Abonnements Découvrez nos formules print et numérique Accès abonnés Voir nos offres
Menu

TERRITOIRES
POLLUTEC 2018
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Un an après Irma, Saint-Martin et Saint-Barthélémy se reconstruisent

Partager :
Un an après Irma, Saint-Martin et Saint-Barthélémy se reconstruisent
Par Eva Gomez, le 19 décembre 2018
Découvrez notre newsletter gratuite Territoires
Alors que Saint-Martin et Saint-Barthélémy s’apprêtent à recevoir leur lot de touristes annuels, les stigmates des cyclones de septembre 2017, et particulièrement d’Irma, sont encore présents. Un an après, où en est la reconstruction de ces îles ?

Le 6 septembre 2017, l’ouragan Irma a frappé de plein fouet les îles de Saint-Martin et Saint-Barthélémy (Antilles françaises). Cet ouragan de catégorie 5 a fait subir aux habitants des rafales de vent destructrices atteignant jusqu’à 360 km/h. « 95% du territoire de la collectivité de Saint-Martin a été détruit par l’ouragan. Les dégâts ont été estimés à 3,5 milliards d’euros », rappelle le président de la collectivité de Saint-Martin, Daniel Gibbs. De septembre à fin décembre 2017, l’île a dû être nettoyée, avant le lancement d’appels d’offres pour la démolition et la reconstruction des bâtiments publics, en janvier 2018. Un peu plus d’un an après le passage d’Irma, « en décembre 2018, environ 50% de la reconstruction, dans les secteurs public et le privé, est assurée », se réjouit le président, néanmoins conscient des travaux colossaux qu’il reste à faire. Toitures arrachées ou bâchées, échafaudages, arbres déracinés, ou encore déchets de ferrailles entassés, sont en effet encore très présents aux quatre coins de l’île.

Un « guide de bonne pratique » pour la reconstruction

Deux écoles et un collège ont disparu dans la catastrophe, et alors que la saison touristique débute, seulement 800 chambres d’hôtel sont disponibles quand l’île aurait besoin de 3000 chambres. « Nous avons bénéficié de 46 millions d’euros d’aide fournis par l’Europe, et l’Etat français nous a promis un budget total de 180 millions d’euros », précise Daniel Gibbs. Afin de « mieux reconstruire », un « guide de bonne pratique » a été édité par la collectivité en partenariat avec le gouvernement « pour la construction et la réhabilitation de l’habitat ». Il a pour but d’indiquer aux entreprises de construction « les réflexes à mettre en place pour une construction résiliente, que ce soit grâce aux techniques ou aux matériaux utilisés », conclut-il.

Saint-Barthélémy se prépare à la saison touristique

Du côté de Saint-Barthélémy, « la reconstruction a été plutôt efficace », indique le président de la collectivité Bruno Magras. Les dégâts ont été estimés à 787 millions d’euros. « Le bâti est de façon générale de meilleure qualité qu’à Saint-Martin », estime le président. 420.000 euros de dons ont été reçus et la collectivité a fait bénéficier de 8000 euros d’aide à 142 dossiers de maisons non assurées. L’élimination des déchets a coûté 2,5 millions d’euros à la collectivité. « Quelques hôtels ne sont pas encore reconstruits, mais notre inquiétude pour la saison touristique à venir concerne l’état de l’aéroport international de Saint-Martin (partie sud de l’île, néerlandaise) », fortement endommagé par l’enchaînement des cyclones en septembre 2017, conclut Bruno Magras.
A Saint-Martin, après le passage de l'ouragan Irma / Crédit : Collectivité de Saint-Martin DR
Tous nos articles à partir de 8,99 €
JE M'ABONNE
S'identifier
S'inscrire
S'abonner
S'abonner
S'abonner
S'abonner
Materr'up présente son béton bas carbone
Voir toutes nos interviews POLLUTEC 2018
En partenariat avec
À lire également
La Métropole Rouen Normandie adopte sa « COP21 »
La Métropole Rouen Normandie adopte sa « COP21 »
Fin 2017, la Métropole Rouen Normandie avait montré l’exemple en lançant sa propre « COP21 locale ».
Le salon Produrable lance trois appels à candidatures
Le salon Produrable, qui se tiendra les 9 et 10 avril prochains à Paris, lance trois appels à candidatures pour la remise du grand prix de responsabilité sociétale, mais également pour exposer dans deux différents pavillons lors du salon.
Fin janvier, Rennes accueillera quatre salons consacrés à l'eau et à l'énergie
Fin janvier, Rennes accueillera quatre salons consacrés à l'eau et à l'énergie
Les 30 et 31 janvier prochains, au parc des expositions de Rennes (Ille-et-Vilaine), auront lieu les salons Bois-énergie, Regen Europe, Biogaz Europe et le Carrefour de l'eau.
La 28ème édition du salon Pollutec ouvre ses portes
La 28ème édition du salon Pollutec ouvre ses portes
Ce mardi 27 novembre s'ouvre la 28ème édition du salon international des équipements, des technologies et des services de l'environnement, Pollutec 2018.
[40 ans de Pollutec] Des innovations à chaque édition
[40 ans de Pollutec] Des innovations à chaque édition
Le salon a toujours été la vitrine des technologies émergentes.
[40 ans de Pollutec] La neige laisse son empreinte sur l’édition 2010
[40 ans de Pollutec] La neige laisse son empreinte sur l’édition 2010
Chaud dedans ! Si les flocons ont paralysé l’agglomération lyonnaise, les exposants ont su improviser une mémorable soirée.
Tous les articles TERRITOIRES
Événements
Assises Transition Energétique
22 Janvier 2019
Assises Transition Energétique
Le Carrefour de l’Eau
30 Janvier 2019
Le Carrefour de l’Eau
Biogaz / Bois Energie / Regen 2019
30 Janvier 2019
Biogaz / Bois Energie / Regen 2019
+ D'ÉVÉNEMENTS
Rubriques
Eau
Recyclage
Énergie
Territoires
Cleantech
Politiques
Pollutions
Biodiversité
Mobilité
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Magazines
BTP Magazine
BTP Rail
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD 2018
CGV (digital)
CGV (magazines)
CGV (pub)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.