Découvrez nos newsletters
Gratuites et spécialisées dans votre secteur
Accès abonnés ✉ Nos newsletters gratuites Je m'abonne
Menu

RECYCLAGE & RÉCUPÉRATION
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Consigne : une « erreur » à 600 millions d’euros, selon Federec

Partager :
Consigne : une « erreur » à 600 millions d’euros, selon Federec
Par Laurence Madoui, le 25 juin 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Recyclage & Récupération
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Instaurer une consigne sur les canettes et bouteilles en plastique sera coûteux, pour un gain environnemental dérisoire, affirme Federec. La décision « unilatérale » du gouvernement s’inscrit à rebours de la simplification des règles du tri à la source, qu’accompagnent des centaines de millions d’euros d’investissement dans la modernisation des centres de tri.

« Les vendeurs d’eau et de sodas font sécession (du) système collectif » de collecte et de tri des emballages, basé depuis 1992 sur la « mutualisation des coûts », dénonce Federec dans un courrier au Premier ministre daté du 23 juin. La Fédération des entreprises du recyclage vise le trio Coca-Danone-Nestlé, promoteur d’un système de consigne des bouteilles et canettes via la grande distribution, qui court-circuiterait le service public local. La mesure « cassera le tri citoyen » qui se verra « réduit à un échange monétaire, sans apporter de réel bénéfice environnemental », selon les recycleurs. Qui préparent un courrier en direction des parlementaires.

Un greenwashing inefficace

Si seulement 57 % des bouteilles en plastique sont recyclées (chiffre 2017), « 99 % sont collectées, rappelle Jean-Luc Petithuguenin. Une consigne empruntée aux années 1970 n’est pas à la réponse adaptée, assène le vice-président de Federec, qui ne goûte guère ce greenwashing. L’enjeu porte sur l’orientation de 100 % du gisement recyclable vers le bac jaune. ». C’est précisément l’objet de l’extension du tri à tous les emballages en plastique, qui simplifiera nationalement le geste fin 2022.

La consigne consiste en la restitution d’une caution de 10 à 20 centimes au consommateur rapportant les emballages aux enseignes partenaires des metteurs en marché, en vue d’un recyclage – non d’un réemploi. « Au maximum, 80 à 90 % des contenants sont ramenés. En moyenne, on tourne autour de 70 % », estime Jean-Luc Petithuguenin. Soit un gain indû pour les sociétés porteuses du dispositif ciblé, côté plastique, sur « la crème des crèmes soit le PET », facilement recyclable et objet d’une demande soutenue. « La consigne viendra privatiser les seuls plastiques qui rapportent pour ne laisser aux collectivités que ceux qui coûtent », écrit Federec à Matignon.

Au détriment des collectivités et du petit commerce

Jean-Luc Petithuguenin évalue entre 200 et 300 millions d’euros par an la perte de recettes pour les collectivités qui subiront un détournement de matière. Sans compter « le SDF de la place des Ternes qui videra le bac jaune pour en tirer quelques pièces … A l’image du Lumpenproletariat du système allemand que l’on nous vante ».

La ponction sera, selon lui, équivalente pour les consommateurs qui ne rapporteront pas l’emballage. « Un tel coût est-il justifié pour cibler 1 % du gisement des bouteilles en plastique ?, feint de s’interroger le président de Paprec. Multiplier les canaux de récupération alourdira l’écobilan lié aux transports. Et le commerce de proximité pâtira de la consigne, qui drainera le consommateur vers les grandes enseignes. »

