Offre Silver (à partir de 8,90 €)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu

RECYCLAGE & RÉCUPÉRATION
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

[Tribune] La seconde main peut-elle vraiment gagner la première place ?

Partager :
[Tribune] La seconde main peut-elle vraiment gagner la première place ?
Olivier de Montlivault, CEO de SOS Accessoire. Crédits : DR
Par Olivier de Montlivault, le 18 février 2021
Nos newsletters gratuites ›
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Olivier de Montlivault, directeur général de SOS Accessoire spécialisée dans le diagnostic, réparation et entretien des électroménagers, évoque le marché de la seconde main, son développement ces derniers années dans différents secteurs et son impact environnemental.

Depuis le 1er janvier 2021, nous voyons apparaître sur un certain nombre de produits une mention concernant l’indice de réparabilité (notamment les smartphones, ordinateurs portables, téléviseurs…). Cette mesure s’inscrit dans la loi anti-gaspillage AGEC et vise à sensibiliser les consommateurs ainsi que les fabricants. Pilier de l’économie circulaire, le reconditionnement définit les produits d’occasion qui ont été testés et réparés avec des pièces d’origine ou compatibles. Ce marché attire de plus en plus d’acteurs et séduit les utilisateurs : selon un sondage Ifop réalisée en 2020, 60 % des Français ont acheté ou ont l’intention d’acheter un smartphone reconditionné, soit +7 points par rapport à 2019. L’engouement pour le reconditionnement : véritable tendance de fond ou mode passagère ?

La seconde jeunesse d’un marché pas si jeune ?
 
Nettoyer un appareil, le tester et en réparer les pièces défectueuses, c’est un peu la raison d’être de structures comme Emmaüs ou Envie. Certes, mais depuis quelques années, la démarche s’est considérablement démocratisée, jusqu’à gagner des géants de la téléphonie mobile. Si l’ordinateur et le téléphone portable sont les objets reconditionnés les plus plébiscités, les appareils électroménagers ne sont pas en reste. Plus novateur, nous voyons arriver sur le marché des jeans ou des sacs à main reconditionnés, des voitures, ou même des outillages industriels. L’idée même de la seconde main fait son chemin dans l’esprit des Français, et accompagne leurs questionnements écologiques et responsables.
 
La nécessité de changer en profondeur les habitudes de consommation 
 
Le développement du marché des produits reconditionnés suppose un virage important dans les habitudes d’achat des consommateurs. La crise sanitaire aura fait prendre conscience aux Français que leurs modes de vie pouvaient avoir un effet délétère sur l’environnement, en plus d’avoir réduit les budgets des ménages. La surconsommation a fait son temps. Et pourtant, en 2019, 30 millions de smartphones inutilisés dormaient encore dans les tiroirs, pour seulement 4 millions d’appareils reconditionnés et vendus.
 
Les Français auraient-ils du mal à passer à l’acte en matière de consommation responsable ? Peut-être, mais l’envie de mieux consommer est réelle chez les jeunes générations, plus rassurées que leurs ainés par les produits reconditionnés. Le 100 % neuf est en train de perdre de son aura. Mais 43 % des Français hésitent encore car ils ont peur que le produit reconditionné soit moins fiable que le neuf, ou qu’il ait une autonomie moindre. Il reste aux reconditionneurs de rassurer leur clientèle aux moyens d’arguments fondés et parlants : le prix certes, mais aussi des informations qualitatives et des garanties, permettant au client final de bien comprendre qu’il est face à un objet reconditionné et non pas à un produit d’occasion.
 
Un marché qui ne s’adresse pas qu’aux particuliers
 
Avec le développement soudain et forcé du télétravail, les entreprises n’ont pas eu d’autres choix que d’équiper en urgence leurs collaborateurs pour travailler à domicile. Les budgets ne sont pas extensibles et certains arbitrages ont dû être faits, parfois au détriment de la performance des outils et de leur sécurité. Or, les produits de seconde main permettent des économies d’échelle importantes. Si les particuliers sont désormais plus enclins à investir dans des produits électroniques reconditionnés, les professionnels semblent encore un peu réticents. A tort, car de nombreux acteurs proposent désormais des offres spécifiques et fiables pour les entreprises, comme du mobilier de bureau reconditionnés.

