Offre Silver (à partir de 8,90 €)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Helios, la nouvelle écobanque engagée pour le climat

Helios, la nouvelle écobanque engagée pour le climat
Helios propose la toute première carte bancaire durable en bois issu de forêts. Crédits : (Capture d'écran)
Par Abdessamad Attigui, le 24 février 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
La jeune écobanque Helios a lancé, le 23 février, son offre de compte bancaire en ligne. Sa particularité ? Elle s’engage à ne financer aucune activité nocive pour l’environnement.

Une banque digitale et éthique a été officiellement lancée ce mardi 23 février. Baptisée Helios, la banque propose son premier service de compte courant, avec une offre unique à 6 euros par mois et sans frais cachés. Les clients auront accès aux différents services de la banque à travers une application mobile, et seront accompagnés pour un suivi personnalisé. Le plus de la banque : une contribution à la préservation de l’environnement.

Créée en mars 2020 par trois associés, Maeva Courtois, Julia Ménayas et Andrei Tanascu, Helios se présente comme une entreprise à mission en orientant l’argent de ses clients vers des projets d’investissement durables et respectueux de l’environnement. Pour ses fondateurs, le secteur bancaire français doit accompagner les transformations sociétales, notamment de répondre aux enjeux climatiques et à la demande des consommateurs. « Les français sont 92 % à avoir fait évoluer leur consommation pour préserver l’environnement tandis que les 6 plus grandes banques françaises ont une empreinte carbone qui représente près de 8 fois les émissions de gaz à effet de serre de la France entière. Comment est-ce justifiable ? La banque doit accélérer la transition écologique plutôt que la freiner », a déclaré Maeva Courtois, fondatrice et présidente d’Helios, dans un communiqué. 

Financement des projets durables

Elle compte environ 14.000 préinscrits sur sa plateforme et entend convaincre plus de 10.000 personnes à ouvrir un compte chez elle d’ici l’été 2021. Pour ce faire, Helios veut séduire les nouveaux clients en garantissant que leurs comptes en banque ne sont pas nuisibles pour le climat. Pour honorer sa promesse, celle-ci propose la première carte bancaire durable en bois issu de forêts gérées de façon écoresponsable. Elle a également noué un partenariat avec SolarisBank, pour bénéficier de sa licence bancaire.

Ensuite, une partie de cet argent sera investie dans des projets durables, comme le traitement des déchets, l’efficacité énergétique ou la conservation des écosystèmes. Dans une logique de transparence et traçabilité, les clients pourront visualiser via un tableau de bord d’impact, la destination de tous les financements, ainsi qu’à leurs bénéfices environnementaux. « Depuis notre application, nous proposons le premier compte courant garantissant que pas un euro déposé chez nous n’ira financer une entreprise qui aggrave la crise climatique », a expliqué la fondatrice.

Un premier investissement a déjà été effectué par Helios pour financer un projet de centrale photovoltaïque développé par Akuo en Nouvelle-Calédonie appelé "Kwita Wije".
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
Dernier numéro
Actu réglementaire
À lire également
Une première coalition mondiale pour le développement des algues marines
Une première coalition mondiale pour le développement des algues marines
Le Cnrs, la Fondation Lloyd’s Register et le Pacte mondial des Nations unies (UNGC) ont lancé la Safe Seaweed Coalition. Sa vocation : développer la culture et l’utilisation des algues.
Site naturel du Carnet : un recours judiciaire déposé contre le projet d’aménagement
Site naturel du Carnet : un recours judiciaire déposé contre le projet d’aménagement
L’association Mouvement National de lutte pour l'Environnement et Notre Affaire À Tous ont déposé, ce jeudi 18 février, un recours au tribunal de Saint Nazaire pour reconnaître « l’illégalité » des travaux d’aménagement sur le site du Carnet (Pays de la Loire).
L’Office français de la biodiversité et l’Ifremer coopèrent pour la protection de la biodiversité marine
L’Office français de la biodiversité et l’Ifremer coopèrent pour la protection de la biodiversité marine
L’Ifremer, et l’Office français de la biodiversité ont signé ce jeudi 11 mars, un accord-cadre d’une durée de quatre ans visant à renforcer leur partenariat.
[Tribune] Pour un « Plan pollinisateurs » ambitieux, en soutien aux pratiques agricoles respectueuses de l’environnement
[Tribune] Pour un « Plan pollinisateurs » ambitieux, en soutien aux pratiques agricoles respectueuses de l’environnement
L’Association Bee Friendly, la Fédération française des apiculteurs professionnels, le Syndicat national d’apiculture, l’Association terres d’abeilles et l’Union nationale de l’apiculture française évoquent les difficultés que rencontrent les apiculteurs et le "plan pollinisateurs" en préparation. 
[Tribune] IFAW, le Fonds international pour la protection des animaux
[Tribune] IFAW, le Fonds international pour la protection des animaux
"Souvenons-nous que nous ne sommes pas les seuls à mériter les forêts", a déclaré Melissa Liszewski, responsable principale de programme Engagement des communautés IFAW. Elle revient sur la déforestation et les conséquences environnementales et sociétales qu'elle engendre. 
La Bièvre se redécouvre
La Bièvre se redécouvre
Après L’Haÿ-les-Roses, le conseil départemental du Val-de-Marne poursuit les travaux de remise à ciel ouvert de la Bièvre, une rivière francilienne dont le lit traverse quatre départements avant de se jeter dans la Seine. Début 2022, de nouvelles berges serpenteront à Arcueil et Gentilly.
Les Parcs naturels régionaux mobilisés dans la transition agroécologique
Les Parcs naturels régionaux mobilisés dans la transition agroécologique
Les Parcs naturels régionaux et trois acteurs de la recherche et de l’enseignement supérieur dans les domaines de l’agriculture, de l’environnement et de l’alimentation, renforcent leur collaboration au service du développement durable des territoires.
Tous les articles BIODIVERSITÉ
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.