Federec défend un schéma intégrant l’extension des consignes de tri (2022) et la généralisation du tri des biodéchets (2025) : à côté de ces déchets de table et de jardin, les ménages trieraient les déchets « humides et sales » (le flux résiduel) et, à domicile comme hors foyer, les emballages (hors verre). « 30 % des emballages se perdent dans la rue, les transports, sur les sites de loisirs », pointe le président de Federec, Jean-Philippe Carpentier.
DR
  [Vidéo] Cycl'eau 2020, une première édition réussie à Lille
+ de vidéos Environnement TV
Actu réglementaire
Arrêté du 16 octobre 2020 portant nomination d'élèves ingénieurs de première année à l'Ecole nationale des ponts et chaussées Lire
Arrêté du 8 octobre 2020 portant nomination au conseil d'administration de l'établissement public chargé de l'aménagement du secteur IV de Marne-la-Vallée Lire
Décision du 14 octobre 2020 portant approbation du réseau de centres VHU agréés mis en place par PORSCHE FRANCE en application de l'article R. 543-156-1 du code de l'environnement Lire
Arrêté du 23 octobre 2020 relatif aux conditions d'achat de l'électricité produite par les installations implantées sur bâtiment utilisant l'énergie solaire photovoltaïque d'une puissance crête installée inférieure ou égale à 100 kilowatts Lire
Arrêté du 21 octobre 2020 portant déclassement d'une parcelle relevant du domaine public fluvial confié à Voies navigables de France (VNF) sur le territoire de la commune de Soisy-sur-Seine (Essonne) Lire
Arrêté du 16 octobre 2020 modifiant le Catalogue officiel des espèces et variétés de plantes cultivées en France (espèces légumières) Lire
Arrêté du 21 octobre 2020 portant modification de l'arrêté du 21 octobre 2019 relatif aux mesures de contrôle de la pêcherie professionnelle d'anguille (Anguilla anguilla) dans les eaux maritimes Lire
Arrêté du 14 octobre 2020 relatif à l'agrément des modalités de prise en compte des « chaudières numériques » dans la réglementation thermique 2012 Lire
Arrêté du 17 septembre 2020 relatif à la prévention de l'introduction et de la propagation des espèces végétales exotiques envahissantes sur le territoire de la Guyane Lire
Arrêté du 17 septembre 2020 relatif à la prévention de l'introduction et de la propagation des espèces animales exotiques envahissantes sur le territoire de la Guyane Lire
Arrêté du 27 août 2020 portant agrément de la société de coordination « SAC PLURIAL NOVILIA - SAINT DIZIER » Lire
Avis relatif à l'ouverture d'une procédure nationale d'opposition pour la demande d'annulation de l'enregistrement de l'indication géographie protégée « Volailles de Loué » Lire
Arrêté du 16 octobre 2020 portant nomination d'élèves ingénieurs de deuxième année et troisième année à l'Ecole nationale des ponts et chaussées Lire
Arrêté du 14 octobre 2020 portant nomination au comité de bassin Artois-Picardie Lire
Arrêté du 13 octobre 2020 portant nomination au comité de bassin Seine-Normandie Lire
Arrêté du 9 octobre 2020 portant nomination au conseil d'administration de l'Agence de l'eau Rhône-Méditerranée et Corse Lire
Arrêté du 9 octobre 2020 portant nomination au conseil d'administration de l'Agence de l'eau Rhône-Méditerranée et Corse Lire
Arrêté du 6 octobre 2020 portant nomination au conseil d'administration de l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail Lire
Arrêté du 23 septembre 2020 portant nomination au comité de bassin Rhône-Méditerranée Lire
Décret n° 2020-1285 du 21 octobre 2020 prorogeant le mandat des personnalités associées au Conseil économique, social et environnemental Lire
À lire également
Bruno Roussel est le nouveau directeur général du syndicat départemental Trifyl
Bruno Roussel est le nouveau directeur général du syndicat départemental Trifyl
Bruno Roussel a été nommé directeur général des services de l’établissement public de gestion des déchets à l’échelle départementale, Trifyl.
Baudelet Environnement acquiert la société SATC Delannoy
Le groupe Baudelet Environnement a fait l'acquisition de la société SATC Delannoy, spécialiste de la valorisation des déchets sidérurgiques et de l'exploitation de matériaux.
Dix millions d'euros pour les structures du réemploi touchées par la crise
Dix millions d'euros pour les structures du réemploi touchées par la crise
L'Agence de la transition écologique (Ademe) vient de lancer, dans le cadre du plan de relance gouvernemental, une enquête sur le futur dispositif de soutien aux structures de réemploi de l'économie sociale et solidaire.
Meubles usagés : près de 900.000 tonnes collectées en 2019
Meubles usagés : près de 900.000 tonnes collectées en 2019
En 2019, l’éco-organisme Eco-mobilier a collecté 874.052 tonnes de déchets d’éléments d’ameublement.
François Excoffier est élu président de Federec
François Excoffier est élu président de Federec
François Excoffier vient d'être élu à la présidence de la Fédération des entreprises du recyclage (Federec).
Murfy lève 8 millions d’euros
Murfy lève 8 millions d’euros
La start-up qui prône la réparation plutôt que l’achat de neuf en cas de panne, annonce avoir levé plusieurs millions d’euros.
Les quatrièmes assises de l'économie circulaire s'ouvrent à Paris
Les quatrièmes assises de l'économie circulaire s'ouvrent à Paris
Ce lundi 7 septembre, s'ouvrent les quatrièmes assises de l'économie circulaire, organisées par l'Ademe.
Tous les articles RECYCLAGE & RÉCUPÉRATION
Tous nos magazines
Accéder au kiosque
En partenariat avec
Événements
FEDEREC, L’industrie du recyclage : quel plan de relance ?
29 Octobre 2020
Intersol 2020
3 Novembre 2020
bauma CONEXPO INDIA
3 Novembre 2020
+ d'événements
Emploi
- Technicien Traitement des Eaux- H/F
- Automaticien(ne) H/F
- Agent / Agente d'entretien des espaces naturels
- PROJETEUR HVAC F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.