Parallèlement, les sujets autour de la collecte et du recyclage des déchets électriques et électroniques ont pris de l’importance au sein du débat public. Les objets reconditionnés, avec leur empreinte carbone réduite, s’inscrivent dans cette démarche éco-responsable souvent en ligne avec les politiques RSE des entreprises. Pour ces dernières aussi, le reconditionné s’affirme comme une alternative crédible au neuf.
 
Le seul frein au déploiement à grande échelle des produits reconditionnés est dans l’esprit des consommateurs. Il est temps de changer de paradigme et de reconnaître les bienfaits de cette démarche. Il ne suffit plus d’y être favorable, il devient urgent de passer à l’acte sans attendre la prochaine crise sanitaire ou les prochaines catastrophes environnementales. Les ressources ne sont pas inépuisables : chacun doit participer à la construction de ce cercle vertueux qui ralentira concrètement l’impact écologique et social de nos consommations. Oui, les produits de seconde main, réparés et réhabilités, peuvent devenir la norme. Il ne tient qu’à nous de nous inscrire dans ce comportement écologique, responsable et citoyen !
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
  [Vidéo] Visitez la maison du futur
+ de vidéos Environnement TV
Dernier numéro
Décembre 2020
Sommaire
Découvrir
Actu réglementaire
Avis d'ouverture d'un examen professionnel pour l'accès au corps des ingénieurs de l'agriculture et de l'environnement Lire
Arrêté du 26 février 2021 portant nomination (administration centrale) Lire
Arrêté du 26 février 2021 fixant le nombre de places offertes au titre de l'année 2021 à l'examen professionnel pour l'avancement au grade d'assistant d'administration de l'aviation civile de classe exceptionnelle au ministère de la transition écologique (direction générale de l'aviation civile et Météo-France) Lire
Arrêté du 26 février 2021 fixant le nombre de places offertes au titre de l'année 2021 à l'examen professionnel pour l'avancement au grade d'assistant d'administration de l'aviation civile de classe supérieure au ministère de la transition écologique (direction générale de l'aviation civile et Météo-France) Lire
Arrêté du 24 février 2021 autorisant au titre de l'année 2020 l'ouverture d'un examen professionnel pour l'accès au corps des ingénieurs de l'agriculture et de l'environnement Lire
Arrêté du 25 février 2021 modifiant l'arrêté du 28 janvier 2021 portant ouverture des concours externe, interne et troisième concours d'accès au grade d'animateur territorial principal de 2e classe organisés par le centre de gestion de la fonction publique d'Eure-et-Loir (session 2021) Lire
Arrêté du 21 janvier 2021 portant ouverture des concours externe, interne et troisième concours de rédacteur territorial organisés par le centre de gestion de la fonction publique territoriale de l'Hérault (session 2021) Lire
Arrêté du 22 février 2021 portant déclassement d'une parcelle relevant du domaine public fluvial confié à Voies navigables de France (VNF) sur le territoire de la commune de Saint-Maurice-Colombier (Doubs) Lire
Arrêté du 22 février 2021 portant déclaration d'inutilité d'une parcelle relevant du domaine privé de l'Etat confié à Voies navigables de France (VNF) sur le territoire de la commune de Corbigny (Nièvre) Lire
Arrêté du 24 février 2021 modifiant l'arrêté du 17 février 2021 portant nomination (administration centrale) Lire
Arrêté du 24 février 2021 fixant le nombre de places offertes à l'examen professionnel pour l'avancement au grade d'attaché principal d'administration de l'Etat au titre de l'année 2021 au ministère de la transition écologique (direction générale de l'aviation civile et Météo-France) Lire
Arrêté du 23 février 2021 fixant le nombre de places offertes au titre de l'année 2021 à l'examen professionnel pour le recrutement d'assistants d'administration de l'aviation civile de classe normale au ministère de la transition écologique et solidaire (direction générale de l'aviation civile et Météo-France) Lire
Avis n° 4 relatif à la fermeture de certains quotas et/ou sous-quotas de pêche pour l'année 2021 Lire
Avis relatif à l'extension d'un avenant à l'accord collectif départemental sur le régime d'assurance complémentaire frais de santé des salariés non cadres des exploitations agricoles et entreprises de travaux agricoles et ruraux de la Creuse Lire
