Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

BIODIVERSITÉ
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Le confinement a favorisé le retour des animaux marins sur le littoral méditerranéen

Partager :
Le confinement a favorisé le retour des animaux marins sur le littoral méditerranéen
Par E.G, le 20 mai 2020
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Biodiversité
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Pendant le confinement, la mission Sphyrna Odyssey, avec le soutien de la Fondation Prince Albert II de Monaco, a mené la mission « Quiet Sea » : une mission d’écoute du milieu marin.

Les mesures de confinement mises en place en France depuis le 17 mars dernier, mais également dans de nombreux autres pays européens et du monde, ont « eu pour conséquence un ralentissement sans précédent des activités maritimes en Méditerranée, qui en temps normal supporte l’un des trafics les plus denses au monde », explique la mission Sphyrna Odyssey dans un communiqué. « La pêche, le transport de passagers, la croisière, la plaisance ont été fortement réduits voire interdits, les ports ont réduit leurs activités ou ont été fermés, et les routes commerciales ont connu une baisse du trafic », est-il ajouté. L’occasion d’écouter le milieu marin dans un état de faible pollution acoustique.

La mission « Quiet Sea » a été menée du 23 avril au 10 mai dernier, placée sous la direction scientifique du professeur Herbé Glotin (CNRS LIS DYNI, Université de Toulon). « cette mission exceptionnelle a eu pour objectif de mesurer la densité et le comportement de plusieurs espèces de cétacés, pendant la période de confinement, dans le sanctuaire Pelagos en Méditerranée, à partir des deux navires laboratoires autonomes Sphyrna », est-il expliqué.

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Retour des animaux sur les zones littorales et diminution de la pollution

Après 17 jours d’enregistrements, les chercheurs ont établi plusieurs conclusions : tout d’abord, la pollution sonore due à l’activité humaine a poussé les animaux à fuir les zones littorales. « Le contexte historique de confinement nous a en effet permis de constater leur retour dans des zones habituellement perturbées par un fort trafic maritime », soulignent les chercheurs. Ainsi, un groupe de 12 à 15 grands dauphins a été observé dans le nord de Port-Cros. La recolonisation des calanques de Marseille par les animaux a également été constatée.
 

Par ailleurs, « la pollution sonore perturbe la communication des animaux », indiquent les chercheurs, qui ont pu enregistrer jusqu’aux signaux des crevettes dans la baie des anges à Nice. « La pollution sonore rend habituellement ces sons difficilement perceptibles, même avec des équipements de haute technologie, confirmant en cela son impact sur la communication des animaux », ajoute la mission Shryna Odyssey. La pollution sonore perturbe également la chasse, le lien social et la reproduction des animaux.

Enfin, « la réduction du trafic maritime réduit corrélativement la pollution », peut-on lire dans les conclusions de la mission. Des mesures biochimiques ont été réalisées : « Un pré-bilan fait état, entre Cassis et Monaco, de 50% de réduction de la pollution en hydrocarbure dissous », est-il expliqué.
 

 Vers de nouveaux indicateurs

Les données collectées pendant cette mission vont permettre à l’équipe de recherche de « définir un état zéro de l’environnement acoustique du milieu marin représentant les condition normale de la vie marine avant l’ère industrielle », mais également d’identifier la santé des sites en nalysant les niches acoustiques, de reconstituer en 3D les trajectoires de cétacés grands plongeurs, de proposer de nouveaux protocoles de suivi de la faune, de quantifier les facteurs anthropiques « pour mieux comprendre l’exploration et l’évolution des cétacés dans leur environnement et l’impact des rayonnements acoustiques des navires », ou encore de mesurer la pollution et la qualité chimique du milieu marin parcouru.

