EMPLOI
Construction Cayola
CONTACTS
INFORMATIONS IMPORTANTES
S'ABONNER
SE CONNECTER
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ
EMPLOI-FORMATION
À la une \ RECYCLAGE & RÉCUPÉRATION

Paprec réalise sa plus grande acquisition à l’international

Par Pauline Fricot. Publié le 6 septembre 2023.
Paprec réalise sa plus grande acquisition à l’international
Service de nettoyage, Barcelone, mai 2020 / Crédits : @AjuntamentBarcelona, Flickr
NEWSLETTERS
Archiver cet article
PUBLICITÉ
Le géant français du recyclage réaffirme sa volonté de se développer en Espagne avec l’acquisition de la société CLD, opérateur de collecte de Barcelone, le plus gros marché du pays. 

Le français Paprec poursuit son implantation en Espagne. Le groupe a annoncé le 6 septembre le rachat cet été de la société CLD au groupe catalan Sorigué, devenant ainsi l’un des opérateurs de la collecte et du nettoyage urbain de Barcelone, soit le plus gros marché de collecte du pays. CLD possède 5 sites, compte 1.600 collaborateurs et gère 294 000 tonnes de déchets chaque année. Le contrat avec la municipalité s’élève à 80 millions d’euros par an. « Il s’agit de notre plus importante acquisition internationale », a déclaré Mathieu Petithuguenin, PDG de Paprec Espagne, en conférence de presse. 

CLD devient également une vitrine écologique et technologique pour Paprec. Sur les 350 véhicules de ce marché de collecte, plus de 70 % sont électriques, ce qui constitue « l’une des plus grandes flottes vertes d’Europe, souligne le PDG. Nous allons avoir un retour d’expérience sur ces camions, et observer leur évolution dans le temps ». La société a aussi développé des outils technologiques innovants pour améliorer la qualité du service, avec un suivi des camions en direct ou l’ajustement du parcours des véhicules en temps réel. 

S’imposer comme un acteur phare du recyclage en Espagne

Si Paprec est présent dans 10 pays, l’Espagne est le deuxième marché du groupe. Les activités de l’entreprise couvrent désormais la Catalogne, l’Andalousie, le Pays-Basque et les communautés de Madrid et Valence. Paprec a débuté son implantation dans le pays en 2022 avec l’acquisition de 4 entreprises et l’obtention de marchés publics de collecte et nettoyage urbain. En 2023, le groupe annonçait sa prise de participation majoritaire au sein de GBI Serveis, une société forte de 500 salariés et de 40 millions de chiffre d’affaires. Paprec Espagne compte aujourd’hui 2.000 salariés et représente plus de 200 millions d’euros de chiffre d’affaires.

Le groupe entend développer l’ensemble de ses activités sur le sol espagnol : la collecte, le stockage, le recyclage et la valorisation. Le défi est de taille mais prometteur : en Espagne, environ la moitié des rebuts collectés sont aujourd’hui enfouis, en raison d’un faible coût du déchet, de l’ordre « de 20 à 30 euros la tonne dans certaines régions », explique le PDG. Pour suivre la réglementation européenne, les collectivités et les industriels se tournent progressivement vers le recyclage et la valorisation. « Nous souhaitons les accompagner dans leur transition », a commenté Mathieu Petithuguenin.

En parallèle, Paprec poursuit son implantation en France avec un nouvel axe de développement : le recyclage des ferrailles et métaux. L’entreprise a annoncé quatre acquisitions dans ce secteur cette année, portant à 25 le nombre de leurs sites en France dédiés à ces matériaux. 
Rejoignez-nous sur : LinkedIn, Youtube, Facebook et X.
À lire également
30 octobre 2023
Entretien avec Thierry Gras, fondateur et président de Coiffeurs justes L'association Coiffeurs Justes récupère les cheveux dans les salons de coiffure et leur donne une seconde vie, sous la forme notamment de produits de dépollution.
Entretien avec Thierry Gras, fondateur et président de Coiffeurs justes
3 janvier 2024
Sébastien Roussel : « Il faut faire connaître l'obligation de tri à la source » Moulinot est sur le pont avec l’entrée en vigueur de la réglementation sur les biodéchets. L’entreprise spécialisée dans la collecte et la valorisation des déchets alimentaires vient également de remporter un important marché avec la Ville de Paris. Rencontre avec Sébastien Roussel, directeur régional Île-de-France de Moulinot.
Sébastien Roussel : « Il faut faire connaître l'obligation de tri à la source »
11 janvier 2024
Azura et Suez signent un contrat pour valoriser les déchets organiques au Maroc Deux plateformes de transformation des déchets organiques en compost et en Combustible Solide de Récupération (CSR) seront mises sur pied dans le cadre de ce partenariat. 
Azura et Suez signent un contrat pour valoriser les déchets organiques au Maroc
Tous les articles RECYCLAGE & RÉCUPÉRATION
[Vidéo] Les entreprises s'engagent pour la biodiversité avec EcoTree
VIDÉO
[Vidéo] Les entreprises s'engagent pour la biodiversité avec EcoTree
Toutes les vidéos
Dernier numéro
Hydroplus
Le magazine des professionnels de l’eau et de l’assainissement. (supplément d’EM)
Actu réglementaire
Le coup d'oeil
Newsletters gratuites
- Gratuites
- Différents thèmes au choix
- Spécialisées dans votre secteur

Nous contacter
✎ Proposer des sujets, communiquer sur nos supports ou besoin d'aide ?
Nous contacter
En partenariat avec
Événements
+ d'événements
Emploi
- PREVENTEUR HSE SITES INDUSTRIELS F/H
- Ouvrier / Ouvrière d'entretien des espaces verts
- CHEF DE PROJET SÉCURITÉ & ERGONOMIE F/H
- Ingénieur Système d’Information H/F
+ d'offres
Information importante ▶
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola