Certaines fonctionnalités de ce site reposent sur l’usage de cookies.
Les services de mesure d'audience sont nécessaires au fonctionnement du site en permettant sa bonne administration. Vous avez cependant la possibilité de vous opposer à leur usage.
REFUSER
ACCEPTER
CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Territoires > A Biarritz, une application mobile détecte les déchets flottants en mer
TERRITOIRES

A Biarritz, une application mobile détecte les déchets flottants en mer

PUBLIÉ LE 21 JUIN 2022
A.A
Archiver cet article
A Biarritz, une application mobile détecte les déchets flottants en mer
Crédit : I Clean My Sea
La ville de Biarritz (Nouvelle-Aquitaine) retient la cleantech « I Clean My Sea » pour gérer les déchets flottants. Les détritus détectés par les usagers de l’océan et notifiés sur cette application mobile sont récupérés par le navire « The Collector ».

La détection participative pour enrayer la pollution marine ! Tel est le credo de la société « I Clean My Sea » sélectionnée par la ville de Biarritz. Fondée par l’océanographe Aymeric Jouon, cette startup propose un service qui allie des opérations en mer et des outils numériques. Pour inclure l’ensemble des acteurs (municipalité, habitants, et touristes) dans la préservation des océans, la société a mis au point une application mobile gratuite permettant de détecter facilement les détritus en mer.

Pour devenir acteur de la protection de l’océan, les Biarrots sont ainsi invités à prendre des photos des déchets détectés via l’application « I Clean My Sea ». Les clichés enregistrés et géolocalisés facilitent ensuite la collecte par un navire baptisé « The Collector ». Les déchets plastiques récupérés sont valorisés par des entreprises spécialisées pour la conception de nouveaux produits comme des gourdes, gilets ou encore des t-shirt.

« En adoptant la stratégie « I Clean My Sea », les élus du littoral fédèrent leurs administrés et mobilisent des moyens industriels pour déployer un plan d’action efficace et visible contre la pollution plastique en mer », fait savoir la société.

Un navire anti-déchet

Grâce aux photographies capturées par des citoyens, le navire anti-déchet baptisé The Collector reçoit en temps réel la position de chaque déchet. L’outil numérique lui permet également de prévoir la trajectoire de dérive des déchets détectés. L’ensemble de ces données lui permettront d’intervenir plus rapidement et de réaliser des économies substantielles en consommation d’énergie à bord.
 
Le navire anti-déchet The Collector. Crédit : Biarritz

Les renseignements récoltés via l’application mobile seront mobilisés pour identifier les modalités d’accumulation de plastiques (lieux et moments propices), en vue d’améliorer le service de protection des océans.
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
Plus de 70 villes du monde entier réfléchissent à l'évolution de l’éclairage à Montpellier
Plus de 70 villes du monde entier réfléchissent à l'évolution de l’éclairage à Montpellier
Sète Agglopôle Méditerranée détruit des bâtiments pour renaturer son littoral
Sète Agglopôle Méditerranée détruit des bâtiments pour renaturer son littoral
Cannes, première commune de l’Hexagone labellisée « Tsunami Ready » par l’Unesco
Cannes, première commune de l’Hexagone labellisée « Tsunami Ready » par l’Unesco
Le gouvernement lance une « réserve territoriale citoyenne » pour s'engager dans sa commune
Le gouvernement lance une « réserve territoriale citoyenne » pour s'engager dans sa commune
Tous les articles Territoires
L'essentiel de l'actualité de l'environnement
Ne manquez rien de l'actualité de l'environnement !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS