Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

RECYCLAGE & RÉCUPÉRATION
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Consigne : Jacques Vernier rend son pré-rapport au gouvernement

Partager :
Consigne : Jacques Vernier rend son pré-rapport au gouvernement
Par E.G, le 13 septembre 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Recyclage & Récupération
Ce jeudi 12 septembre, Jacques Vernier a remis au ministère de la transition écologique, son pré-rapport sur la mise en œuvre d’une consigne en France.

Missionné par le gouvernement en juin dernier pour notamment établir un rapport d’expertise sur la mise en œuvre d’un dispositif de consigne sur les emballages de boisson sur le territoire national, Jacques Vernier a rendu ses premières conclusions ce jeudi 12 septembre. Le pré-rapport est remis à la secrétaire d’Etat Brune Poirson quelques jours avant l’examen du projet de loi « antigaspillage pour une économie circulaire » en séance publique, au Sénat.

Jacques Vernier propose donc de favoriser le développement de la consigne pour réemploi, notamment celui du verre, en imposant des taux minimum de réemploi aux industriels, qui seraient sanctionnés pour non-atteinte des objectifs fixés. Mais également d’étendre la consigne au-delà des bouteilles en plastique, en intégrant les canettes en métal et les briques en carton.

27.000 machines pour une consigne à 0,15 euros

En ce qui concerne le prix de la consigne, Jacques Vernier souligne que « le montant de 0,15 euros envisagé par le "collectif boissons" semble bien ajusté ». Mais « son impact psychologique sur le consommateur fait cependant peur à certains producteurs d’eau, dont le prix affiché à l’achat de la bouteille doublerait presque avec un tel niveau de consigne », souligne le rapport. Par ailleurs, Jacques Vernier insiste sur l’importance d’un maillage suffisant de points de reprise pour assurer la réussite du dispositif. « En France, l’étude du collectif boisson propose de mettre en œuvre 27.000 machines de déconsignation et au total 110.000 points de reprise, soit environ 1,7 par 1000 habitants », peut-on lire.

En s’appuyant sur des expériences de consignes à l’étranger, Jacques Vernier souligne également que les taux de recyclage varient de 79 à 98% tous matériaux confondus. « Aucun pays n’a réussi à obtenir 90% de collecte, tous matériaux confondus, sans système de consigne », fait remarquer le pré-rapport. 90% étant l’objectif fixé par l’Etat français pour le taux de collecte, tous emballages confondus.

Un travail avec les collectivités

Du côté des collectivités, les pertes liées à la mise en place d’un tel dispositif seraient moindres d’après ce rapport : elles perdraient environ 12 millions d’euros, soit 1% des ressources globales que leur procurent les soutiens actuels de Citeo et les vente de matériaux. « Une interprétation erronée de certains documents avait pu laisser penser que les collectivités perdraient 170 millions d’euros de soutiens pour la collecte et le traitement des matières et 58 millions d’euros de ventes de matières », pointe Jacques Vernier, qui estime que ces 12 millions d’euros pourraient être aisément compensés. Selon Brune Poirson, « l’objectif du gouvernement est de travailler avec les collectivités locales pour que le projet de loi anti-gaspillage leur réaffirme toutes les garanties nécessaires pour que leurs budgets et leurs moyens d’action ne soit pas pénalisés ».

« Ce pré-rapport a permis une première phase de diagnostic avec l’audition de près de 50  parties prenantes. Une deuxième phase de concertation permettra à chacun des acteurs concernés de participer à la définition de scénarios possibles d’un déploiement d’une consigne "à la française" », précise le ministère.
DR
Retrouvez toute l'information "recyclage & Récupération" dans Environnement Magazine.
Environnement Magazine, l'information de référence pour tous les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l'environnement.
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
  [Vidéo] Le coup de cœur d'Agnès

Dans ce nouveau numéro d'Environnement TV, Agnès se réjouit de la réouverture de la Bièvre. Affluent de la Seine, elle avait été recouverte sur une partie de son parcours au début du XXe siècle.
+ de vidéos Environnement TV
À lire également
Tarkett met au point une « technologie révolutionnaire » pour recycler les moquettes usagées
Le fabricant de dalles de moquette et de revêtement de sol, Tarkett, s’est associé à l’entreprise italienne Aquafil pour recycler les principaux composants des moquettes en fin de vie. Une initiative amenée à faire date dans le secteur de la construction et de la rénovation.
La première « conciergerie du recyclage » française fête ses 10 ans
Depuis 10 ans, le groupe francilien TGW propose « l'unique conciergerie du recyclage en France ». Destinée aux entreprises, elle vise à accompagner ces dernières dans leur démarche de collecte, de tri et de recyclage de leurs déchets en favorisant les filières de traitement et de valorisation françaises.
Federec va publier un indice de variation des coûts de mise en stockage des refus de tri
Federec va publier un indice de variation des coûts de mise en stockage des refus de tri
Ce mercredi 15 janvier, la Fédération des entreprises du recyclage (Federec) annonce la parution d'un nouvel indice de variation des coûts de mise en stockage des refus de tri.
Jean-Louis Chaussade quittera le conseil d'administration de Suez en 2020
Jean-Louis Chaussade quittera le conseil d'administration de Suez en 2020
Jean-Louis Chaussade, l'actuel président du groupe Suez, a annoncé qu'il quittera le conseil d'administration du groupe en mai 2020.
Le groupe Derichebourg voit son chiffre d'affaires diminuer en raison du contexte géopolitique
Le groupe Derichebourg voit son chiffre d'affaires diminuer en raison du contexte géopolitique
Le groupe Derichebourg annonce un chiffre d'affaires de 2,7 milliards d'euros pour l'exercice 2018-2019.
[Tribune] Sacs biosourcés compostables et économie circulaire : pourquoi briser une dynamique vertueuse ?
[Tribune] Sacs biosourcés compostables et économie circulaire : pourquoi briser une dynamique vertueuse ?
Cette semaine, Christophe Doukhi de Boissoudy, président du Club Bio-plastiques, revient sur le rôle des sacs biosourcés et biodégradables dans le développement d'une économie circulaire. "Si l’objectif de sortir du « tout plastique » est louable et nécessaire, ne jetons pas pour autant le bébé avec l’eau du bain", alerte-t-il.
E.Leclerc va supprimer les couverts en plastiques des produits Marque repère dès janvier 2020
E.Leclerc va supprimer les couverts en plastiques des produits Marque repère dès janvier 2020
Après avoir annoncé en novembre dernier, que 100% des emballages plastiques de sa marque repère seraient recyclables d'ici 2023, le groupe E.Leclerc vient d'annoncer la suppression des couverts en plastique dans tous les produits de la marque dès janvier 2020.
Tous les articles RECYCLAGE & RÉCUPÉRATION
En partenariat avec
Nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
Assises Européenne de la Transition Énergétique
28 Janvier 2020
Assises Européenne de la Transition Énergétique
Carrefour des Gestions Locales de l'Eau
29 Janvier 2020
Carrefour des Gestions Locales de l'Eau
Biogaz Europe
29 Janvier 2020
Biogaz Europe
+ d'événements
Emploi
- Ingénieur de conformité en équipements industriels H/F
- Electromécanicien(ne) H/F
- Animateur / Animatrice en sécurité du travail
- Ingénieur commercial F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.