Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
Pollutec 2021
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

La 14e édition des Trophées de l’eau est lancée

La 14e édition des Trophées de l’eau est lancée
Crédits : Pixabay
Par A.A, le 7 juin 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
L’agence de l’eau Rhin-Meuse invite les collectivités, entreprises et associations du bassin Rhin-Meuse, à prendre part à la nouvelle édition des Trophées de l’eau. Les candidatures sont ouvertes jusqu’au 09 juillet 2021.

L’agence de l’eau Rhin-Meuse a lancé la 14e édition des Trophées de l’eau. L’événement valorise la les solutions et les projets mis en places au service de la protection durable des ressources en eau et des milieux aquatiques.

Les candidats devront traiter un des enjeux prioritaires pour préserver et améliorer la qualité des ressources en eau et des écosystèmes « dans un contexte de climat changeant ». Ces derniers auront le choix parmi : la protection de la ressource en eau et la réduction des pollutions ; la lutte contre les pollutions toxiques ; les économies d’eau ; la restauration écologique des milieux naturels aquatiques et des zones humides et la préservation de la biodiversité ; les actions innovantes d’information ; de sensibilisation et de concertation sur l’eau et les milieux aquatiques.

Peuvent candidater sur la plateforme avant le 09 juillet 2021, les collectivités, industriels, PME-PMI, artisans, agriculteurs, associations, et tout acteur institutionnel ou économique du bassin Rhin-Meuse. Les candidatures seront étudiés par le jury qui désignera en septembre les 6 lauréats de l’année 2021. Un « Grand Prix Trophées de l’eau 2021 » sera également décerné parmi ces 6 projets gagnants à l’issue du vote des internautes et des membres du Comité de bassin Rhin-Meuse, qui sera ouvert du 04 octobre au 28 novembre 2021.
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
Contenu de marque
  Dis ENGIE, ça se recycle les éoliennes ?
Contenu de marque
  Allison Transmission expose sur le salon Pollutec
Dernier numéro
Actu réglementaire
À lire également
Rétention temporaire des eaux pluviales sur les toits-terrasses
Rétention temporaire des eaux pluviales sur les toits-terrasses
Ocape, marque du fabricant TMP Convert, a développé un système breveté de plaques structurées en nid-d’abeilles, au taux de vide de 95 %. Cette solution permet de réaliser une retenue d’eau temporaire sur des toitures-terrasses étanchées, accessibles ou non.
Le Sedif inaugure un nouvel équipement dans l’Ouest parisien
Le Sedif inaugure un nouvel équipement dans l’Ouest parisien
Une nouvelle station de pompage et deux réservoirs ont été entièrement reconstruits afin d'optimiser la production d'eau potable et de réduire les consommations énergétiques.
Déclinaison à l’eau potable de la station de biosurveillance multi-espèces ToxMate
Déclinaison à l’eau potable de la station de biosurveillance multi-espèces ToxMate
A l’origine spécialisée dans les technologies de traitement d’images appliquées aux neurosciences et à la recherche pharmaceutique, ViewPoint a développé un outil de biosurveillance de l’eau qui se base sur l’analyse de trois bio-indicateurs et non un seul comme la plupart des solutions déjà existantes. Après un premier développement pour les eaux usées présenté lors de Pollutec Online 2020, elle présente une nouvelle version pour les usines de potabilisation.
Un bassin d’orage autonettoyant à Rodez
Un bassin d’orage autonettoyant à Rodez
La ville de Rodez, dans l’Aveyron, est dotée d’un réseau unitaire traversant le centre-ville. Pour faire face à l’engorgement des réseaux par temps de pluie, l’agglomération a fait construire plusieurs bassins d’orage.
Station avancée pour la valorisation des effluents
Station avancée pour la valorisation des effluents
« Même si des améliorations se déploient, les procédés d’épuration conventionnels restent énergivores, avec des coûts d’exploitation qui augmentent, et ne répondent pas aux exigences d’élimination d’une pollution toujours présente par les micropolluants. » Partant de ce constat, le projet Save, pour station avancée pour la valorisation des effluents, propose de développer une nouvelle filière de traitement des effluents urbains et hospitaliers.
[Enquête/1] Dans les collectivités, les compétences des métiers de l'eau plus intégrées
[Enquête/1] Dans les collectivités, les compétences des métiers de l'eau plus intégrées
Les gestionnaires publics de l’eau et de l’assainissement représentent 20 % des effectifs de la Filière française de l’eau, soit 25.000 ETP en 2020, un poids presque équivalent à celui des gestionnaires privés (23 %, 28 000 ETP).
[Enquête/3] Les agents d’exploitation manquent à l’appel
[Enquête/3] Les agents d’exploitation manquent à l’appel
La Régie des eaux de la Charente-Maritime rencontre des difficultés pour recruter les agents d’exploitation. « Une inadéquation croissante entre le niveau de formation initiale des jeunes, leurs attentes et nos besoins », expose Jean Biechlin, directeur général de la Rese.
Tous les articles EAU
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.