EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ
VIDÉOS
À la uneBIODIVERSITÉ

Bruxelles favorable à une dérogation à la rotation et aux jachères

Par A.A. Publié le 26 juillet 2022.
Bruxelles favorable à une dérogation à la rotation et aux jachères
La dérogation concerne près de 90 % des terres arables en Europe. Crédit : Adobe Stock
Newsletters gratuites
Archiver cet article
L’instabilité géopolitique provoquée par la guerre en Ukraine mène vers un risque d’insécurité alimentaire. Alarmée par cette situation, la Commission européenne propose une dérogation temporaire aux règles relatives à la rotation des cultures jusqu’en 2023.

« En 2023, nous serons confrontés à des incertitudes quant à la disponibilité et au caractère abordable du blé. » C’est avec ces mots que le commissaire européen à l’Agriculture, Janusz Wojciechowski, a averti, lors de la réunion des ministres européens de l’Agriculture, sur le potentiel risque d’insécurité alimentaire qui attend l’Europe. Pour combler le déficit de production agricole dû à la guerre en Ukraine, la Commission européenne accorde une dérogation temporaire, jusqu’en 2023, aux règles relatives à la rotation des cultures et au maintien d’éléments non productifs sur les terres arables.

La diminution des exportations de céréales et d’autres denrées alimentaires essentielles pousse les ministres de l’Agriculture européens à demander une exemption exceptionnelle à certaines exigences environnementales propres à la PAC. Celle-ci concerne notamment la rotation des cultures – consistant à faire pousser différents types de cultures à la suite dans la même zone – et l’utilisation des terres agricoles mises en jachère pour favoriser la biodiversité.

Dans le programme actuel, les agriculteurs disposant de terres cultivables qui dépassent 15 hectares doivent en consacrer au moins 5 % pour créer des zones laissées en jachère, ou contenant des haies et des arbres. Cette obligation passe à 4 % de terres en jachère pour les exploitations de moins de 10 hectares dans le prochain programme qui devrait entrer en vigueur à partir de 2023.

Utile de rappeler que ces pratiques bénéfiques pour la santé des sols, permettent aux agriculteurs de bénéficier de paiements directs verts dans le cadre de la PAC.

1,5 million d’hectares 

La dérogation concerne près de 90 % des terres arables en Europe. D’après la Commission européenne, cette mesure d’exception maximisera la capacité de production de l’Union européenne pour les céréales destinées aux produits alimentaires. Cette exception à l’obligation de mise en jachère pour la campagne de 2023 devrait remettre en production « 1,5 million d’hectares par rapport à aujourd’hui », estime la Commission européenne.

Dans un contexte de réchauffement climatique, l’Union européenne semble jongler avec la durabilité à long terme et la production à court terme. Inquiètes, les associations environnementales rappellent que l’Europe ne peut pas se permettre de sacrifier l’environnement au nom de la sécurité alimentaire.
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
S'identifier
S'inscrire
Rejoignez-nous sur : LinkedIn, Youtube, Facebook et Twitter.
À lire également
L’inventaire forestier de l’IGN: un bilan en demi-teinte
26 octobre 2022
L’inventaire forestier de l’IGN: un bilan en demi-teinte L’Institut national de l’information géographique et forestière (IGN) publie chaque année les résultats de l’inventaire forestier national (IFN). Un état des lieux qui révèle notamment une hausse de 54% de la mortalité des arbres sur la dernière décennie.
L'OFB et l’UICN œuvrent pour le déploiement des stratégies régionales pour la biodiversité
25 novembre 2022
L'OFB et l’UICN œuvrent pour le déploiement des stratégies régionales pour la biodiversité Le Comité français de l’UICN et l’Office français de la biodiversité (OFB) officialisent au Salon des Maires leur coopération en vue de soutenir les territoires dans l’élaboration et la mise en œuvre de leurs stratégies régionales pour la biodiversité (SRB).
La forêt régionale de Bondy immunisée contre l'urbanisation et l'artificialisation
23 août 2022
La forêt régionale de Bondy immunisée contre l'urbanisation et l'artificialisation Fréquentée par plus d’un million de visiteurs par an, la forêt régionale située entre Clichy-sous-Bois, Montfermeil et Coubron est reconnue « forêt de protection ». Ce classement protège les 200 hectares de ce véritable poumon vert de l'est parisien.
Tous les articles BIODIVERSITÉ
[Vidéo] 3 questions à Stéphanie Gay, directrice du Salon des maires et des collectivités locales
Dernier numéro
Hydroplus
Le magazine des professionnels de l’eau et de l’assainissement. (supplément d’EM)
Actu réglementaire
Le coup d'oeil
+
Newsletters gratuites
- Gratuites
- Différents thèmes au choix
- Spécialisées dans votre secteur

Nous contacter
✎ Proposer des sujets, communiquer sur nos supports ou besoin d'aide ?
Nous contacter
En partenariat avec
Événements
+ d'événements
Emploi
- Chargé d'affaires CVC H/F
- Chef de Secteur H/F
- Ouvrier / Ouvrière paysagiste
- Chef d'Equipe Propreté Urbaine F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola