Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

RECYCLAGE & RÉCUPÉRATION
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Skytech inaugure sa ligne de séparation de plastiques industriels

Partager :
Skytech inaugure sa ligne de séparation de plastiques industriels
Par Agnès Breton, le 3 juillet 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Recyclage & Récupération
Skytech a présenté, ce jeudi 27 juin à Bonnières-sur-Seine (78), sa ligne de séparation des plastiques issus du traitement des déchets d’équipements électriques et électroniques ainsi que des véhicules hors d’usage.
 
« Le démarrage de notre activité industrielle s’appuie sur une histoire riche de promesses, avec en toile de fond le développement de l’économie circulaire », avance Philippe Caron, président de Skytech. L’histoire commence par le travail de recherche et développement de la société APR2, qui a mis au point un procédé breveté de séparation de polymères plastiques par triboélectricité. En s’appuyant sur le savoir-faire d’APR2, « la création de Skytech repose sur la volonté de donner une identité à ce travail », explique Philippe Caron.
 
Le procédé de Skytech permet de séparer, sans solvant, des granulats de plastiques issus du broyage de déchets d’équipements électriques et électroniques (D3E) ainsi que des véhicules hors d’usage (VHU) que les techniques de tri traditionnelles ne parviennent pas à isoler, car ils présentent les mêmes caractéristiques techniques. La triboélectricité parvient à les séparer en se basant sur leur capacité à acquérir des charges positives ou négatives lorsque ces broyats se frottent les uns aux autres sous l’action d’un champ électrique intense (de l’ordre de 70 000 volts).

Objectif 100 % pur
 
Résultat, l’entreprise est capable de fournir des granulats d’ABS (acrylonitrile butadiène styrène), de PS (polystyrène) et de PP (polypropylène) (et d’isoler le PA) à une pureté comprise entre 97 et 99 %. « Notre objectif est d’atteindre les 100 % », avance Hervé Garest, responsable de production de Skytech. Ces taux de séparation sont contrôlés dans le laboratoire intégré de l’entreprise. Cinq paramètres techniques y sont vérifiés pour répondre aux cahiers des charges des plasturgistes (dureté, mesure de l’indice de fluidité, couleur, traction et flexion).
 
Une fois triés, les granulés sont utilisables dans la fabrication de produits neufs. La capacité de la ligne de production est actuellement de 250 t par mois, et Skytech ambitionne de produire à l’horizon 2025, 10 000 tonnes par an et par ligne de séparation de plastiques recyclés. « Nous nous sommes installés sur un marché de niche où il existe peu de concurrence. En effet, lorsque la qualité est au rendez-vous, un prix de marché existe », justifie le président, même si le recyclé n’a pas encore totalement séduit les plasturgistes.

« Un business profitable »

« L’acceptation est en cours et la proportion de recyclé progresse, notamment pour tenir compte de la demande des consommateurs », constate Philippe Caron. « Les cours des matériaux en plastique recyclé et les résines vierges commencent à être décorrélés. Un marché de la matière recyclée se crée, et c’est une bonne nouvelle », se réjouit-il. « Nous souhaitons, d’ici à la fin de l’année, nous équiper d’une extrudeuse pour livrer des granules à plus haute valeur ajoutée aux plasturgistes. Mais ces machines nécessitent des financements qui ne sont pas là à ce jour », constate Philippe Caron. Gageons que ces fonds ne tarderont pas à venir pour cette PME qui fonctionne comme une star-up.
 
La ligne de séparation de Skytech comprend quatre étages. © Skytech
Retrouvez toute l'information de cette rubrique dans le magazine Environnement Magazine.
Environnement Magazine, l'information de référence pour tous les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l'environnement.
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
  Environnement TV ouvre les vannes
Le 21e Carrefour des gestions locales de l'eau se tient en ce moment même à Rennes. Pour l'occasion, l'équipe d'Environnement TV vous propose une émission consacrée à l'Eau.
+ de vidéos Environnement TV
À lire également
PET opaque : la filière du lait prête à investir dans le recyclage
PET opaque : la filière du lait prête à investir dans le recyclage
À la suite de la présentation des résultats des appels à projets pour le recyclage du PET opaque par Citéo, le 22 janvier dernier, un consortium d’industriels et de metteurs en marché de la filière du lait affirme être prêt techniquement et économiquement au retour à la bouteille, à la condition que les conditions de tri et de collecte apportent les quantités nécessaires.
E.Leclerc va supprimer les couverts en plastiques des produits Marque repère dès janvier 2020
E.Leclerc va supprimer les couverts en plastiques des produits Marque repère dès janvier 2020
Après avoir annoncé en novembre dernier, que 100% des emballages plastiques de sa marque repère seraient recyclables d'ici 2023, le groupe E.Leclerc vient d'annoncer la suppression des couverts en plastique dans tous les produits de la marque dès janvier 2020.
PET opaque: des avancées sur le recyclage
PET opaque: des avancées sur le recyclage
Les problèmes liés à la recyclabilité du PET opaque utilisé dans certaines bouteilles de lait ou encore d’huile restent un défi. Toutefois, dans un communiqué Citéo et les acteurs du secteur listent les avancées réalisées ces deux dernières années dans le domaine.
[Tribune] Sacs biosourcés compostables et économie circulaire : pourquoi briser une dynamique vertueuse ?
[Tribune] Sacs biosourcés compostables et économie circulaire : pourquoi briser une dynamique vertueuse ?
Cette semaine, Christophe Doukhi de Boissoudy, président du Club Bio-plastiques, revient sur le rôle des sacs biosourcés et biodégradables dans le développement d'une économie circulaire. "Si l’objectif de sortir du « tout plastique » est louable et nécessaire, ne jetons pas pour autant le bébé avec l’eau du bain", alerte-t-il.
Un appel à projets pour réduire et recycler les déchets du bâtiment
Un appel à projets pour réduire et recycler les déchets du bâtiment
Mercredi 5 février, le ministère de la transition écologique et l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe), ont lancé un appel à projets pour la réduction, le recyclage et la valorisation des déchets du bâtiment.
Quel avenir pour le compostage des boues de stations d'épuration ?
Quel avenir pour le compostage des boues de stations d'épuration ?
Le projet de loi antigaspillage pour une économie circulaire, adopté en commission mixte paritaire le 8 janvier dernier, préoccupe les professionnels de la filière de compostage des boues d'épuration.
[Vidéo] La consigne en Norvège : un modèle durable
[Vidéo] La consigne en Norvège : un modèle durable
Dans ce nouveau numéro d'Environnement TV, Eva Gomez vous fait découvrir le dispositif de consigne en Norvège.
Tous les articles RECYCLAGE & RÉCUPÉRATION
En partenariat avec
Nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
SALON AQUIBAT
26 Février 2020
SALON AQUIBAT
Confs'Amiante Bâti
27 Février 2020
Confs'Amiante Bâti
Confs'Amiante Navire
10 Mars 2020
Confs'Amiante Navire
+ d'événements
Emploi
- Technicien Assainissement (H/F)
- Chargé Prévention Santé Sécurité H/F
- Ouvrier / Ouvrière paysagiste
- Chef d'Equipe Electricité Transport F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.