Avis relatif à l'extension d'un avenant à la convention collective nationale concernant les coopératives agricoles de céréales, de meunerie, d'approvisionnement, d'alimentation du bétail et d'oléagineux Lire
Décret du 24 février 2021 portant nomination au conseil d'administration de l'Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs Lire
Arrêté du 23 février 2021 portant nomination (administration centrale) Lire
Décret n° 2021-207 du 24 février 2021 adaptant la réglementation applicable au transport de personnes par câbles à l'entrée en vigueur du règlement (UE) 2016/424 du Parlement européen et du Conseil du 9 mars 2016 relatif aux installations à câbles et abrogeant la directive 2000/9/CE Lire
Ordonnance n° 2021-206 du 24 février 2021 relative aux installations à câbles prise en application de l'article 128 de la loi n° 2019-1428 du 24 décembre 2019 d'orientation des mobilités Lire
Rapport au Président de la République relatif à l'ordonnance n° 2021-206 du 24 février 2021 relative aux installations à câbles prise en application de l'article 128 de la loi n° 2019-1428 du 24 décembre 2019 d'orientation des mobilités Lire
À lire également
Seine-Saint-Denis : compostage des premières couches biodégradables françaises
Seine-Saint-Denis : compostage des premières couches biodégradables françaises
Pour redonner une nouvelle utilité aux couches pour bébés, l’entreprise Les Alchimistes mène une démarche de transformation des couches en compost en partenariat avec la crèche départementale Fratellini située à Pantin.
Douze engagements pour une mode éthique et durable
Douze engagements pour une mode éthique et durable
Après la publication des résultats de la consultation citoyenne, organisée en septembre 2020, les grands noms de la mode et partenaires du collectif Paris Good Fashion, s'engagent à rendre ce secteur plus durable et responsable.
Take a waste et Vivalto Santé s’allient pour le traitement des déchets de santé
Take a waste et Vivalto Santé s’allient pour le traitement des déchets de santé
La start-up Take a waste et le groupe de cliniques privées Vivalto Santé signent un partenariat pour développer des filières de recyclage tout en réduisant les déchets de santé.
Les Français prêts à passer à l’emballage compostable, selon l’Ipsos
Les Français prêts à passer à l’emballage compostable, selon l’Ipsos
Selon une enquête Ipsos, commandée par le producteur d’emballages compostables TIPA, la majorité des Français sont favorables à l’emballage compostable plutôt qu’au plastique et sont prêts à l’utiliser dans leur propre compost.
Recyclage : 2B Services Innovations s'offre le spécialiste des biodéchets BM Environnement
Recyclage : 2B Services Innovations s'offre le spécialiste des biodéchets BM Environnement
BM Environnement, spécialisée dans la valorisation de biodéchets, a été rachetée par le spécialiste du recyclage des poteaux en bois et en béton dangereux, 2B Services Innovations.
Neste se rapproche d'Alterra Energy
Neste se rapproche d'Alterra Energy
Le producteur finlandais de carburants renouvelables Neste a annoncé, début janvier, avoir acquis une participation minoritaire dans Alterra Energy, une société de technologie de recyclage chimique.
Baudelet Environnement lance un appel à projets pour valoriser les déchets
Baudelet Environnement lance un appel à projets pour valoriser les déchets
Baudelet Environnement, spécialiste de collecte, traitement et valorisation des déchets au grand Nord de Paris, lance un appel à projets pour encourager l’innovation dans la filière déchets.
Tous les articles RECYCLAGE & RÉCUPÉRATION
En partenariat avec
Événements
Bio360
24 Mars 2021
EuroRail Hub DIGITAL
24 Mars 2021
Rencontres Produrable - 100 % Digital
29 Mars 2021
+ d'événements
Emploi
- Daoust: Coordinateur projets opérationnels mi-temps (H/F)
- Condcuteur(trice) Travaux / Chargé(e) d'Affaire H/F
- Agent / Agente d'entretien des parcs et jardins
- Responsable d'exploitation F/H
+ d’offres
Vous cherchez un métier, un emploi, découvrez sur notre site emploi nos reportages sur des profils métiers.
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.