Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
Pollutec 2021
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

La Seine-Saint-Denis concrétise son plan « éco-collège »

La Seine-Saint-Denis concrétise son plan « éco-collège »
Le collège Marie Curie - Les Lilas bénéficiera d'une lourde rénovation. Crédits : Caue 93 - Département de la Seine-Saint-Denis
Par A.A, le 17 septembre 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Les chantiers des collèges des Docks à Saint-Ouen, Marie Curie aux Lilas, et Alfred Sisley à L’Île-Saint-Denis ont officiellement démarré jeudi 09 septembre. Cette étape marque le coup d’envoi du plan « éco-collège » voté par le Département de la Seine-Saint-Denis.

Les premières pierres des éco-collèges de la Seine-Saint-Denis sont posées. Le Département a annoncé le lacement des travaux de construction des collèges des Docks à Saint-Ouen, Marie Curie aux Lilas, et Alfred Sisley à L’Île-Saint-Denis, dans le cadre du plan départemental « éco-collège » d’un milliard d’euros.

Au total, ce sont huit nouveaux collèges qui seront bâtis et 43 établissements qui seront rénovés ou reconstruits d’ici 2030 en Seine-Saint-Denis dans le cadre de ce nouveau plan d’investissement voté fin 2020. Celui-ci sera déployé sur 10 ans et poursuit trois objectifs sociaux, environnementaux et pédagogiques :

- Répondre au défi démographique avec la création de 7000 places supplémentaires. Cela portera à 138 le nombre de collèges publics en Seine-Saint-Denis, contre 130 actuellement.
- Apporter une réponse au défi environnemental, en réduisant de 50 % les émissions de CO2 de ces établissements. Cela se fera par la végétalisation des cours de récréation, et la construction ou rénovation des colléges avec des matériaux bio-sourcés.
- Soutenir et faciliter la pédagogie au sein des collèges, en renforçant l’équipement numérique, les équipements sportifs, et les enseignements culturels et citoyens.

« Ce nouveau plan d’investissement massif pour nos collèges, sans doute le plus ambitieux de France, démontre une nouvelle fois à quel point le Département de la Seine-Saint-Denis est mobilisé pour l’éducation. Les trois chantiers que nous lançons en cette rentrée avec Emmanuel Constant, Vice-président en charge de l’Éducation, et Elodie Girardet, Conseillère déléguée au projet éducatif, en sont la parfaite illustration, puisqu’ils nous permettront à la fois d’accueillir plus d’élèves, d’opérer une transition sur le plan environnemental et d’améliorer encore les équipements », a commenté Stéphane Troussel, Président du Département de la Seine-Saint-Denis, dans un communiqué.

Fiche détaillée des trois futurs collèges

Le collège Marie Curie aux Lilas bénéficiera de l’aménagement d’un nouveau parvis, la constitution de nouveaux espaces d’accueil, d’une salle polyvalente et de nouveaux sanitaires. Un nouveau réfectoire pouvant accueillir jusqu’à 600 rationnaires sera également construit et l’ensemble du collège sera mis en accessibilité. Le coût des travaux est estimée à 10,5 millions d’euros. Cette lourde rénovation devrait se terminer en septembre 2023.

Le collège Alfred Sisley à L’Île-Saint-Denis fera l’objet d’une reconstruction. L’opération augmentera la capacité d’accueil du collège de 400 à 500 élèves, et consistera à rénover énergétiquement les couvertures et les façades, à mettre en accessibilité l’ensemble des espaces intérieurs et extérieurs du collège. « Un collège provisoire mis à disposition à proximité du collège actuel permettra d’accueillir les collégiennes et collégiens pendant la tenue des travaux, pour une mise en service en septembre 2023 », peut-on lire dans un communiqué.

Le troisième projet concerne la construction d’un nouveau collège dans le quartier en pleine expansion, les Docks de Saint-Ouen. Il verra le jour en septembre 2025 et « portera les fortes ambitions environnementales du plan éco-collège ». Sa cour de récréation, plus ample et végétalisée, sera doublée d’un espace de préservation de la faune et la flore. Toutes les toitures seront végétalisées, et, pour anticiper la future RE2020, le Département visera des performances énergétiques élevées, via l’usage notamment de matériaux biosourcés.
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
Contenu de marque
  Dis ENGIE, ça se recycle les éoliennes ?
Contenu de marque
  Allison Transmission expose sur le salon Pollutec
Dernier numéro
Actu réglementaire
À lire également
Dijon construit 51 logements sociaux à énergie positive
Dijon construit 51 logements sociaux à énergie positive
Une première à Dijon ! La commune installera ses premiers logements sociaux qui produiront plus d’énergie qu’ils n’en consommeront. Le projet prévoit la construction de 51 logements à loyer modéré et à énergie positive.
Lyon monte au front contre les perturbateurs endocriniens
Lyon monte au front contre les perturbateurs endocriniens
Une ville sans perturbateurs endocriniens ! Lyon s’allie à l’action du Réseau Environnement Santé (RES) pour lutter contre ces substances qui constituent un enjeu de santé publique.
[Tribune] La transition énergétique, le nouveau défi des acteurs de l'immobilier tertiaire !
[Tribune] La transition énergétique, le nouveau défi des acteurs de l'immobilier tertiaire !
A l’heure de la mise en application du décret Eco-Energie Tertiaire, les bureaux et les commerces doivent impérativement gagner en performance et sobriété énergétique. Foncières, gestionnaires de parcs d’actifs privés et institutionnels sont en première ligne. 
La situation des nappes d’eau souterraine semble contrastée en France
La situation des nappes d’eau souterraine semble contrastée en France
L’automne et l’hiver 2020-2021 ont été caractérisés par une forte recharge des nappes d’eau souterraine sur une grande partie du territoire et par une très faible recharge sur le littoral méditerranéen. Décryptage du bulletin de situation hydrogéologique.
La 20e édition d’Intersol décrypte les enjeux des sols et ses opportunités pour la transition des territoires
La 20e édition d’Intersol décrypte les enjeux des sols et ses opportunités pour la transition des territoires
La 20ème édition d’Intersol se tiendra les 7, 8 et 9 septembre à Paris. Au menu, des rencontres et des échanges pour surmonter les problématiques spécifiques au sol. 
Paysalia, le salon du paysage, jardin et sport est de retour
Paysalia, le salon du paysage, jardin et sport est de retour
Salon de référence de la filière du paysage, Paysalia 2021 se tiendra du mardi 30 novembre au jeudi 2 décembre prochain, à Lyon Eurexpo. Pour sa 7e édition, le salon accueillera l’ensemble des acteurs de la filière.
Paris La Défense ambitionne de devenir le premier quartier d'affaires post-carbone
Paris La Défense ambitionne de devenir le premier quartier d'affaires post-carbone
Paris La Défense se fixe un nouveau cap stratégique en se dotant d'une raison d'être. Le quartier d'affaires s’engage à diviser par 2 les émissions de gaz à effet de serre (GES) territoriales à l’horizon 2030.
Tous les articles TERRITOIRES
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.