Certaines fonctionnalités de ce site reposent sur l’usage de cookies.
Les services de mesure d'audience sont nécessaires au fonctionnement du site en permettant sa bonne administration.
ACCEPTER TOUS LES COOKIES
LES COOKIES NÉCESSAIRES SEULEMENT
CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Eau > Osmosun : premières étapes de l’IPO validées   
EAU

Osmosun : premières étapes de l’IPO validées   

PUBLIÉ LE 20 JUIN 2023
LA RÉDACTION
Archiver cet article
Osmosun : premières étapes de l’IPO validées   
Crédit : Osmosun
L’Autorité des marchés financiers (AMF) a donné son feu vert à Osmosun pour poursuivre son processus d’introduction en bourse. 

L’entreprise spécialisée dans la production de l’eau douce avec des énergies renouvelables, Osmosun, annonce l’approbation de son document d’enregistrement par l’AMF dans le cadre de son projet d’introduction en bourse (IPO) sur le marché Euronext Growth à Paris. 

Le marché du dessalement est en plein essor en raison de la raréfaction de l’eau et du risque de pénurie à l’échelle mondiale. Dans ce contexte, le dessalement de l’eau salée apparaît comme une solution privilégiée. Un marché qu’Osmosun a anticipé dès son lancement en 2014. Anciennement Mascara NT, l’entreprise s’est spécialisée dans les solutions de dessalement d’eau de mer et d’eau saumâtre par énergie solaire. Son objectif ? rendre l’eau potable accessible à tous, tout en réduisant l’empreinte carbone liée à sa production. Pour ce faire, l’entreprise produit de l’eau potable par un procédé d’osmose inverse alimenté directement par l’énergie solaire photovoltaïque, sans batterie. Grâce à son innovation brevetée, les unités d’Osmosun peuvent gérer la variation aléatoire de l’énergie disponible, ce qui leur permet de fonctionner sans interruption et d’éviter d’endommager les membranes. 

Expansion internationale  

L’entreprise se concentre sur les projets de dessalement de moins de 50 000 m3 par jour. Ce segment est en pleine croissance, évalué à 1,9 milliard d’euros et devrait atteindre 3,4 milliards d’euros d’ici 2027, avec une demande croissante. Forte de son succès, Osmosun a connu une croissance ces dernières années, avec une multiplication par 4 des unités vendues entre 2020 et 2022. Elle a également remporté d’importants contrats, tels que la livraison de deux unités de dessalement en Mauritanie et un contrat avec l’agence nationale cap-verdienne Aguabrava. Une activité qui se traduit par un chiffre d’affaires de 4,6 millions d’euros en 2022. 
 
Lancé dans une bonne dynamique, l’entreprise obtient l’approbation du document d’enregistrement par l’AMF qui constitue une étape importante pour Osmosun dans son projet d’introduction en bourse. Celle-ci lui permettra de renforcer sa position sur le marché du dessalement et de poursuivre son expansion internationale.  
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
Graf commercialise un nouveau filtre compact
Graf commercialise un nouveau filtre compact
L’acide performique pour favoriser  la baignade dans la Seine
L’acide performique pour favoriser la baignade dans la Seine
Dossier/1 | Formation et recrutement : les métiers de l'eau manquent d'attractivité
Dossier/1 | Formation et recrutement : les métiers de l'eau manquent d'attractivité
Les Canalisateurs organisent une Matinée de l'eau pour attirer les jeunes
Les Canalisateurs organisent une Matinée de l'eau pour attirer les jeunes
Tous les articles Eau
L'essentiel de l'actualité de l'environnement
Ne manquez rien de l'actualité de l'environnement !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS