Découvrez nos newsletters
Gratuites et spécialisées dans votre secteur
Accès abonnés ✉ Nos newsletters gratuites Je m'abonne
Menu

EAU
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Les industriels des réseaux d’eau interpellent les donneurs d’ordres

Partager :
Les industriels des réseaux d’eau interpellent les donneurs d’ordres
Par A.B., le 19 mai 2020
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Eau
-------------------- PUBLICITÉ --------------------

Les industriels du transport de l’eau et de l’assainissement membres de l’ITEA ont rappelé aux professionnels, élus et collectivités, ce jeudi 14 mai, le besoin qu’ils ont de l’engagement de tous les acteurs pour sauvegarder leur outil de production.

« La crise actuelle menace notre industrie et nos savoir-faire, sauvons-les ! » C’est le cri d’alarme que poussent les adhérents de l’ITEA, l’Association professionnelle des industriels du transport de l’eau et de l’assainissement en France. L’ITEA regroupe quinze industriels français* spécialisés dans les systèmes de transport d’eau, et représente 3 000 emplois directs et 9 000 indirects. « Notre outil de production national est un actif stratégique et un patrimoine collectif dont la valeur est estimée à plus de 300 milliards d’euros », revendique l’ITEA. « Nous demandons solennellement d’être reconnus comme opérateurs d’intérêts vitaux, comme c’est déjà le cas aux États-Unis, en Italie, en Espagne ou au Royaume-Uni, afin de préserver notre capacité à répondre aux besoins d’une filière stratégique : celle de la fourniture d’eau potable et du traitement des eaux usées », plaide-t-elle.

 

« La crise qui frappe le secteur des travaux publics et des infrastructures est d’une ampleur considérable, avec un recul de 89 % d’activité (données Insee fin mars 2020), chiffre corroboré par nos entreprises adhérentes », indique l’association, adhérente à l’UIE (Union des industries et entreprises de l’eau), elle-même membre de la Fédération nationale des travaux publics (FNTP). « La solidarité dont notre secteur a besoin, c’est rendre les financements vertueux pour qu’ils profitent aux entreprises qui fabriquent en France », ajoute-t-elle.

Trois propositions aux acheteurs publics

Pour la survie des entreprises adhérentes, l’ITEA en appelle aux maîtres d’ouvrage : « Des dispositions existent déjà dans le Code de la commande publique, appliquons-les ! » Aussi, l’association fait trois propositions en direction des acheteurs publics.

Elle leur demande en premier lieu « que soient intégrés dans les appels d’offres des critères de restrictions d’origine et de réciprocité permettant de financer uniquement les projets avec des critères de préférence européenne, comme le permet déjà le Code de la commande publique ».

Ensuite, elle propose que « soit exigée une part prédominante de produits européens et français dans les réponses aux appels d’offres comme préalable à l’obtention d’aides et subventions type BPI, Banque des territoires, agences de l’eau, Départements, Régions... ».

Enfin, elle souhaite que « les aides à l’export soient accordées en priorité aux industriels français pour les projets financés par l’AFD (Agence française de développement) et [que soit] mis en œuvre des achats prioritaires d’origine française pour ces mêmes projets ».

 

« Sur le plus long terme, les maîtres d’ouvrage participeront ainsi au maintien en France des compétences nécessaires à la pérennité et à l’indépendance du secteur de l’eau. Notre survie en tant que filière stratégique exige la mise en place d’une solidarité de tous les acteurs de la filière », conclut l’association.

 

* AVK, Bayard, Consolis Bonna Sabla, Fonderies Dechaumont, Dyka, EJ, Elydan, Huot, PipeLife, PAM Saint-Gobain, Sainte-Lizaigne, Soval, Stradal, Wavin.



