Offre Silver (à partir de 8,90 €)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Cigéo : lancement des premières consultations sur le projet d'enfouissement des déchets nucléaires

Cigéo : lancement des premières consultations sur le projet d'enfouissement des déchets nucléaires
La concertation aborde la question du projet d’enfouissement profond de déchets nucléaires à haute activité à Bure. Crédits : Pixabay
Par Abdessamad Attigui, le 17 février 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Le 28 janvier dernier, près de 280 personnes ont participé à la concertation en ligne engagée par l’Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs (Andra), sur la phase industrielle pilote du projet de stockage géologique Cigéo à Bure (Meuse).

Dans un premier temps d’échanges sur la phase industrielle pilote (Phipil) de Cigéo, près de 280 personnes ont pris part à la concertation organisée jeudi 28 janvier 2021. Cette démarche de concertation a été engagée par l’Andra sur la phase pilote, pour plus de « transparence et de dialogue avec la société » sur le projet Cigéo. Il consiste à enfouir en profondeur des déchets radioactifs à haute activité dans les sous-sols de Bure située dans la Meuse. 

L’adjoint du directeur du projet, Pascal Leverd, a d’abord présenté la démarche de déploiement et de fonctionnement de la Phipil si le projet est autorisé. Il a également précisé les prochaines étapes de concertation avec le public et les parties prenantes pour « poursuivre la définition des objectifs de ces premières années du projet ». Cette réunion a également été l’occasion pour la Direction générale de l’Énergie et du Climat (DGEC), d’évoquer les enjeux de la gestion des déchets les plus radioactifs et les grandes orientations stratégiques de la phase industrielle pilote.

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
La démarche de concertation initiée par l’agence se poursuivra durant le premier semestre 2021 afin de permettre au public de donner son avis et de l’informer des potentielles évolutions du projet.

Une démarche progressive de déploiement du projet

Pour rappel, la phase pilote a été proposée par l’Andra à l’issue du débat public de 2013 pour répondre à une démarche progressive de déploiement du projet de Cigéo. Elle débutera après l’obtention du décret d’autorisation de création (DAC) et correspond ainsi aux premières années de fonctionnement du centre de stockage. Celle-ci pourra durer de 15 à 25 ans.

Ce projet estimé entre 20 et 30 milliards d’euros, prévoit de confiner environ 80.000 mètres cubes de déchets radioactifs à 500 mètres sous-terre, dans le bois Lejuc à Mandres-en-Barrois, près de Bure (Meuse). En janvier 2018, l’Autorité de sûreté nucléaire estimait que les options de sûreté nécessitaient des compléments concernant l’architecture de stockage ainsi que sa surveillance. Cigéo avait fait l’objet d’une expertise technique par l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire rendue en juin 2017. Celui-ci faisait déjà part de ses doutes concernant la sûreté de l’architecture du projet.

Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
Dernier numéro
Actu réglementaire
À lire également
ABO-Groupe met la main sur le groupe français Seged Environnement
ABO-Groupe met la main sur le groupe français Seged Environnement
Le belge ABO-Groupe, spécialiste dans les domaines englobant l’étude des sols, a l’ambition d’étendre ses activités environnementales en France en rachetant la société Seged Environnement.
[Dossier/3] Chaîner l’amont et l’aval 
[Dossier/3] Chaîner l’amont et l’aval 
Terra Cycle fait monter le stock : 10 tonnes de masques sont à accumuler avant expédition vers l’usine de recyclage du Royaume-Uni, où est basée l’antenne européenne de l’entreprise états-unienne.
Thomas Lehoucq nommé directeur de Chimirec Dugny
Thomas Lehoucq nommé directeur de Chimirec Dugny
Chimirec, spécialiste de la gestion des déchets, a annoncé la nomination de Thomas Lehoucq au poste de directeur du site historique de Dugny. Il aura la charge de piloter et mettre en œuvre la stratégie de développement de Chimirec Dugny.
Trois questions à : Simon Delliaux, co-fondateur du service Kokpit
Trois questions à : Simon Delliaux, co-fondateur du service Kokpit
Face à l’omniprésence des couches jetables, deux entrepreneurs ont mis en place un service de location des couches réutilisables. Rencontre avec Simon Delliaux, co-fondateur du service Kokpit.  
Ecosystem : 139 millions d’équipements électriques collectés en 2020
Ecosystem : 139 millions d’équipements électriques collectés en 2020
En 2020, plus de 139 millions d’équipements électriques et électroniques ont été collectés par l’organisme Ecosystem. Une légère baisse de 2,6 % par rapport à 2019 due à la crise sanitaire.
Chimirec modernise son site Socodeli à Carcassonne
Chimirec modernise son site Socodeli à Carcassonne
Le groupe Chimirec, spécialisé dans la collecte et la valorisation des déchets, a investi 900.000 euros pour renforcer la sécurité et réduire les impacts environnementaux de son site Socodeli situé dans l'Aude. Les travaux s'achèveront en avril.
[Dossier] Réemploi, seconde vie : les alternatives s’étoffent
[Dossier] Réemploi, seconde vie : les alternatives s’étoffent
Sans injonction réglementaire mais sous l’effet de la crise sanitaire, des collectivités soutiennent la production de masques, des acteurs publics et privés organisent la collecte séparée en vue du recyclage et des chercheurs affinent les préalables à la réutilisation. Panorama des principales opérations pionnières.
Tous les articles RECYCLAGE & RÉCUPÉRATION
Inscrivez-vous aux Trophées de la Distribution de Matériels
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.