EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ
VIDÉOS
À la uneRECYCLAGE & RÉCUPÉRATION

A Gennevilliers, l'unité de biométhanisation valorisera 50.000 tonnes de biodéchets par an 

Par A.A. Publié le 23 juin 2022.
A Gennevilliers, l'unité de biométhanisation valorisera 50.000 tonnes de biodéchets par an 
Projection de la future unité installée sur le port de Gennevilliers. Crédit : Paprec
NEWSLETTERS
Archiver cet article
D’une capacité inédite de 50.000 tonnes de déchets alimentaires, l’usine conçue par le spécialiste de la gestion des déchets Paprec Energies produira à partir de mi-2025 près de 36.000 MWH PCS/an.  

La première pierre du projet de biométhanisation de Gennevilliers a été posée ce mardi 21 juin par Sébastien Petithuguenin, président de Paprec Energies, Eric Cesari, président du Syctom, et Jean-Jacques Guillet, président du Sigeif, en présence de Patrice Leclerc, maire de Gennevilliers et de Patrick Ollier, président de la Métropole du Grand Paris. La future usine génèrera chaque année 30.000 MWh de biométhane qui seront injectés dans le réseau francilien de distribution publique.  

Actuellement collectés dans la poubelle grise, les déchets alimentaires sont encore stockés ou incinérés. À partir du 31 décembre 2023, le tri à la source des biodéchets va obliger les entreprises et les ménages à les trier dans un contenant à part. Dans ce contexte, le Syctom et le Sigeif se sont associés pour développer un projet industriel de traitement pérenne pour ce nouveau flux de déchets via la biométhanisation. Les partenaires ont attribué à Paprec la conception, la réalisation, l’exploitation et la maintenance pour 19 ans de cette usine qui traitera à terme 50.000 tonnes de déchets alimentaires par an produits sur le territoire du Syctom. . 

Fertilisant agricole

52 millions d’euros, dont 26 millions d’euros de Paprec, seront investis dans cette future installation qui entrera en service mi-2025. Grâce à sa technologie, Paprec traitera les biodéchets en phase liquide. Les déchets sont mis en suspension dans un hydro-pulpeur permettant de mieux séparer les indésirables (plastiques, textiles…) et d’obtenir un engrais et du biogaz de qualité optimale.

Le biométhane sera injecté dans le réseau francilien et alimentera la plus grande station d’avitaillement bio-GNV de France de la Sem Sigeif Mobilités, implantée également dans le port de Gennevilliers. « Près de 36.000 MWH PCS/an seront générés et majoritairement réinjectés sur le réseau de gaz, l’équivalent de l’alimentation de 5400 foyers », précise Paprec.

Quant au digestat issu de la méthanisation, il sera valorisé comme fertilisant organique et sera évacué par voie fluviale pour sa valorisation agronomique par la coopérative agricole Nat Up. Près de 43.000 tonnes d’engrais liquide permettront ainsi de fertiliser des terres agricoles de la région.
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
S'identifier
S'inscrire
Rejoignez-nous sur : LinkedIn, Youtube, Facebook et Twitter.
À lire également
Delphine Defrance conduit la politique RSE de Valgo  
28 septembre 2022
Delphine Defrance conduit la politique RSE de Valgo   Le spécialiste français de la revitalisation de friches et de sites industriels, Valgo, nomme Delphine Defrance pour mettre en œuvre sa politique RSE.
Enquête | Déchets : les entreprises se mettent en ordre de bataille
4 octobre 2022
Enquête | Déchets : les entreprises se mettent en ordre de bataille Si le volume global de déchets d’activités économiques ne cesse de croître, le gisement issu du secteur tertiaire a quant à lui connu un net recul ces dernières années. Un nombre croissant d’entreprises s’engage en effet dans des démarches RSE visant à mieux gérer et à diminuer leurs déchets.
Le Syctom mise sur le changement des comportements
1er décembre 2022
Le Syctom mise sur le changement des comportements Le Syctom, agence métropolitaine des déchets ménagers, se dote d'une solution d'aide à l’adoption de nouveaux comportements développée par la société E3D-Environnementaux. 
Tous les articles RECYCLAGE & RÉCUPÉRATION
VIDÉO
Quel avenir pour nos déchets nucléaires ?
Dernier numéro
Hydroplus
Le magazine des professionnels de l’eau et de l’assainissement. (supplément d’EM)
Actu réglementaire
Le coup d'oeil
+
Newsletters gratuites
- Gratuites
- Différents thèmes au choix
- Spécialisées dans votre secteur

Nous contacter
✎ Proposer des sujets, communiquer sur nos supports ou besoin d'aide ?
Nous contacter
En partenariat avec
Événements
+ d'événements
Emploi
- TECHNICIEN MONTEUR PNEUMATIQUES GENIE-CIVIL H/F
- Conseiller Clientèle Facturations/ Décompte H/F
- Ouvrier / Ouvrière d'entretien des espaces verts
- Coordinateur Maintenance Capitalisable F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola