Offre Silver (à partir de 8,90 €)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Le port de Marseille Fos adopte un projet stratégique en faveur de la transition énergétique

Le port de Marseille Fos adopte un projet stratégique en faveur de la transition énergétique
Le port de Marseille Fos a adopté un nouveau plan prenant en compte la transition énergétique. Crédits : Marseille-port/DR
Par Abdessamad Attigui, le 12 mars 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Le Conseil de surveillance du port de Marseille Fos a approuvé, vendredi 06 mars, son projet stratégique 2020-2024. Son ambition est de concilier croissance économique et excellence environnementale en développant des projets dédiés au maintien des infrastructures et du patrimoine.

Le port de Marseille Fos fait peau neuve en adoptant le projet stratégique 2020-2024. Le Conseille de surveillance du port a approuvé ce plan qui a pour ambition de concilier croissance économique et excellence environnementale en vue de faire du port de Marseille Fos un « port vert au service de l’économie bleue ». Pour ce faire, un investissement de près de 350 millions d’euros sera dédié aux projets de développement et aux projets de maintien des infrastructures et du patrimoine.

Quatre orientations à suivre

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Quatre orientations stratégiques guideront l’ensemble des actions a précisé Élisabeth Ayrault, présidente du Conseil de Surveillance du Port de Marseille Fos. Pour réussir la transition énergetique, la première orientation concernera la redynamisation industrielle et l’innovation. « Le port s’est déjà engagé dans cette voie, avec notamment le programme ambitieux de connexion électrique des navires à quai ou encore l’implantation de démonstrateurs industriels liés au recyclage du CO2 ».

La deuxième orientation est la transition numérique et des nouvelles technologies pour tendre vers un ‘’smart Port’’. « L’écosystème portuaire est déjà bien avancé en termes d’accessibilité et de partage de la donnée, nous travaillons ensemble à plus d’interopérabilité, fluidité et traçabilité pour optimiser les chaînes logistiques », a déclaré la présidente dans un communiqué.

La troisième stratégie vise à renforcer la position du port en tant qu’entreprise compétitive. « Premier port français, une position stratégique en Méditerranée, nous avons la capacité de nous hisser au premier plan de la scène maritime mondiale pour devenir une réelle alternative aux ports saturés du range Nord. » La dernière orientation « réside dans la valorisation des compétences de la place portuaire » en adaptant les compétences.

Développement de deux filiales

Le port de Marseille Fos souhaite développer des activités rentables et porteuses de valeur ajoutée. Pour y parvenir, celui-ci devra se doter des moyens nécessaires pour devenir un investisseur stratège, peut-on lire dans le communiqué. Dans le cadre de son plan stratégique 2020-2024, le port prévoit ainsi la création de deux filiales.

Une filiale dédiée à l’immobilier chargée de la gestion et la transformation des actifs immobiliers du port qui lui seraient confiés ; D’investir ou de co-investir en minoritaire sur des projets logistiques ou tertiaires, selon l’intérêt financier et stratégique. Et une filiale dédiée à l’énergie destinée à allier une vision de long terme et une agilité dans la décision d’investissement ou de cession ; Monter en compétence sur le plan technique et financier sur ces nouveaux métiers ; Capter plus de valeur ajoutée.

« La stratégie du port entrepreneur répond à plusieurs motivations. Le port souhaite innover, être au cœur des modèles de demain, se doter des capacités et compétences pour réussir les transitions nécessaires. 2020-2024 sera une période de transformation pour le Port qui ne veut pas seulement constater la mutation opérée sur son domaine, mais souhaite impulser une dynamique de développement des filières d’avenir », a affirmé Hervé Martel, président du directoire du port de Marseille Fos, dans un communiqué.

Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
Dernier numéro
Actu réglementaire
À lire également
Le Carrefour de l’eau revient les 5 et 6 mai 2021 en version numérique
Le Carrefour de l’eau revient les 5 et 6 mai 2021 en version numérique
Crise sanitaire oblige, la 22e édition du Carrefour des gestions locales de l’eau se déroulera les 5 et 6 mai 2021 en version numérique.
Un premier bilan satisfaisant pour le programme de prévention des inondations
Un premier bilan satisfaisant pour le programme de prévention des inondations
À l’occasion d’une conférence de presse tenue ce mardi 16 mars, Frédéric Molossi, président de l’établissement public territorial de bassin (EPTB) Seine Grands Lacs, a dressé le bilan du programme d'actions de prévention contre les inondations (Papi) de la Seine et de la Marne franciliennes 2013-2020 et l’élaboration du prochain Papi.
[Dossier/2] La Fenarive décrypte les actions des industriels sur l’eau
[Dossier/2] La Fenarive décrypte les actions des industriels sur l’eau
Dans une étude parue en novembre 2019, la Fédération nationale des associations de riverains et utilisateurs industriels de l’eau (Fenarive) a réalisé un état des lieux des pratiques et des enjeux de protection de la ressource en eau et des milieux aquatiques par les industriels. 
Stress hydrique : un enfant sur cinq n’a pas assez d’eau au quotidien
Stress hydrique : un enfant sur cinq n’a pas assez d’eau au quotidien
Selon une récente étude publiée par l’Unicef, 450 millions d’enfants vivent dans des zones où la vulnérabilité hydrique est élevée.
Le pôle Aqua-Valley et le BRGM lancent en France le projet européen Aquifer
Le pôle Aqua-Valley et le BRGM lancent en France le projet européen Aquifer
Le pôle Aqua-Valley et le BRGM ont annoncé, le 12 mars dernier, le lancement en France du projet européen Aquifer, en association avec des partenaires espagnols et portugais. L’objectif est de développer des outils innovants pour la gestion intégrée des aquifères.
« France vue sur mer » : six projets accompagnés pour faciliter l’accès aux littoraux
« France vue sur mer » : six projets accompagnés pour faciliter l’accès aux littoraux
Six projets de collectivités ont été retenus dans le cadre de l’appel à projets « France vue sur mer », pour restaurer et faciliter l’accès au patrimoine naturel des littoraux.
Veolia et Suez enterrent la hache de guerre
Veolia et Suez enterrent la hache de guerre
Les groupes français Veolia et Suez annoncent un accord de rapprochement pour la constitution du champion mondial de la transformation écologique, longtemps voulu par Veolia.
Tous les articles EAU
Inscrivez-vous aux Trophées de la Distribution de Matériels
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.