Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Guyane : une centrale thermique au diesel en voie de reconversion vers les ENR

Guyane : une centrale thermique au diesel en voie de reconversion vers les ENR
Par La Rédaction, le 7 mars 2018.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
La loi de transition énergétique a inscrit l’atteinte à l’horizon 2030 d’une autonomie énergétique pour les territoires ultramarins français. Dans ce contexte, la PPE (programmation pluriannuelle de l’énergie) de Guyane a prévu un renouvellement des moyens de production sur le site de Dégrad-des-Cannes et le SER demande de considérer les énergies renouvelables. 

La centrale thermique au diesel de Dégrad-des-Cannes étant vieillissante, son remplacement est envisagé pour faire face aux enjeux énergétiques de la Guyane. Dans le cadre de la PPE, les systèmes de production électriques futurs intègrent une nouvelle capacité de 120 MW basée sur des moyens conventionnels fonctionnant au fioul léger ou au gaz naturel sur un site voisin. Ces solutions remplaceraient des moyens de production thermiques actuels, constitués de 67,4 MW de production diesel et de 20 MW de turbine à combustion.

Cette nouvelle installation de production électrique basée sur les énergies fossiles est toutefois jugée par la commission régions ultramarines du syndicat des énergies renouvelables (SER) inadaptée et incompatible avec les ambitions affichées par notre pays en matière de lutte contre le changement climatique. En remplacement, elle propose plutôt une alternative à moindre coût, basée principalement sur l’électricité photovoltaïque, rapide à mettre en œuvre et qui permettra de garantir une production équivalente et non émettrice de CO2.

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Jean-Louis Bal et Jérôme Billerey, respectivement président du SER et président de la commission régions ultramarines ajoutent : « Cette solution, qui s’appuie sur des capacités de stockage adaptées aux besoins du réseau, contribuera significativement à l’objectif d’autonomie énergétique, inscrit dans la loi de transition énergétique pour la croissance verte, et permettra de créer davantage d’emplois qu’un moyen de production basée sur les énergies fossiles. A court terme, d’autres solutions renouvelables comme la biomasse et la petite hydroélectricité viendraient compléter un mix électrique local et vertueux »

Centrale thermique EDF près du port de Dégrad-Des-Cannes. Crédit: Didwin973
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
Dernier numéro
Actu réglementaire
À lire également
[Tribune] Le CO2 est-il la molécule idéale pour stocker des énergies renouvelables ?
[Tribune] Le CO2 est-il la molécule idéale pour stocker des énergies renouvelables ?
Les émissions mondiales de CO2 ont augmenté de 67 % entre 1790 et 2018. Pour le meilleur et pour le pire. Aujourd’hui sa concentration est record malgré les solutions alternatives. Et si nous gardions le meilleur ? Le CO2, porte battante entre chimie et énergie, peut-il devenir une molécule idéale pour stocker des énergies renouvelables ? Elsje Alessandra Quadrelli, directrice de Recherche CNRS à l’institut de recherche sur la catalyse et l’environnement de Lyon (IRCELyon), évoque les possibilités de valorisation du CO2 et son atout dans la gestion et le stockage des énergies renouvelables.
Boralex et Sun’Agri s’associent pour accélérer l’installation de l’agrivoltaïsme en Europe
Boralex et Sun’Agri s’associent pour accélérer l’installation de l’agrivoltaïsme en Europe
La société productrice d’énergies renouvelables Boralex et Sun’Agri, leader de l’agrivoltaïsme, s’allient pour accélérer le développement de la filière agrivoltaïque en France et en Europe.
Pouya Jam Jam nommé directeur général de Powercloud France
Pouya Jam Jam nommé directeur général de Powercloud France
Powercloud, la plateforme européenne spécialiste des solutions de gestion et de facturation pour le secteur de l’énergie, a annoncé la nomination de Pouya Jam Jam au poste de directeur général et Vice-président Alliances EMEA.
Île-de-France : un appel à projets pour développer la chaleur renouvelable
Île-de-France : un appel à projets pour développer la chaleur renouvelable
L’Agence de la transition écologique (Ademe) lance l’appel à projets « chaleur renouvelable ». Objectif : accroître la production des énergies renouvelables de chaleur.
Installation d’un méthaniseur avec bâtiment solaire en autoconsommation
Installation d’un méthaniseur avec bâtiment solaire en autoconsommation
La société française spécialisée dans les installations de production d'énergie renouvelable, Arkolia Energies, annonce la mise en place d’un nouveau site de méthanisation alimenté en continu à Ludiès en Ariège.
Éolien offshore en Normandie : 6 candidats présélectionnés
Éolien offshore en Normandie : 6 candidats présélectionnés
Six candidats ont été présélectionnés, sur la base de leurs capacités techniques et financières, pour répondre à l’appel d’offres éolien en mer au large de la Normandie.
[Dossier/1] L’eau de mer souffle le chaud et le froid à Marseille
[Dossier/1] L’eau de mer souffle le chaud et le froid à Marseille
La production d’électricité à partir de l’énergie thermique des mers peine encore à trouver un modèle économique, mais les calories et frigories des océans peuvent tout de même d’ores et déjà être exploitées : la preuve avec l’installation Thassalia, à Marseille. 
Tous les articles ÉNERGIE
Inscrivez-vous aux Trophées de la Distribution de Matériels
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.