Certaines fonctionnalités de ce site reposent sur l’usage de cookies.
Les services de mesure d'audience sont nécessaires au fonctionnement du site en permettant sa bonne administration. Vous avez cependant la possibilité de vous opposer à leur usage.
REFUSER
ACCEPTER
CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Recyclage & Récupération > Pose de la première pierre de la déchetterie-ressourcerie du Siom de la Vallée de Chevreuse
RECYCLAGE & RÉCUPÉRATION

Pose de la première pierre de la déchetterie-ressourcerie du Siom de la Vallée de Chevreuse

PUBLIÉ LE 28 JUIN 2023
A.A
Archiver cet article
Pose de la première pierre de la déchetterie-ressourcerie du Siom de la Vallée de Chevreuse
Déchèterie-ressourcerie de Villejust. Crédit : SIOM de la Vallée de Chevreuse
La déchetterie-ressourcerie du Siom (Syndicat intercommunal pour les ordures ménagères) de la Vallée de Chevreuse, opérationnelle en 2024, vise favoriser les pratiques de réemploi et de recyclage des matériaux usagés.

Vendredi 23 juin, le président Jean-François Vigier a posé la première pierre de la déchetterie-ressourcerie du Siom de la Vallée de Chevreuse. Cet événement marque le lancement des travaux d’installation d’un site exemplaire de nouvelle génération qui associe le réemploi, le recyclage et la valorisation des déchets.

Après l’ouverture d’une première déchetterie à Villejust, cette deuxième construite par un groupement porté par la filiale Generis de Veolia, verra le jour en 2024 sur le plateau de Saclay, dans le quartier de l’École Polytechnique. Ce site d’une superficie de plus de 4000 m2 abritera un espace ressourcerie de 900 m2 à la demande du Siom. Cet espace comprendra des ateliers de prévention et de réparation, ainsi qu’une boutique solidaire qui donnera une seconde vie aux objets des habitants du territoire. Disposant de voies distinctes pour les arrivées et les sorties, elle offrira une gestion fluide aux habitants des 21 communes du Siom de la Vallée de Chevreuse, ainsi qu’aux professionnels du territoire, pour déposer leurs déchets. L’installation de compacteurs permettra d’optimiser le remplissage et de réduire les trajets, contribuant ainsi à la réduction des émissions de CO2.

Côté construction, le bâtiment sera autosuffisant sur le plan électrique grâce à des panneaux photovoltaïques, et bénéficiera d’une toiture végétalisée, d’une isolation en laine de chanvre et de la récupération des eaux pluviales pour l’arrosage des espaces verts.
Au total, la construction de cette déchetterie-ressourcerie a nécessité un investissement de 5 550 000 euros, avec des subventions de 600.000 euros de la Région Île-de-France et de 400.000 euros de l’Ademe.
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
Tribune | « Indice de durabilité : une opportunité pour les fabricants de produits électroménagers et high-tech d'intégrer le développement durable dans leur ADN  »
Tribune | « Indice de durabilité : une opportunité pour les fabricants de produits électroménagers et high-tech d'intégrer le développement durable dans leur ADN »
Une sonde pour optimiser la collecte des déchets à distance
Une sonde pour optimiser la collecte des déchets à distance
Les Girondins de Bordeaux sont prêts à en découdre
Les Girondins de Bordeaux sont prêts à en découdre
Cedeo et Cycle Up s'associent pour proposer des WC reconditionnés
Cedeo et Cycle Up s'associent pour proposer des WC reconditionnés
Tous les articles Recyclage & Récupération
L'essentiel de l'actualité de l'environnement
Ne manquez rien de l'actualité de l'environnement !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS