EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ
VIDÉOS
À la uneEAU

Un Observatoire de l’eau dans les Alpes-Maritimes

Par La rédaction. Publié le 16 septembre 2022.
Un Observatoire de l’eau dans les Alpes-Maritimes
L'Observatoire de l'eau a été créé le 8 septembre sous l'égide des instances politiques du département des Alpes-Maritimes. Crédit : Département06.
NEWSLETTERS
Archiver cet article
Face aux conséquences de la sécheresse estivale sur le territoire maralpin, le président du département, Charles Ange Ginésy, a souhaité engager une concertation  avec tous les acteurs locaux du secteur de l’eau.
 
Jeudi 8 septembre 2022, Charles Ange Ginésy, président du département des Alpes-Maritimes, a lancé l’Observatoire départemental de l’eau entouré d’Éric Ciotti, député, président de la Commission des finances du département, de Jérôme Viaud, vice-président en charge de l’environnement et du Green Deal, des conseillers départementaux, de Louis Bodin, président du groupe d’experts du Green Deal, et du comité de pilotage et du comité d’experts de cet observatoire afin de proposer des réponses pérennes sur les questions stratégiques de la gestion de la ressource en eau.
 
Des mesures d’urgence déjà engagées
Depuis une première réunion le 5 juillet 2022, un certain nombre de mesures d’urgence ont été prises pour faire face à la sécheresse. Tout l’été, le département s’est mobilisé en aidant des agriculteurs et des communes par des approvisionnements d’urgence en eau, Le lancement de l’Observatoire de l’eau doit permettre de dégager des solutions pour faire face aux crises futures. Cet Observatoire s’appuiera sur un comité d’experts et un comité de pilotage regroupant toutes les collectivités compétentes du département, les gestionnaires et délégataires de l’eau en y associant les services de l’État.

Un plan doté de 25 millions d’euros
La démarche s’inscrit dans le cadre d’un plan départemental de gestion de l’eau, reposant sur 4 piliers et 6 mesures, pour un investissement total de 25 millions d’euros. La lutte contre les pertes d’eau pour un montant de 10 millions d’euros ; la recherche de dispositifs innovants, budgété à hauteur de 10 millions d’euros ; l’accompagnement des collectivités, des professionnels et des particuliers pour 3 millions d’euros ; une meilleure connaissance de la ressource exploitable acquise par le recueil de données et la cartographie dotée de 2 millions d’euros.
 
«Cette entité bénéficiera d’un budget dédié et sera hébergée au sein du Smiage (Syndicat mixte inondations, aménagement et gestion de l’eau). Le rôle de l’Observatoire doit être d’innover au service du grand public, afin de garantir l’approvisionnement en eau potable, et ainsi faire du département des Alpes-Maritimes un territoire exemplaire en matière de gestion de la ressource en eau. En tant que président du département, je fais de la politique Green Deal l’un des piliers de mon action, et c’est pourquoi je suis fier de la mise en place de cet Observatoire qui constitue un formidable outil de suivi et d’aide à la décision pour renouveler nos politiques publiques de gestion de l’eau», a déclaré Charles Ange Ginésy.
 



 
 


 

 


 

 



 

 
 
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
S'identifier
S'inscrire
Rejoignez-nous sur : LinkedIn, Youtube, Facebook et Twitter.
À lire également
5 décembre 2022
Les Aqua Business Days, le rendez-vous des acteurs de l’eau Les 8 et 9 décembre, Aqua Valley organise les Aqua Business Days dans l’Hérault avec comme thématique la place de l’eau dans la planification et l’aménagement de la ville et des territoires.
Les Aqua Business Days, le rendez-vous des acteurs de l’eau
1er décembre 2022
Avis des pros/3 | Des solutions basées sur l’innovation pour Ovarro Prélocalisateur Enigma 3M ou nouveau corrélateur acoustique Eureka 5, les solutions de recherche de fuite proposées par Ovarro évoluent pour répondre aux contraintes des gestionnaires de réseau d’eau potable.
Avis des pros/3 | Des solutions basées sur l’innovation pour Ovarro
10 janvier 2023
Trente millions d’euros pour faire face au changement climatique L’agence de l’eau Rhône-Méditerranée-Corse lance deux nouveaux appels à projets en 2023, dotés de 30 millions d’euros, pour sécuriser la ressource et assurer l’approvisionnement en eau potable.
Trente millions d’euros pour faire face au changement climatique
Tous les articles EAU
VIDÉO
Quel avenir pour nos déchets nucléaires ?
Toutes les vidéos
Dernier numéro
Hydroplus
Le magazine des professionnels de l’eau et de l’assainissement. (supplément d’EM)
Actu réglementaire
Le coup d'oeil
+
Newsletters gratuites
- Gratuites
- Différents thèmes au choix
- Spécialisées dans votre secteur

Nous contacter
✎ Proposer des sujets, communiquer sur nos supports ou besoin d'aide ?
Nous contacter
En partenariat avec
Événements
+ d'événements
Emploi
- Ouvrier viticole avec une compétence machinisme H/F
- Ingénieur H/F
- Ouvrier / Ouvrière des espaces verts
- Responsable du Pôle subventions recettes et patrimoine F/H
+ d'offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola