Abonnements Découvrez nos formules print et numérique Accès abonnés Voir nos offres
Menu

RECYCLAGE & RÉCUPÉRATION
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ
EMPLOI

Le plastique doit être extirpé de la poubelle grise, selon PlasticsEurope

Partager :
Le plastique doit être extirpé de la poubelle grise, selon PlasticsEurope
Par Laurence Madoui, le 14 mars 2019
Découvrez notre newsletter gratuite Recyclage & Récupération
A quelques semaines de l’examen du projet de loi sur l’économie circulaire, PlasticsEurope avance des propositions plus ou moins singulières. La sanction des entreprises ne triant pas leurs déchets en cinq flux existe déjà – sur le papier. La frilosité à l’égard de la consigne, sur laquelle se positionnent plusieurs entreprises, va à l’encontre des attentes du consommateur mais conforte la position des collectivités. Qui risquent de juger extrémiste l’idée de récupérer la matière sur déchets résiduels.

En 2016, les poubelles françaises ont recueilli 1,3 million de tonnes de déchets plastiques ménagers, pour moitié incinérés et pour moitié enfouis. Pour maximiser les flux voués au recyclage, l’association européenne des producteurs de matières plastiques (PlasticsEurope) recommande de :

- « Donner sa chance » à l’extension des consignes de tri :

Après la généralisation du tri de tous les emballages en plastique (bouteilles et flacons, films et sacs, pots et barquettes) en 2022, « il faudra se donner cinq ans pour dresser le bilan de l’extension des consignes de tri, avant d’envisager un modèle alternatif », préconise Hervé Millet, directeur des affaires techniques et réglementaires pour l’Europe de l’Ouest. En clair : pas de précipitation sur la consigne, qui viendrait à contrecourant de l’effort d’harmonisation des pratiques au niveau national. La prochaine directive sur les plastiques à usage unique prévoit la collecte séparée de 77 % des bouteilles en 20251 puis de 90 % en 2029. Un taux que certains jugent inaccessible sans le circuit complémentaire de la consigne. « La Bretagne le dépasse déjà », objecte Hervé Millet.

- Proscrire le stockage pour tout déchet ménager en plastique en 2025, en cohérence avec l’objectif de valorisation de 100 % du matériau :

Associée au tri de l’ensemble des emballages ménagers, la mise en place de nouvelles filières à responsabilité élargie du producteur sur les jouets, les articles de bricolage et de jardin et ceux de sport et de loisirs réduira la part des plastiques gisant avec les déchets résiduels. Pour autant, PlasticsEurope prépare le terrain à une réflexion, à terme, sur « l’intérêt éventuel d’un tri sur déchets bruts », tel que le pratique l’Espagne, en complément du tri à la source. La directive sur les déchets de mai 2018 généralisant le tri des biodéchets en 2024, « traiter la poubelle grise deviendra plus facile », escompte Hervé Millet.

- Sanctionner les entreprises négligeant le tri en cinq flux :

L’association réclame l’application de pénalités en cas de non-respect de l’obligation, instaurée par la loi de transition énergétique de 2015 et en vigueur depuis juillet 2016, du tri de cinq matériaux (papier- carton, plastique, métal, verre, bois2) produits par les entreprises à hauteur de plus de 1.100 litres/semaine. En théorie, la sanction existe : le code de l’Environnement (art. L 541-3 5° et L 541-46) la fait monter jusqu’à 150.000 euros. Faute de contrôle, elle reste lettre morte.

Par ailleurs, la plateforme de l’association dédiée aux polymères styréniques (Styrenics Circular Solutions, SCS) doit retenir cette année une technologie de recyclage chimique du polystyrène en matériau apte à l’emballage alimentaire, une application que ne permet pas le recyclage mécanique jusqu’alors pratiqué. Cette solution équipera en 2020 une unité pilote de démonstration. « La dépolymérisation, qui requiert un pré-traitement en amont, sera nécessaire pour atteindre un niveau élevé de recyclage », souligne Hervé Millet.


1 : partant de 57 % en 2017
2 : soit un gisement de 8,3 Mt/an
Wikimedia Commons / DR
Tous nos articles à partir de 8,99 €
JE M'ABONNE
S'identifier
S'inscrire
S'abonner
S'abonner
S'abonner
S'abonner
TenCate présente son aquatextile
Voir toutes nos interviews POLLUTEC 2018
En partenariat avec
À lire également
Indra Automobile Recycling annonce un chiffre d'affaires de 58,4 millions d'euros en 2018
Indra Automobile Recycling annonce un chiffre d'affaires de 58,4 millions d'euros en 2018
Le recycleur automobile, Indra Automobile Recycling, affiche un chiffre d'affaires de 58,4 millions d'euros en 2018.
Wicona met des billettes d'aluminium bas carbone sur le marché
Wicona met des billettes d'aluminium bas carbone sur le marché
L’industriel Wicona a annoncé le 13 mars dernier, la mise sur le marché de billettes d’aluminium bas carbone.
Federec lance ses premiers Trophées de l’innovation
Federec lance ses premiers Trophées de l’innovation
Le 2 avril prochain, la Fédération des entreprises du recyclage (Federec) remettra ses Trophées Innovation recyclage.
Trois questions à Christèle Chancrin, fondatrice du cabinet e3conseil
Trois questions à Christèle Chancrin, fondatrice du cabinet e3conseil
La filière à responsabilité élargie du producteur (REP), envisagée par le gouvernement, n’est pas forcément la solution idéale pour bien gérer les mégots : la collecte séparée de ces déchets dangereux est justifiée mais leur recyclage improbable, estime Christèle Chancrin.
Emballages plastiques : Nestlé dévoile un nouveau packaging et annonce ses objectifs à l'horizon 2025
Emballages plastiques : Nestlé dévoile un nouveau packaging et annonce ses objectifs à l'horizon 2025
Alors que le pacte national sur les emballages plastiques pour 2025 sera signé ce jeudi 21 février entre le gouvernement, de grands industriels et les ONG WWF et la Fondation Tara Expéditions, le groupe Nestlé annonce ses objectifs : atteindre 25% d’incorporation de matières recyclées et produire 100% d’emballages recyclables d’ici 2025.
Carbios produit les premières bouteilles en PET issu à 100% du recyclage de déchets plastiques
Carbios produit les premières bouteilles en PET issu à 100% du recyclage de déchets plastiques
Carbios a annoncé le 27 février, avoir produit ses premières bouteilles en PET à partir de déchets de plastiques 100% biorecyclés.
Jean-François Hummel est nommé directeur général de la fédération Envie
Ce lundi 4 mars, Jean-François Hummel est nommé directeur général de la fédération Envie, qui collecte et rénove des équipements électriques et électroniques.
Tous les articles RECYCLAGE & RÉCUPÉRATION
ACCÈS AU KIOSQUE
Événements
Sifer 2019
26 Mars 2019
Sifer 2019
Intersol 2019
26 Mars 2019
Intersol 2019
RailTech Europe 2019
26 Mars 2019
RailTech Europe 2019
+ D'ÉVÉNEMENTS
Emploi
- Technicien(ne) de maintenance PAC/CLIM H/F à St-Nazaire
- Opérateur Hydrocureur H/F
- Agent / Agente d'entretien des parcs et jardins
+ D’OFFRES
Rubriques
Eau
Recyclage
Énergie
Territoires
Cleantech
Politiques
Pollutions
Biodiversité
Mobilité
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Magazines
BTP Magazine
BTP Rail
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Emploi
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD 2018
CGV (digital)
CGV (magazines)
CGV (pub)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.