dans ce nouveau numéro d'Environnement TV, Eva Gomez vous fait découvrir le dispositif de consigne en Norvège.
Consigne pour les bouteilles en plastique : « 2023, c'est trop tôt », pour les collectivités
Consigne pour les bouteilles en plastique : « 2023, c'est trop tôt », pour les collectivités
Alors que la commission mixte paritaire a adopté le projet de loi antigaspillage pour une économie circulaire le 8 janvier dernier, l'association de collectivités territoriales, Amorce, fait le point.
Le Syctom diffère son investissement dans le centre de traitement des déchets ménagers de Romainville-Bobigny
L'agence métropolitaine des déchets ménagers de l'agglomération parisienne a décidé de suspendre l'investissement de plus de 300 millions d'euros dans le centre de traitement des déchets ménagers de Seine-Saint-Denis, en attendant l'élection du prochain exécutif, le 28 mai prochain.
Tous les articles RECYCLAGE & RÉCUPÉRATION
En partenariat avec
Nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
SALON AQUIBAT
26 Février 2020
SALON AQUIBAT
Confs'Amiante Bâti
27 Février 2020
Confs'Amiante Bâti
Confs'Amiante Navire
10 Mars 2020
Confs'Amiante Navire
+ d'événements
Emploi
- Technicien en Recherche de Fuites - H/F
- Responsable facturation H/F
- Technicien / Technicienne d'études BTP en génie climatique et énergétique
- Chargé d'affaires en contrôle technique construction F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.