Abonnements Découvrez nos formules print et numérique Accès abonnés Voir nos offres
Menu

BIODIVERSITÉ
POLLUTEC 2018
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

La plus grande colonie de manchots royaux du monde a perdu près de 90 % de ses individus

Partager :
La plus grande colonie de manchots royaux du monde a perdu près de 90 % de ses individus
Par E.G, le 31 juillet 2018
Découvrez notre newsletter gratuite Biodiversité
A partir d’images satellites haute résolution, une équipe de chercheurs du centre d’études biologiques de Chizé ont observé une réduction de 88 % de la population de manchots royaux de l’Ile des Cochons sur l’archipel du Crozet. Ce déclin est observé à partir de la fin des années 1990.

Depuis la fin des années 1990, 88 % de la plus grande colonie de manchots royaux au monde, située dans la réserve naturelle des Terres australes françaises (TAAF) sur l’Ile des Cochons (archipel du Crozet), a disparu. Il s’agit des résultats d’une étude menée par des chercheurs du Centre d’études biologiques de Chizé (CNRS/Université de la Rochelle), publiés le 25 juillet dernier dans la revue Antarctic Science.

« Connue depuis les années 1960, la colonie de manchots royaux Aptenodytes patagonicus de l’île aux Cochons, dans le sud de l’océan Indien, était réputée pour être la plus grande colonie de manchots royaux au monde et la deuxième plus grande colonie de manchots toutes espèces confondues », rappelle le CNRS dans un communiqué. En 1982, l’île comptait 500.000 couples reproducteurs de manchots royaux, soit plus de 2 millions d’individus. Mais grâce à des images satellites haute résolution, les chercheurs ont pu constater un déclin de cette population à partir de la fin des années 1990. « Pour évaluer les surfaces occupées par les manchots entre 1960 et aujourd’hui, ils ont mesuré sur les images satellitaires les contours de la colonie années après années, et se sont rendus compte que celle-ci diminuait au profit d’une re-végétalisation », est-il précisé.

De nouvelles études de terrain menées prochainement

Le début du déclin de la colonie coïncide avec une événement dans l’océan Austral lié au phénomène El Niño. « Cet évènement climatique a affecté temporairement les capacités de recherche de nourriture d’une autre colonie située à 100 km de l’île aux Cochons et a provoqué son déclin. Ainsi le même processus pourrait être à l’œuvre sur l’île aux Cochons », soulignent les chercheurs. Ils ajoutent que « plus une population est grande plus la compétition entre les individus est rude et ralentit la croissance de tout le groupe : les effets du manque de nourriture sont ainsi démultipliés et peuvent provoquer un déclin rapide et massif sans précédent, notamment suite à un événement climatique comme celui de 1990 ». La présence de maladies n’est pas non plus écartée par les scientifiques.

Mais l’ampleur de cette réduction de population inquiète les chercheurs, qui vont mener prochainement de nouvelles études de terrain avec l’appui de l’Institut polaire français Paul-Emile Victor et l’équipe de la réserve naturelle des TAAF.
Vue générale de la colonie de manchots royaux de l’île aux Cochons en 1982. © Henry WEIMERSKIRCH
Tous nos articles à partir de 8,99 €
JE M'ABONNE
S'identifier
S'inscrire
S'abonner
S'abonner
S'abonner
S'abonner
Du camion vert chez Volvo Trucks
Voir toutes nos interviews POLLUTEC 2018
En partenariat avec
À lire également
Vu à Pollutec : un arbre planté pour deux minutes pédalées
Vu à Pollutec : un arbre planté pour deux minutes pédalées
Sur le salon Pollutec à Lyon, le groupe Chimirec spécialisé dans la collecte et la valorisation, propose en partenariat avec EcoTree, de pédaler pour planter des arbres.
Espèces exotiques envahissantes : l'AFB et l'UICN inaugurent un centre de ressources
Espèces exotiques envahissantes : l'AFB et l'UICN inaugurent un centre de ressources
Ce mardi 4 décembre, l'Agence française pour la biodiversité (AFB) et le comité français de l'UICN, ont inauguré un nouveau centre de ressources destiné à développer la prévention et  à renforcer la gestion des espèces exotiques envahissantes.
Tous les articles Biodiversité
Événements
12èmes Rencontres AMORCE et Eco-organismes
16 Janvier 2019
12èmes Rencontres AMORCE et Eco-organismes
Assises Transition Energétique
22 Janvier 2019
Assises Transition Energétique
Le Carrefour de l’Eau
30 Janvier 2019
Le Carrefour de l’Eau
+ D'ÉVÉNEMENTS
Rubriques
Eau
Recyclage
Énergie
Territoires
Cleantech
Politiques
Pollutions
Biodiversité
Mobilité
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Magazines
BTP Magazine
BTP Rail
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD 2018
CGV (digital)
CGV (magazines)
CGV (pub)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.