Offre Silver (à partir de 8,90 €)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Selon la Cour des comptes européenne, la PAC n'a pas permis d'enrayer le déclin de la biodiversité des terres agricoles

Selon la Cour des comptes européenne, la PAC n'a pas permis d'enrayer le déclin de la biodiversité des terres agricoles
Par E.G, le 5 juin 2020.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Ce vendredi 5 juin, la Cour des comptes européenne publie un rapport sur le déclin de la biodiversité des terres agricoles.

La Politique agricole commune (PAC) n’a pas réussi a enrayer le déclin de la biodiversité des terres agricoles, selon un rapport de la Cour des comptes européenne publié ce vendredi 5 juin. « Et l’agriculture intensive reste l’une des principales causes de la perte de biodiversité », souligne le rapport. De fait, depuis 1990, 30% des populations d’oiseaux des champs et de papillons des prairies ont disparu.

Les auditeurs ont souligné des lacunes dans la stratégie européenne en faveur de la biodiversité à l’horizon 2020, adoptée en 2011, « ainsi que dans la coordination de cette stratégie avec la PAC », indique la Cour des comptes européenne. Dans cette stratégie, aucun objectif mesurable n’a été fixé en ce qui concerne l’agriculture, relève le rapport, « de sorte qu’il s’avère difficile d’évaluer les progrès accomplis et la performance des actions financées par l’Union ».

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Un suivi des dépenses non fiable

Par ailleurs, le rapport estime que la méthode de suivi des dépenses de la PAC consacrées à la biodiversité, mise en œuvre par la Commission, n’est pas fiable et qu’elle surestime la contribution de certaines mesures à la biodiversité. « De surcroît, l’effet des exigences associées aux paiements directs sur la biodiversité des terres agricoles est limité, voire inconnu. Bien que certaines de ces exigences, en particulier le "verdissement" et la "conditionnalité", soient susceptibles d’améliorer la biodiversité, la Commission et les États membres ont privilégié des options à faible impact telles que les cultures dérobées ou celles fixant l’azote », relèvent les auditeurs. Ces derniers ont également remarqué que le régime de sanctions liées à la conditionnalité n’avait pas d’effet manifeste sur la biodiversité.

Ainsi, les auditeurs du rapport recommandent à la Commission européenne de mieux coordonner la stratégie en faveur de la biodiversité à l’horizon 2030, d’accroître la contribution des paiements directs et du développement rural à la biodiversité des terres agricoles, d’assurer un suivi précis des dépenses budgétaires et de développer des indicateurs fiables pour évaluer les bénéfices et impacts de la PAC.

Photo : Le bruant proyer, une espèce spécialiste des milieux agricoles en déclin © V. Bretagnolle, CEBC (CNRS/Université de La Rochelle)
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
Dernier numéro
Actu réglementaire
À lire également
Kyanos Biotechnologies lève 2,6 millions d’euros pour la production de microalgues
Kyanos Biotechnologies lève 2,6 millions d’euros pour la production de microalgues
La jeune entreprise française, Kyanos Biotechnologies, spécialisée dans la production de microalgues via un procédé innovant, boucle un tour de table de 2,6 millions d’euros.
Hope Reef : Mars Petcare lance le plus grand programme de protection des coraux
Hope Reef : Mars Petcare lance le plus grand programme de protection des coraux
Sheba, marque d’alimentation pour chats commercialisée par Mars Petcare, s’engage à restaurer plus de 185.000 mètres carrés de récifs coraliens d’ici 2029 à travers son nouveau programme « Hope Reef ».
2020, l'une des trois années les plus chaudes jamais enregistrées
2020, l'une des trois années les plus chaudes jamais enregistrées
Le Service Copernicus pour le changement climatique a publié son rapport annuel sur l’état du climat. Conclusion : 2020 a été l’une des trois années les plus chaudes jamais enregistrées à l’échelle mondiale.
L’Office français de la biodiversité et l’Ifremer coopèrent pour la protection de la biodiversité marine
L’Office français de la biodiversité et l’Ifremer coopèrent pour la protection de la biodiversité marine
L’Ifremer, et l’Office français de la biodiversité ont signé ce jeudi 11 mars, un accord-cadre d’une durée de quatre ans visant à renforcer leur partenariat.
[Tribune] IFAW, le Fonds international pour la protection des animaux
[Tribune] IFAW, le Fonds international pour la protection des animaux
"Souvenons-nous que nous ne sommes pas les seuls à mériter les forêts", a déclaré Melissa Liszewski, responsable principale de programme Engagement des communautés IFAW. Elle revient sur la déforestation et les conséquences environnementales et sociétales qu'elle engendre. 
Réchauffement climatique : les pertes de récoltes ont triplé en Europe depuis 1961
Réchauffement climatique : les pertes de récoltes ont triplé en Europe depuis 1961
Une récente étude publiée dans la revue Environmental Research Letters montre la gravité des impacts de la sécheresse sur la production agricole. Résultat : les pertes de récoltes ont triplé en Europe au cours des 50 dernières années.
Une première coalition mondiale pour le développement des algues marines
Une première coalition mondiale pour le développement des algues marines
Le Cnrs, la Fondation Lloyd’s Register et le Pacte mondial des Nations unies (UNGC) ont lancé la Safe Seaweed Coalition. Sa vocation : développer la culture et l’utilisation des algues.
Tous les articles BIODIVERSITÉ
Inscrivez-vous aux Trophées de la Distribution de Matériels
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.