Crédit : Pauline Cottaz / Quiet Sea / Sphyrna Odyssey
Offre en ligne à partir de 8,90 €
Dans ce contexte particulier, le premier mois d'abonnement est offert.
Je m'abonne
Retrouvez toute l'information de cette rubrique dans le magazine Environnement Magazine.
Environnement Magazine, l'information de référence pour tous les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l'environnement.
Consulter le magazine
S'identifier
S'inscrire
  [Vidéo] La faune regagne la ville
Cette troisième semaine de confinement a permis aux animaux de reprendre du terrain en ville. C'est le cas dans de nombreuses métropoles mondiales où la population est confinée. Mais les professionnels des services essentiels - gestion de l'eau et des déchets par exemple - continuent d'assurer leurs missions.
+ de vidéos Environnement TV
UN POINT SUR LA REPRISE AVEC...
Caroline Flaissier, directrice générale d’Engie Entreprises & Collectivités
Depuis le 11 mai, la reprise s’organise progressivement partout en France. Environnement-magazine.fr propose aux professionnels de partager leur organisation, des réflexions sur l’impact du confinement et leur vision de l’après-crise. Aujourd’hui, nous donnons la parole à Caroline Flaissier, directrice générale d’Engie Entreprises & Collectivités.
Toutes les interviews
Actu réglementaire
Décret du 27 mai 2020 portant nomination du président du conseil d'administration d'IFP Energies nouvelles - M. CHEVET (Pierre-Franck) Lire
Décret du 27 mai 2020 portant nomination du directeur des affaires financières - M. MOREAU (Vincent) Lire
Arrêté du 21 avril 2020 portant admission à la retraite (ingénieurs des ponts, des eaux et des forêts) Lire
Pour plus d'informations cliquez ici
À lire également
Le génie végétal pour renforcer un canal dans le Maine-et-Loire
Le génie végétal pour renforcer un canal dans le Maine-et-Loire
Pour renforcer la structure de 150 mètres de canal, les services techniques du département de Maine-et-Loire ont opté pour le génie végétal, comme alternative au traditionnel génie civil. « Une première en France », selon la collectivité territoriale. Les résultats de cette « expérimentation » sont attendus au cours de l'année prochaine.
Pierre Dubreuil, directeur général de l’Office français de la biodiversité
Pierre Dubreuil, directeur général de l’Office français de la biodiversité
Depuis le 11 mai, la reprise s’organise progressivement partout en France. Environnement-magazine.fr propose aux professionnels de partager leur organisation, des réflexions sur l’impact du confinement et leur vision de l’après-crise. Aujourd’hui, nous donnons la parole à Pierre Dubreuil, directeur général de l’Office français de la biodiversité.
Baudouin Vercken, co-fondateur d'EcoTree
Baudouin Vercken, co-fondateur d'EcoTree
La reprise s’organise depuis une semaine partout en France. Environnement-magazine.fr propose aux professionnels de partager leur organisation, des réflexions sur l’impact du confinement et leur vision de l’après-crise. Aujourd’hui, nous donnons la parole à Baudouin Vercken, co-fondateur d'EcoTree.
Geoconcept propose un outil d'optimisation des tournées des abeilles citadines
Geoconcept propose un outil d'optimisation des tournées des abeilles citadines
Le concepteur de technologies d'optimisation géographique, Geoconcept, propose la technologie Opti-Bzzz, pour définir les circuits adaptés au butinage des abeilles en milieu urbain.
Renaturation en Ile-de-France : le terreau fertile de la réglementation
Renaturation en Ile-de-France : le terreau fertile de la réglementation
Ne pas rouvrir Orly et installer des fermes sur les espaces verts de l’aéroport, réaffecter aux mobilités actives et aux jardins des surfaces dévolues à la voiture : le confinement stimule les idées de réappropriation d’une partie de l’espace occupé par les infrastructures. En zone dense francilienne, préserver le végétal et reconquérir des sites dégradés relèvera du vœu pieux sans l’impulsion des documents d’urbanisme. Retour sur l’atelier en ligne organisé par l’Institut Paris Région début avril.
Isabelle Autissier, présidente du WWF France
Isabelle Autissier, présidente du WWF France
Pendant la crise sanitaire du Covid-19 et le confinement qu’elle impose, Environnement-magazine.fr propose aux professionnels de partager leur organisation. Journée type ? Quelle organisation au travail ? Comment entrevoir l’après-crise ? Isabelle Autissier, présidente du WWF France, nous explique son quotidien.
[Vidéo] La faune regagne la ville
[Vidéo] La faune regagne la ville
Cette troisième semaine de confinement a permis aux animaux de reprendre du terrain en ville. C'est le cas dans de nombreuses métropoles mondiales où la population est confinée. Mais les professionnels des services essentiels - gestion de l'eau et des déchets par exemple - continuent d'assurer leurs missions.
Tous les articles BIODIVERSITÉ
En partenariat avec
Nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
bauma CTT RUSSIA
26 Mai 2020
bauma CTT RUSSIA
Confs'Amiante Bâti
28 Mai 2020
Confs'Amiante Bâti
Confs'Amiante Hors-série Ferroviaire
4 Juin 2020
Confs'Amiante Hors-série Ferroviaire
+ d'événements
Emploi
- Responsable d'exploitation traitement d'eau F/H
- Technicien Gestion des Réseaux d'Eaux H/F
- Animateur / Animatrice en Hygiène Sécurité Environnement -HSE-
- Responsable de service Comptabilité F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.