Découvrez nos newsletters
Gratuites et spécialisées dans votre secteur
Accès abonnés ✉ Nos newsletters gratuites Je m'abonne
Menu

RECYCLAGE & RÉCUPÉRATION
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ
VIDÉOS

Le plastique doit être extirpé de la poubelle grise, selon PlasticsEurope

Partager :
Le plastique doit être extirpé de la poubelle grise, selon PlasticsEurope
Par Laurence Madoui, le 14 mars 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Recyclage & Récupération
A quelques semaines de l’examen du projet de loi sur l’économie circulaire, PlasticsEurope avance des propositions plus ou moins singulières. La sanction des entreprises ne triant pas leurs déchets en cinq flux existe déjà – sur le papier. La frilosité à l’égard de la consigne, sur laquelle se positionnent plusieurs entreprises, va à l’encontre des attentes du consommateur mais conforte la position des collectivités. Qui risquent de juger extrémiste l’idée de récupérer la matière sur déchets résiduels.

En 2016, les poubelles françaises ont recueilli 1,3 million de tonnes de déchets plastiques ménagers, pour moitié incinérés et pour moitié enfouis. Pour maximiser les flux voués au recyclage, l’association européenne des producteurs de matières plastiques (PlasticsEurope) recommande de :

- « Donner sa chance » à l’extension des consignes de tri :

Après la généralisation du tri de tous les emballages en plastique (bouteilles et flacons, films et sacs, pots et barquettes) en 2022, « il faudra se donner cinq ans pour dresser le bilan de l’extension des consignes de tri, avant d’envisager un modèle alternatif », préconise Hervé Millet, directeur des affaires techniques et réglementaires pour l’Europe de l’Ouest. En clair : pas de précipitation sur la consigne, qui viendrait à contrecourant de l’effort d’harmonisation des pratiques au niveau national. La prochaine directive sur les plastiques à usage unique prévoit la collecte séparée de 77 % des bouteilles en 20251 puis de 90 % en 2029. Un taux que certains jugent inaccessible sans le circuit complémentaire de la consigne. « La Bretagne le dépasse déjà », objecte Hervé Millet.

- Proscrire le stockage pour tout déchet ménager en plastique en 2025, en cohérence avec l’objectif de valorisation de 100 % du matériau :

Associée au tri de l’ensemble des emballages ménagers, la mise en place de nouvelles filières à responsabilité élargie du producteur sur les jouets, les articles de bricolage et de jardin et ceux de sport et de loisirs réduira la part des plastiques gisant avec les déchets résiduels. Pour autant, PlasticsEurope prépare le terrain à une réflexion, à terme, sur « l’intérêt éventuel d’un tri sur déchets bruts », tel que le pratique l’Espagne, en complément du tri à la source. La directive sur les déchets de mai 2018 généralisant le tri des biodéchets en 2024, « traiter la poubelle grise deviendra plus facile », escompte Hervé Millet.

- Sanctionner les entreprises négligeant le tri en cinq flux :

L’association réclame l’application de pénalités en cas de non-respect de l’obligation, instaurée par la loi de transition énergétique de 2015 et en vigueur depuis juillet 2016, du tri de cinq matériaux (papier- carton, plastique, métal, verre, bois2) produits par les entreprises à hauteur de plus de 1.100 litres/semaine. En théorie, la sanction existe : le code de l’Environnement (art. L 541-3 5° et L 541-46) la fait monter jusqu’à 150.000 euros. Faute de contrôle, elle reste lettre morte.

Par ailleurs, la plateforme de l’association dédiée aux polymères styréniques (Styrenics Circular Solutions, SCS) doit retenir cette année une technologie de recyclage chimique du polystyrène en matériau apte à l’emballage alimentaire, une application que ne permet pas le recyclage mécanique jusqu’alors pratiqué. Cette solution équipera en 2020 une unité pilote de démonstration. « La dépolymérisation, qui requiert un pré-traitement en amont, sera nécessaire pour atteindre un niveau élevé de recyclage », souligne Hervé Millet.


1 : partant de 57 % en 2017
2 : soit un gisement de 8,3 Mt/an
Wikimedia Commons / DR
Retrouvez toute l'information "recyclage & Récupération" dans Environnement Magazine.
Environnement Magazine, l'information de référence pour tous les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l'environnement.
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
Rechercher dans nos articles
  Environnement TV à la cime des arbres

