Offre Silver (à partir de 8,90 €)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Eqiom développe une filière industrielle de valorisation des sédiments de dragage

Par E.G, le 24 mai 2019.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Le cimentier Eqiom et l’IMT Lille Douai ont annoncé le 23 mai, mener en collaboration un projet industriel de valorisation des sédiments de dragage dans la fabrication de liants hydrauliques.

« Actuellement, la seule alternative pour pallier l’envasement des voies d’eau est le dragage. Mais cela n’est pas sans poser des problèmes de stockage et d’élimination des matériaux extraits déposés à terre », rappelle Eqiom dans un communiqué de presse. Sujet sur lequel se penche l’industriel depuis cinq ans, dans le cadre de sa participation à la chaire Ecosed, portée par l’école des Mines de Douai.

« Afin de résoudre ces interrogations scientifiques et pour apporter des solutions pertinentes à la valorisation des sédiments dans l’industrie cimentière, nous nous sommes rapprochés du Département génie civil & environnemental de l’IMT Lille Douai dont l’expertise sur le matériau sédiment n’est plus à prouver. Ce rapprochement a donné naissance à un projet innovant et précurseur soutenu par la région Hauts-de-France : le projet Sedicim », précise Jaouad Nadah, responsable support technique client chez Eqiom. L’industriel étudie ainsi la « faisabilité technico-économique de la valorisation des sédiments de dragage non dangereux non inertes dans la fabrication de liants hydrauliques », afin de développer une filière industrielle.

Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Dernier numéro
Actu réglementaire
À lire également
La Poste et RePack s'associent pour développer un circuit de l’emballage réutilisable
La Poste et RePack s'associent pour développer un circuit de l’emballage réutilisable
La société finlandaise RePack s’adosse à La Poste pour raccourcir le circuit de ses emballages retournés, en proposant un service de livraison responsable aux commerces en ligne français.
[Dossier] Réemploi, seconde vie : les alternatives s’étoffent
[Dossier] Réemploi, seconde vie : les alternatives s’étoffent
Sans injonction réglementaire mais sous l’effet de la crise sanitaire, des collectivités soutiennent la production de masques, des acteurs publics et privés organisent la collecte séparée en vue du recyclage et des chercheurs affinent les préalables à la réutilisation. Panorama des principales opérations pionnières.
Recyclage : L’Oréal France, Carrefour et TerraCycle ciblent les emballages cosmétiques
Recyclage : L’Oréal France, Carrefour et TerraCycle ciblent les emballages cosmétiques
Un nouveau partenariat regroupe Carrefour, L’Oréal France et TerraCycle pour le recyclage des emballages cosmétiques dans l’objectif de les réemployer en mobilier extérieur.
Thomas Lehoucq nommé directeur de Chimirec Dugny
Thomas Lehoucq nommé directeur de Chimirec Dugny
Chimirec, spécialiste de la gestion des déchets, a annoncé la nomination de Thomas Lehoucq au poste de directeur du site historique de Dugny. Il aura la charge de piloter et mettre en œuvre la stratégie de développement de Chimirec Dugny.
[Dossier/2] À tâtons vers l’écoconception
[Dossier/2] À tâtons vers l’écoconception
L’objectif premier de la Coop des masques est de produire : 45 millions de masques chirurgicaux et FFP2 par an (le double en cas de pandémie) doivent sortir de l’usine de Grâces (Côtes-d’Armor), active depuis fin janvier.
[Dossier/3] Chaîner l’amont et l’aval 
[Dossier/3] Chaîner l’amont et l’aval 
Terra Cycle fait monter le stock : 10 tonnes de masques sont à accumuler avant expédition vers l’usine de recyclage du Royaume-Uni, où est basée l’antenne européenne de l’entreprise états-unienne.
Recommerce veut séduire l’administration publique avec le reconditionné  
Recommerce veut séduire l’administration publique avec le reconditionné  
Le spécialiste du smartphone reconditionné, Recommerce, veut booster la filière des appareils électroniques reconditionnés, notamment les smartphones, dans l’administration publique.
Tous les articles RECYCLAGE & RÉCUPÉRATION
Inscrivez-vous aux Trophées de la Distribution de Matériels
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.