Découvrez nos newsletters
Gratuites et spécialisées dans votre secteur
Accès abonnés ✉ Nos newsletters gratuites Je m'abonne
Menu

EAU
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Les villes bordées d’un estuaire vont faire face aux risques d’inondations et d’érosion

Partager :
Les villes bordées d’un estuaire vont faire face aux risques d’inondations et d’érosion
Par E.G, le 28 août 2020
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Eau
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Une étude de l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) et de l’Université de New South Wales de Sydney analyse les enjeux hydrodynamiques dans le but de prévenir les inondations et l’érosion dans les villes bordées d’un estuaire.

« Près de 60% de la population mondiale vit près d’un estuaire, à l’instar de New York et Tokyo et de 21 des 30 plus grandes villes du monde », rappellent les chercheurs de l’EPFL dans un communiqué. Alors que l’augmentation du niveau des océans est estimée entre quelques dizaines de centimètres et plus de 2 à 2,5 mètres d’ici à 2100, les villes bordées d’un estuaire sont de plus en plus exposées aux risques d’inondations et d’érosion. « Cette hausse aura un impact majeur sur le comportement hydrodynamique des marées dans les estuaires et pourrait déclencher un effet de résonance important à l’intérieur, impactant les villes qu’ils bordent », alertent les chercheurs.

Vers des aménagements préventifs ?

Le chercheur à l’EPFL Steve Hottinger, a consacré son projet de Master à ce sujet en 2019, en collaboration avec l’Université de New South Wales de Sydney. « Cette recherche permet d’identifier les ratios critiques entre la taille de l’ouverture de l’estuaire et les risques d’inondations et d’érosion de la côte en étudiant l’amplification, la déformation, la réflexion et les phénomènes de résonances des marées », indique l’EPFL. Les chercheurs ont ainsi modélisé 200 estuaires et simulé une hausse du niveau de la mer entre 0 et 2 mètres, en ajoutant les marées. « De nombreux paramètres ont été pris en compte, à l’instar de la vitesse d’entrée de l’eau, du rapport entre la longueur et la largeur des estuaires de forme prismatiques, de leur degré d’ouverture sur la mer, de l’amplitude et du courant des marées et de la mesure des profondeurs marines », est-il précisé. Selon cette étude, « dans les estuaires avec des entrées restreintes à 80%, la variation du niveau d’eau diminue de 20 à 60% dans cette zone, par rapport aux estuaires non restreints, ce qui constitue une différence considérable. Et même si la vitesse maximale du courant de marée est plus élevée dans la partie restreinte, elle sera plus faible dans la partie intérieure », concluent les chercheurs.

Cette modélisation pourra « ouvrir la voie à des aménagements préventifs » : par exemple, elle permettra de savoir dans quels cas les villes devront réduire l’ouverture de leur estuaire. « Dans certains cas, nous pourrions également étudier la possibilité d’ajouter à l’estuaire une usine marée-motrice, afin de produire de l’électricité avec cette source d’énergie renouvelable mais l’impact écologique et sociétal d’une telle mesure devra être pris en compte au cas par case », ajoute Giovanni De Cesare, directeur opérationnel de la Plateforme de constructions hydrauliques de l’EPFL, co-auteur de l’article et superviseur du projet de Master.
L'estuaire de la Gironde, l'un des plus grands du monde. © Chell Hill /Wikimedia Commons
  [Vidéo] Ça m'énerve ! Les masques jetés dans la nature
+ de vidéos Environnement TV
Actu réglementaire
Arrêté du 4 septembre 2020 portant nomination au comité de bassin Rhône-Méditerranée Lire
Arrêté du 5 août 2020 portant nomination au comité de bassin Adour-Garonne Lire
Arrêté du 27 août 2020 fixant au titre de l'année 2020 le nombre de postes offerts aux concours professionnels pour l'accès au grade de technicien supérieur de l'environnement et de chef technicien de l'environnement Lire
Arrêté du 25 août 2020 modifiant l'arrêté du 16 janvier 2013 fixant les statuts types des fédérations départementales des associations agréées de pêche et de protection du milieu aquatique Lire
Arrêté du 5 août 2020 fixant la liste des opérations de restructuration ouvrant droit au bénéfice de la prime de restructuration de service, de l'allocation d'aide à la mobilité du conjoint et de l'indemnité de départ volontaire au sein de l'Agence de l'eau Artois-Picardie Lire
À lire également
La phytoremédiation pour recycler les eaux de lavage auto
La phytoremédiation pour recycler les eaux de lavage auto
Cocoon Auto propose de traiter en circuit fermé les eaux de lavage et de rinçage des véhicules automobiles grâce à un bassin de phytoremédiation.
[Vidéo] Les chantiers du Sedif 2020
[Vidéo] Les chantiers du Sedif 2020
Chaque année, les équipes du Syndicat des eaux d'Ile-de-France (Sedif) font découvrir à leur président, André Santini, et à la presse les chantiers en cours et les projets à venir. Sébastien Battaglini fait un récapitulatif en vidéo.
Inrae et l’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse signent un accord de partenariat
Inrae et l’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse signent un accord de partenariat
Les deux institutions ont signé ce mercredi 2 septembre, un accord-cadre de partenariat pour les cinq années à venir. Objectif : améliorer la qualité et la gestion des milieux aquatiques.
Saur entre au capital de Derichebourg Aqua
Saur entre au capital de Derichebourg Aqua
Saur a annoncé, début août, entrer au capital de la société Derichebourg Aqua, à hauteur de 51%.
Sédiments pluviaux : lancement d'un nouveau programme de recherche OTHU en appui sur le Graie
Sédiments pluviaux : lancement d'un nouveau programme de recherche OTHU en appui sur le Graie
Ce mardi 1er septembre, le Groupe de Recherche, Animation Technique et Information sur l’eau (Graie), communique sur le lancement d'un nouveau programme de recherche Désir 2020-2021, sur la traitabilité des sédiments de curage des bassins d’eaux pluviales.
Krohne améliore ses débitmètres grâce à un algorithme
Krohne améliore ses débitmètres grâce à un algorithme
Krohne annonce une amélioration de son débitmètre à section variable H250 M40, grâce à un algorithme.
L’ONF et l’agence de l’eau Loire-Bretagne renouvellent leur partenariat
L’ONF et l’agence de l’eau Loire-Bretagne renouvellent leur partenariat
L’Office national des forêts (ONF) et l’agence de l’eau Loire-Bretagne vont renouveler leur collaboration pour la protection de l’eau dans les forêts publiques.
Tous les articles EAU
Tous nos magazines
Accéder au kiosque
En partenariat avec
Événements
Salonvert
22 Septembre 2020
Congrès IDRRIM 2020
29 Septembre 2020
Salon Des Professionnels de l’Amiante
29 Septembre 2020
+ d'événements
Emploi
- Alternance Agent Assainissement - H/F
- Agent Travaux H/F
- Chef de chantier génie climatique
- Responsable d'opérations Aménagement F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.