© Bonna Sabla
Offre en ligne à partir de 8,90 €
Dans ce contexte particulier, le premier mois d'abonnement est offert.
Je m'abonne
Retrouvez toute l'information de cette rubrique dans le magazine Environnement Magazine.
Environnement Magazine, l'information de référence pour tous les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l'environnement.
Consulter le magazine
S'identifier
S'inscrire
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
  [Vidéo] La faune regagne la ville
Cette troisième semaine de confinement a permis aux animaux de reprendre du terrain en ville. C'est le cas dans de nombreuses métropoles mondiales où la population est confinée. Mais les professionnels des services essentiels - gestion de l'eau et des déchets par exemple - continuent d'assurer leurs missions.
+ de vidéos Environnement TV
UN POINT SUR LA REPRISE AVEC...
Caroline Flaissier, directrice générale d’Engie Entreprises & Collectivités
Depuis le 11 mai, la reprise s’organise progressivement partout en France. Environnement-magazine.fr propose aux professionnels de partager leur organisation, des réflexions sur l’impact du confinement et leur vision de l’après-crise. Aujourd’hui, nous donnons la parole à Caroline Flaissier, directrice générale d’Engie Entreprises & Collectivités.
Toutes les interviews
Actu réglementaire
Décret du 27 mai 2020 portant nomination du président du conseil d'administration d'IFP Energies nouvelles - M. CHEVET (Pierre-Franck) Lire
Décret du 27 mai 2020 portant nomination du directeur des affaires financières - M. MOREAU (Vincent) Lire
Arrêté du 21 avril 2020 portant admission à la retraite (ingénieurs des ponts, des eaux et des forêts) Lire
Pour plus d'informations cliquez ici
À lire également
Covid-19 : la Ville de Paris suspend l’usage de son réseau d’eau non potable
Covid-19 : la Ville de Paris suspend l’usage de son réseau d’eau non potable
Dimanche 19 avril, la Ville de Paris a décidé en application du principe de précaution de suspendre immédiatement tous les usages de son réseau d’eau non potable pour l’espace public.
Crise sanitaire : les agences de l’eau augmentent le débit des aides
Crise sanitaire : les agences de l’eau augmentent le débit des aides
Pendant le confinement, les services de gestion de l’eau ont continué à distribuer l’eau potable et traiter les eaux usées. Mais nombre de chantiers du secteur ont été mis à l’arrêt, mettant à mal de nombreuses entreprises. Pour les soutenir, les agences de l’eau ont annoncé le déblocage en urgence d’aides.
Une analyse en ligne de l’eau comme outil d’alerte du Covid-19
Une analyse en ligne de l’eau comme outil d’alerte du Covid-19
Aqualabo travaille à valider l’association de son analyseur en ligne BACTcontrol en suivi de fond de la pollution de l’eau par les matières fécales et d’un dispositif de PCR pour détecter la présence de pathogènes comme le Covid-19 en cas de pollution fécale avérée. L’avantage : des coûts maîtrisés pour un suivi étroit du risque.
Michel Jacquet, directeur commercial Sensus France
Michel Jacquet, directeur commercial Sensus France
La reprise s'organise depuis une semaine partout en France. Envieonnement-magazine.fr propose aux professionnels de partager leur organisation, des réflexions sur l'impact du confinement et leur vision de l'après-crise. Aujourd'hui, nous donnons la parole à Michel Jacquet, directeur commercial Sensus France.
[Avis des pros] Eau potable : quelle désinfection pour garantir la qualité bactériologique ?
[Avis des pros] Eau potable : quelle désinfection pour garantir la qualité bactériologique ?
Étape essentielle pour distribuer une eau exempte de maladie liée à la présence de micro-organismes pathogènes (bactéries, virus ou parasites protozoaires), la désinfection de l’eau potable s’effectue à l’aide de plusieurs techniques. Les principales, désinfection au chlore, à l’ozone et par rayonnement ultraviolet, pourront être utilisées séparément ou couplées, selon la qualité de l’eau brute.
[Dossier] Eaux pluviales : Roulépur cible le ruissellement des voiries et des parkings urbains
Piloté par l’école des Ponts ParisTech (ENPC), Roulépur s’est intéressé à la performance de plusieurs dispositifs de gestion à la source des eaux de ruissellement de voiries et parkings urbains sur la maîtrise des flux de micropolluants. La filtration par un substrat végétalisé, des parkings perméables végétalisés et des noues filtrantes, s’avère particulièrement efficace.
Rémunération pour services environnementaux : l’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse retient 21 projets
Rémunération pour services environnementaux : l’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse retient 21 projets
Dans le cadre de son appel à initiatives pour expérimenter la mise en place de paiements pour services environnementaux, l’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse a sélectionné 21 projets.
Tous les articles EAU
En partenariat avec
Nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
bauma CTT RUSSIA
26 Mai 2020
bauma CTT RUSSIA
Confs'Amiante Bâti
28 Mai 2020
Confs'Amiante Bâti
Confs'Amiante Hors-série Ferroviaire
4 Juin 2020
Confs'Amiante Hors-série Ferroviaire
+ d'événements
Emploi
- Alternant Maintenance Industrielle H/F
- Chargé(e) de Missions Qualité Environnement en Alternance H/F
- Ouvrier / Ouvrière d'entretien des espaces verts
- Ingénieur(e) ordonnancement - Aéronautique F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.