Ne perdez pas une minute, Environnement TV est en ligne !
+ de vidéos Environnement TV
Les plus lus
Economie circulaire : quand les sédiments s’y collent
Economie circulaire : quand les sédiments s’y collent
Autrefois matière première, avant de basculer dans la catégorie déchet, les sédiments veulent retrouver leur statut de ressource. Ces dépôts de matières s’accumulant dans les ports et les voies navigables causent bien des difficultés aux gestionnaires maritimes et fluviaux. Alors que les coûts d’enfouissement augmentent de façon exponentielle, ces matières lourdes, difficiles à transporter, peuvent espérer une voie de sortie. Des initiatives émergent, notamment dans les domaines des éco-matériaux, de l’aménagement, de l’agriculture, et du génie civil.
« L’incendie de l’usine Lubrizol est emblématique des limites d’une gestion de crise exclusivement pilotée par l’État »
« L’incendie de l’usine Lubrizol est emblématique des limites d’une gestion de crise exclusivement pilotée par l’État »
Le 26 septembre dernier, un spectaculaire incendie s'est déclaré dans l'usine rouennaise du fabricant de produits chimiques Lubrizol. Très vite, la prise en charge de l'accident par les autorités publiques a été mise en cause. De nombreux habitants, associations et élus ont contesté l'intervention et le discours de l’État dans la gestion de la crise. Décryptage avec Olivier Borraz, directeur de recherche au CNRS et spécialiste des risques.
Trois questions à : Nicolas Soret, président de la commission déchets de l'AMF
Dépôts sauvages : Suez et Point.P déploient un dispositif de collecte des déchets de chantiers
Picogen : de l’énergie renouvelable pour la gestion des réseaux d’eau potable
À lire également
La Commission du développement durable du Sénat rejette la consigne
La Commission du développement durable du Sénat rejette la consigne
La Commission de l’aménagement du territoire et du développement durable du Sénat a examiné le projet de loi « antigaspillage pour une économie circulaire ». Elle estime que le dispositif de consigne est un « recul écologique ».
Eramet, BASF et Suez en collaboration pour recycler les batteries lithium-ion
Eramet, BASF et Suez annoncent collaborer pour le développement d'un procédé de recyclage des batteries lithium-ion.
[Décryptage] Centres de tri : le défi de la modernisation
[Décryptage] Centres de tri : le défi de la modernisation
A l’heure où les consignes de tri évoluent et où l’Etat vise la collecte de 100 % des déchets recyclables d’ici 2025, moderniser les centres de tri est devenu primordial. Pour opérer le changement, fabricants d’équipements et exploitants misent avant tout sur l’évolution des technologies de tri. Un domaine dans lequel l’intelligence artificielle semble avoir un rôle majeur à jouer.
Le Ceti recycle les vêtements en fil de coton
Le Ceti recycle les vêtements en fil de coton
Jeudi 19 septembre dernier, le Centre européen des textiles innovants (Ceti) à Tourcoing (Nord), a inauguré son démonstrateur de recyclage du coton.
Une campagne pour donner une deuxième vie aux textiles et chaussures
Une campagne pour donner une deuxième vie aux textiles et chaussures
L'éco-organisme Eco TLC lance ce jeudi 3 octobre, avec 66 marques, une campagne intitulée « Réparons, réutilisons, recyclons », pour favoriser la deuxième vie des textiles d'habillement, linge de maison et chaussures.
Risques et métiers des déchets : Amorce et Sofaxis renouvellent leur partenariat
Risques et métiers des déchets : Amorce et Sofaxis renouvellent leur partenariat
Ce jeudi 26 septembre, l’association de collectivités territoriales Amorce et Sofaxis, société du groupe Relyens, renouvellent leur partenariat pour la prévention des risques dans les métiers de la gestion des déchets.
Recyclage des plastiques : Skytech obtient une aide au financement de 2,2 millions d'euros
Recyclage des plastiques : Skytech obtient une aide au financement de 2,2 millions d'euros
Skytech a annoncé ce lundi 14 octobre, remporter un appel à projets de l'Ademe, ce qui lui permet d'obtenie une aide au financement de 2,2 millions d'euros.
Tous les articles RECYCLAGE & RÉCUPÉRATION
En partenariat avec
Accès au kiosque
Événements
Batimat
4 Novembre 2019
Batimat
Le Salon des Professionnels de l’Amiante 2019
13 Novembre 2019
Le Salon des Professionnels de l’Amiante 2019
Solutrans
19 Novembre 2019
Solutrans
+ d'événements
Emploi
- Technicien de maintenance H/F
- Chef de Projet - Facturation et Recouvrement H/F
- Technicien / Technicienne en Hygiène, Sécurité, Environnement industriel -HSE-
- Contrôleur de Gestion Industrielle F/H
+ d’offres
Rubriques
Eau
Recyclage
Énergie
Territoires
Cleantech
Politiques
Pollutions
Biodiversité
Mobilité
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Magazines
BTP Magazine
BTP Rail
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Emploi
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD
CGV (digital)
CGV (magazines)
CGV (pub)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.